Nexity immobilier
Mon historique
Conseils en investissement immobilier

Comment bien placer son argent

documents du projet immobilier sur le bureau

Vous disposez d’un capital plus ou moins conséquent et vous projetez de vous lancer dans un investissement pour le fructifier ? Sachez que la rentabilité de l’opération dépend en grande partie du choix du ou des produits dans lesquels vous prévoyez de placer votre argent. Pour éviter les éventuelles erreurs, vous vous demandez sûrement : quels sont les avantages et les inconvénients des produits financiers ? Est-il plus avantageux de faire un placement immobilier ? Le groupe Nexity vous délivre toutes les réponses à vos questions et vous conseille sur le produit à privilégier pour le placement de votre argent.

Les placements financiers : avantageux ou non ?

Nombreux sont ceux qui sont tentés de faire un placement d’argent dans des produits financiers. Mais est-ce que ces derniers sont réellement rentables ? La réponse est à la fois « oui » et « non ».
En effet, sachez que les produits comme le livret A ou l’assurance-vie comprennent quelques avantages, mais également un certain nombre d’inconvénients que vous devez impérativement prendre en considération.

Livret A : les atouts et les faiblesses

Le livret A est sans nul doute la solution de placement la plus connue. Ce livret d’épargne réglementé est accessible au grand public et peut être conservé sans aucune limite de temps.
Le principal avantage de ce produit réside dans sa rémunération garantie. Son taux est fixé par les pouvoirs publics et fait l’objet de nombreuses révisions annuelles.
Hormis le taux de rendement garanti, le livret A vous permet de bénéficier de revenus exonérés d’IR et de prélèvements sociaux.
 
Côté faiblesses, il est important de noter que le taux proposé par ce produit d’épargne est extrêmement bas. Avec une rémunération fixée à environ 0,50 %, ce livret ne devrait pas susciter votre intérêt, surtout si vous souhaitez bénéficier d’un complément de revenus plus ou moins conséquent grâce au placement de votre argent.
Par ailleurs, il faut savoir que ce produit impose un plafond d’investissement de 22 950 €, ce qui a impact non négligeable sur son attrait.
Bon à savoir

La loi interdit l’ouverture de plus d’un livret A par personne, ainsi que la création d’un compte joint.

Assurance-vie : avantages et inconvénients

Contrairement au livret A, l’argent investi dans une assurance-vie ne peut être retiré à tout moment. De manière générale, votre épargne est versée sous forme de rente ou de capital lors de votre départ à la retraite.
Si ce produit est plus ou moins contraignant compte tenu de l’indisponibilité de votre capital pendant une durée relativement longue, il est plus rentable que le livret A.
La rémunération que vous percevez grâce à ce contrat dépend des supports dans lesquels vous prévoyez d’investir. Sachez cependant que certains supports sont plus ou moins risqués et pourraient entraîner des pertes.
D’autre part, il est important de noter qu’en plaçant votre argent dans un contrat d’assurance-vie, vous devez vous acquitter de nombreux frais qui peuvent impacter sur le rendement de votre investissement :
  • Frais de gestion
  • Frais d’arbitrage
  • Frais de versement
Bon à savoir

Tout retrait ou rachat effectué avant la huitième année de votre contrat d’assurance-vie est soumis à l’impôt sur le revenu

Le placement immobilier : un investissement rentable

Le placement immobilier, plus précisément l’investissement dans l’immobilier locatif, peut paraître moins accessible que le livret A ou l’assurance-vie, dans la mesure où il nécessite :
  • La souscription à un prêt immobilier
  • Le paiement des charges locatives, etc.
Cependant, sachez que ce type de placement est particulièrement rentable et vous permet de bénéficier de compléments de revenus substantiels sur le long terme.
En réalisant un investissement locatif, vous profitez notamment de ressources à court terme, dès la mise en location de votre bien.
Par ailleurs, vos locataires participent activement au remboursement de votre prêt immobilier grâce au versement des loyers, ce qui vous permet d’acquérir votre patrimoine à moindre coût.
Bon à savoir
L’investissement locatif vous permet non seulement de bénéficier de compléments de revenus, mais aussi de vous constituer un patrimoine et de préparer votre retraite.

Dans le cas où vous souhaitez mettre fin à votre placement immobilier, vous pouvez revendre votre bien et réaliser une plus-value intéressante.

Comment optimiser le rendement d’un placement dans l’immobilier locatif ?

