Conseils en investissement immobilier

Acheter pour louer

Publié le

femme rédige une lettre

Vous souhaitez acheter un bien pour le louer ? Vous vous apprêtez donc à réaliser ce qu'on appelle un investissement locatif. Quelles en sont les étapes ? Quels sont les pièges possibles de ce type de projet et comment les éviter ? Nexity vous explique tout pour vous permettre de réussir votre achat locatif.

Investissement locatif : quel bien acheter pour louer ?

Tout dépend de vos intentions à court, moyen ou long terme : le laisser en location le plus longtemps possible, pouvoir le vendre rapidement au besoin, l’habiter prochainement vous-même ou y héberger un de vos enfants… Vos critères pourront, le cas échéant, être en effet différents.

Néanmoins, quelques règles d’or s’appliquent à tout achat locatif.

Tâchez de privilégier :

  • une bonne adresse dans un secteur à forte demande locative ;
  • la proximité des services (commerces, écoles, transports en commun, etc.) ;
  • une surface stratégique, qui optimise le couple rentabilité-faible vacance locative ;
  • un logement décent et aux normes, à moins que vous ne cherchiez justement un bien à rénover ;
  • un bien éligible à un des nombreux dispositifs de défiscalisation.
Connaissez-vous votre pouvoir d'achat immobilier ?
Répondez à quelques questions et selon votre profil, nous estimons votre budget achat immobilier.

Financer un achat locatif

Pour évaluer précisément vos besoins de financement, calculez votre pouvoir d’achat immobilier, sans oublier de comptabiliser les abattements et avantages fiscaux applicables en fonction de votre prochain régime d’imposition (revenus fonciers en cas de location vide ou bénéfices industriels et commerciaux en cas de location meublée / régime micro ou régime réel en fonction du niveau de revenus locatifs générés).

Sachant que vos intérêts d’emprunt sont déductibles de vos revenus fonciers, de même que tous les frais annexes du prêt, vous pouvez avoir intérêt à privilégier un financement par crédit immobilier à long terme, et à réduire au maximum votre apport personnel.

Acheter pour louer et profiter des systèmes de défiscalisation

Certes, un achat dans le neuf coûte souvent plus cher que dans l’ancien. Mais le dispositif Pinel et ses avantages fiscaux permettent de réduire cet écart. Votre bien est situé en zone tendue ? En vous engageant à proposer un loyer plafonné, et à louer votre logement vide, sur une durée minimale de location (de 6 à 12 ans), vous pouvez en effet bénéficier d’une réduction d’impôts jusqu’à 21 % de votre investissement.

Le régime fiscal des locations meublées est lui aussi particulièrement favorable, que vous optiez pour le régime de loueur professionnel (LMP) ou non professionnel (LMNP).

Enfin, si vous achetez un logement pour le louer dans une résidence de services, la loi Censi-Bouvard peut vous permettre de cumuler les avantages fiscaux du statut LMNP avec une réduction d’impôts équivalente à 11 % du prix de votre opération (sous conditions).

À vous de bien choisir. Tout est question de stratégie pour l’avenir !

Bon à savoir

Pour un achat locatif en toute sérénité, vous pouvez déléguer la gestion du bien à un professionnel de l’immobilier et souscrire une assurance loyers impayés.

NOS ARTICLES LIÉS
Envie d'investir ? Découvrez nos résidences neuves !