Mon historique
Conseils pour louer son logement

Comment éviter la perte de revenus locatifs en cas d’imprévus

calcul des revenus immobiliers locatifs d'un couple

La crise du Covid-19 a bouleversé le système économique français. Perte de locataires, loyers impayés, vacance locative… La perte de revenus locatifs démontre l’importance de sécuriser les loyers, grâce notamment à une assurance loyers impayés. Louer après la crise sera l’occasion de sécuriser ses revenus locatifs, pour toucher ses loyers chaque mois, même en cas d’imprévus. Faisons le point pour vous, propriétaires bailleurs.

L’essentiel du dossier

• Les raisons d’une perte de revenus locatifs
• Comment faire face à des impayés
• Les différents moyens d’éviter les loyers impayés

Les pertes de revenus locatifs pour un propriétaire bailleur

Explications

La perte de revenus locatifs est une crainte pour tous les propriétaires bailleurs. Ce manque à gagner ne désigne pas seulement les loyers impayés, cela concerne aussi :

  • La vacance locative, ou l’impossibilité de louer votre bien inoccupé ;
  • La perte de locataires, suite à un déménagement ou un départ précipité.

En cas d’imprévus, comme la perte d’emploi du locataire, un décès ou encore la crise sanitaire qui est venue impacter le pays, sécuriser ses revenus locatifs est primordial.

Les conséquences

Pour un propriétaire bailleur, les conséquences d’une perte de revenus locatifs sont nombreuses. Ne pas toucher ses loyers en temps voulu peut venir perturber le niveau de vie, mais aussi le remboursement du prêt du logement loué et générer une situation financière délicate.

Comment éviter les loyers impayés

Une sélection rigoureuse des locataires

Des revenus personnels instables, un contrat de travail précaire… plusieurs signes peuvent alerter sur la fragilité financière d’un potentiel locataire. Pour se prémunir contre les loyers impayés, il est donc important d’étudier chaque dossier et de choisir celui qui a les meilleures garanties.

Éviter la vacance locative

Laisser un logement sans locataire durant plusieurs mois est une vraie perte financière pour un propriétaire bailleur. Souvent, cette vacance est due à une remise en état du logement, à une recherche de locataire qui n’aboutit pas ou encore à un départ précipité du locataire. Pour se prémunir de cela, plusieurs solutions existent :

  • Maintenir son logement en état, en faisant des travaux régulièrement et en veillant à ce que le locataire réalise les menues réparations qui lui incombent ;
  • Rechercher un locataire dès que l’occupant actuel présente son préavis ;
  • Investir dans un bien situé dans une zone où la demande locative est forte.

Les dispositifs pour sécuriser ses loyers

Le dispositif Visale

Gratuit, le dispositif Visale est proposé par Action Logement. Ce service offre une couverture contre les loyers impayés et les dégradations faites dans le logement loué.
Il existe des conditions à respecter pour y être éligible, comme :

  • Ne pas dépasser le plafond fixé par Action Logement, actuellement 1500 euros en Île-de-France et 1300 euros sur le reste du territoire (hors TOM) ;
  • Louer à une personne ayant reçu le cautionnement Visale ;
  • Ne pas bénéficier d’autres garanties (GLI ou toute autre assurance loyers impayés) ;
  • Louer le bien à titre de résidence principale ;
  • Ne pas faire appel à un garant ;
  • Le logement ne doit pas être conventionné (sauf ANAH et Prêt Locatif Social).

Souscrire une assurance loyers impayés

La GLI (garantie des loyers impayés) est une mesure sécuritaire qui permet à tout propriétaire bailleur de se couvrir contre les impayés. Cette assurance vous garantit un revenu locatif chaque mois, sécurisant ainsi vos loyers.
Elle couvre :

  • Les loyers impayés ;
  • Les dégradations faites par le locataire ;
  • Les relances à l’amiable pour les impayés ;
  • Les frais de procédure et de contentieux lorsque le litige n’est pas réglé à l’amiable.

Toutefois, ce dispositif n’est pas cumulable avec un acte de cautionnement (garant).

Confier son bien en gestion

La gestion immobilière permet de laisser à un professionnel de l’immobilier le soin de trouver le meilleur candidat locataire. Ce dernier se charge de la publication des annonces, mais aussi des visites et de la sélection du locataire. Pour réussir votre location et être sûr de recevoir chaque mois vos loyers, vous avez la possibilité de choisir, en plus de la gestion, une assurance loyers impayés.

En temps de crise économique majeure, sécuriser ses loyers est indispensable. En faisant confiance à un professionnel, un propriétaire bailleur peut être assuré de toucher ses loyers. Souscrire un mandat de gestion permet de repartir sur de bonnes bases, en s’offrant une protection optimale contre les loyers impayés.

Bon à savoir

En pleine crise du Covid-19, le gouvernement n’a pas accordé de suspension de paiement des loyers aux locataires particuliers ayant signé un bail à usage d’habitation. Seuls les baux commerciaux pour les petites entreprises en difficulté sont concernés par cette mesure de suspension temporaire de loyers.

NOS ARTICLES LIÉS