L’immobilier locatif est une solution souvent rentable pour le placement d’argent. Toutefois, nous vous déconseillons d’investir dans un quelconque bien et d’opter pour une quelconque offre de prêt immobilier, afin d’optimiser efficacement le rendement de votre opération.
Pour rentabiliser votre placement, effectuez une simulation de prêt immobilier pour pouvoir identifier l’offre la plus avantageuse, réduire vos mensualités et, par conséquent, le coût de votre investissement.
D’autre part, choisissez minutieusement le marché immobilier sur laquelle vous souhaitez intervenir, ainsi que le type de bien à acquérir :
  • Maison ou appartement neuf
  • Maison ou appartement ancien
  • Local commercial
  • Parking, etc.
Pour information, le choix du marché et celui du type de bien peuvent vous faire bénéficier d’un avantage fiscal non négligeable et donc d’optimiser la rentabilité de votre placement :

La loi Pinel

La loi Pinel vous permet de bénéficier d’une réduction d’impôt de 12 %, de 18 % ou de 21 % grâce à un investissement dans l’immobilier locatif.
Pour prétendre aux avantages fiscaux octroyés par ce dispositif, vous devez respecter certaines conditions :
  • Investir dans un bien immobilier situé dans une zone tendue (zone A, zone A bis et zone B1)
  • Louer le logement dans les 12 mois suivant son acquisition ou son achèvement
  • Respecter des plafonds de revenus pour les locataires
  • Respecter des plafonds de loyer
Bon à savoir

Les zones B2 et C ne sont plus éligibles à la loi Pinel depuis 2019. L’achat d’une maison individuelle ne vous permet également pas de bénéficier des avantages fiscaux offerts par ce dispositif, à compter de 2021.

Le statut de loueur en meublé

Tout comme le dispositif Pinel, le statut de loueur meublé vous offre la possibilité d’accéder à un avantage fiscal intéressant.
Si vous bénéficiez du statut de LMNP (loueur meublé non professionnel) et si vous êtes soumis au régime micro-BIC, vous pouvez prétendre à un abattement forfaitaire de l’ordre de 50 % sur les recettes locatives. Cependant, sachez que vous ne pouvez pas déduire les charges réelles ainsi que les amortissements de votre assiette imposable.
Bon à savoir
Un loueur meublé non professionnel est un bailleur dont les revenus générés par ses biens immobiliers ne dépassent pas 23 000 €/an. Il peut choisir entre deux régimes fiscaux, à savoir :
  • Le micro-BIC
  • Le régime réel

La loi Censi-Bouvard

La loi Censi-Bouvard a été créée pour favoriser l’investissement dans les résidences de services dédiées aux personnes âgées, aux étudiants ou aux personnes en situation de handicap. Ce dispositif vous permet de bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu pendant une durée de 9 ans.
À l’instar de la loi Pinel, il est nécessaire de respecter certaines conditions pour prétendre à l’avantage fiscal offert par la loi Censi-Bouvard.
 
Dans un premier temps, vous devez investir dans une résidence de services neuve ou en VEFA (vente en état futur d’achèvement).
Ensuite, vous devez mettre votre bien à la location dans les 12 mois qui suivent la finalisation de l’acte de vente ou la réception des travaux. Il doit être meublé et son prix de revient ne doit pas excéder 300 000 €/an.
Bon à savoir
Il est possible d’investir dans une résidence de services de plus de 15 ans et de bénéficier d’un avantage fiscal, à condition de réaliser d’importants travaux de réhabilitation.
Concernant les mobiliers, la loi exige la présence de meubles spécifiques dans votre immobilier locatif pour que celui-ci soit éligible à la loi Censi-Bouvard.
Loi Censi-Bouvard : calculez vos avantages fiscaux
Estimez gratuitement votre réduction d'impôts, le montant de la TVA récupérable, les loyers générés…

En résumé

Les placements financiers sont-ils avantageux ?

Les placements dans des produits comme le livret A vous permettent de bénéficier d’une rémunération garantie. Néanmoins, sachez que le taux de ce type de livret est très faible et ne vous permet donc pas de fructifier efficacement votre capital.
Par ailleurs, vous pouvez opter pour d’autres produits d’épargne comme l’assurance-vie. Si cette dernière est plus rentable que le livret A, elle rend votre capital indisponible pendant une durée assez conséquente et en fonction des supports, les risques de perte sont plus ou moins élevés.

Est-il préférable d’opter pour un placement dans l’immobilier locatif ?

Investir dans l’immobilier locatif nécessite une importante somme d’argent. Toutefois, ce placement est nettement plus rentable que le livret A ou l’assurance-vie.
Parmi les principaux avantages offerts par un investissement locatif, on peut citer :
  • La possibilité de bénéficier de compléments de revenu intéressants
  • La constitution d’un patrimoine
  • La possibilité de mieux préparer votre retraite
Pour information, les locataires participent au remboursement de votre prêt immobilier grâce à leurs loyers, ce qui réduit le coût de votre placement.

Comment optimiser le rendement d’un investissement locatif ?

Pour optimiser le rendement de votre placement dans l’immobilier locatif, vous devez bien choisir le marché sur lequel vous projetez d’entrer et le bien dans lequel vous souhaitez investir.
En optant pour une zone où la demande locative est élevée et en investissant dans certains types de bien, vous pouvez prétendre à des avantages fiscaux octroyés par des dispositifs comme :
  • La loi Pinel
  • Le statut de loueur meublé
  • La loi Censi-Bouvard
NOS ARTICLES LIÉS