Mon historique
Conseils en achat immobilier

Louer un véhicule de déménagement en 4 étapes

repos en famille pendant l'emménagement

C’est la première fois que vous louez un véhicule de déménagement ? Premier achat immobilier ou location, évitez les pièges et réussissez votre déménagement en suivant ces différentes étapes.

Étape 1 : comparer les agences de location de véhicules

Achat de meubles volumineux, départ vers un nouveau logement, travaux de rénovation : les particuliers sont souvent amenés à opter pour la location d’un véhicule de déménagement. Voilà une démarche à préparer avec soin pour que cette location de minibus ne soit pas source de problèmes... ou vire à la catastrophe financière.

Souvent en rang d'oignons près des gares et des aéroports, les agences de location de véhicules de déménagement sont légion. Cette concurrence joue en votre faveur : passez faire le tour de ces prestataires. Vous aurez pris soin, auparavant, de bien réfléchir à votre besoin : volume de meubles à transporter, conditionnement éventuel, distance à parcourir, durée de la location...

N’hésitez pas à poser toutes vos questions à l’agence de location de véhicules, et demandez-leur un devis écrit (gratuit). Quant à la documentation présentant l'offre du loueur, elle est obligatoire.

Étape 2 : choisir un véhicule sur mesure selon votre déménagement

Plusieurs facteurs doivent être pris en compte pour réussir la location de votre véhicule de déménagement :

  • vos besoins (volume du véhicule, dépôt, distance, avec ou sans chauffeur…) ;
  • votre budget ;
  • votre capacité à conduire cet utilitaire ;
  • la formule correspondant le mieux aux conditions du déménagement.

Attention, le mieux est souvent l'ennemi du bien : un petit camion de déménagement bon marché vous forcera peut-être à faire plusieurs voyages, tandis qu’un véhicule de grande capacité sera peut-être plus difficile à conduire et à manœuvrer. À vous de trouver le juste équilibre !

Étape 3 : soigner l’état des lieux du véhicule de déménagement

Prenez le temps de lire le contrat de location avec soin pour en déchiffrer calmement toutes les dispositions. Sachez que le conducteur principal du véhicule de déménagement, comme les conducteurs supplémentaires, devront avoir au moins 21 ans (25 ans pour les gros véhicules) et avoir leur permis depuis plus d´un an. Une assurance jeune conducteur est obligatoire pour les moins de 25 ans. Vous devrez également fournir :

  • un permis de conduire réglementaire en cours de validité ;
  • un justificatif de domicile (quittance de gaz ou d'électricité, facture téléphonique...) ;
  • une carte bancaire à votre nom et prénom (le loueur peut refuser les chèques) ;
  • un dépôt de garantie.

Veillez à bien comprendre ce que couvre l'assurance de votre véhicule de déménagement :

  • protection au tiers ou tous risques en cas d'accident ;
  • contre le vol et l'incendie ;
  • contre tous les dommages ou seulement ceux de tiers identifiés ;
  • assistance technique ;
  • assistance médicale...

Demandez le montant de la franchise, somme restant à votre charge en cas de dommages ou de vol du véhicule. Une fois le contrat de location signé, sortez avec un collaborateur de l'agence et faites l'état des lieux du véhicule de déménagement, aussi appelé état de départ. Vérifiez tout l'aspect extérieur, puis passez à l'intérieur. Faites-vous éventuellement expliquer les commandes de base du véhicule. Notez également le niveau de carburant. Si vous remarquez quoi que ce soit, faites-le consigner par écrit sur le descriptif.

Étape 4 : conduite prudente du véhicule et retour en mains propres

Même si vous avez votre permis depuis longtemps, conduire un véhicule de déménagement n’a rien à voir avec la conduite de votre véhicule personnel. Il va vous falloir plusieurs manœuvres et kilomètres avant d’en avoir la maitrise. Estimez bien la hauteur de ce nouveau véhicule : attention aux souterrains, aux trottoirs, aux balcons, aux branches...

Souvent, l'utilitaire est aussi plus long : équilibrez bien les charges à l'intérieur, et prenez les virages en douceur pour éviter d'être déporté. Enfin, ne surchargez pas le véhicule lors du déménagement : il deviendrait dangereux et vous exposerait à une verbalisation.

Au retour, évitez la remise des clés dans la boîte aux lettres : vous restez responsable du véhicule de déménagement jusqu'à l'ouverture de l'agence. Préférez un retour de location en mains propres, pour une restitution du véhicule avec l'employé de l'agence avec qui vous ferez un "état d'arrivée". L'annulation du dépôt de garantie se fait soit immédiatement, soit quelques jours après la restitution du véhicule de déménagement en location.

Bon à savoir

Certaines périodes - week-ends, congés scolaires, fin et début d'année scolaire - sont très chargées pour les loueurs : tout le monde veut déménager en même temps. Si vous devez louer votre véhicule de déménagement pendant ces périodes d'affluence, prenez soin de réserver votre véhicule longtemps à l'avance (jusqu'à un mois selon les périodes).

Nos conseils pour louer votre véhicule en toute sérénité

Dans la mesure du possible, ne louez pas seul ! Les loueurs sont souvent pressés de louer, le contrat de location d’un véhicule de déménagement est complexe et conduire un utilitaire est sans doute nouveau pour vous. Faites-vous donc accompagner par un parent ou un ami : il saura compléter vos questions initiales, lire avec vous le contrat de location, vous aider dans votre premier contact avec le véhicule.

Un utilitaire est un véhicule « inhabituel ». La hauteur, la longueur et la visibilité diffèrent sensiblement par rapport à une citadine. Conduisez d'abord lentement pour prendre en main le véhicule de déménagement. Puis faites-vous guider pendant votre conduite par quelqu'un d'extérieur qui sera "vos yeux" pendant les manœuvres. Sur la plupart de ces véhicules de déménagement, la conduite se fait d'ailleurs "au rétroviseur" : prenez donc soin de bien les régler avant de partir.

NOS ARTICLES LIÉS