La loi de finances 2018 est entrée en vigueur le 1er janvier 2018. Bonne nouvelle, le dispositif Pinel est prolongé de 4 ans supplémentaires, soit jusqu’au 31 décembre 2021 en zone A, A bis et B1. Quant aux investissements Pinel en zones B2 et C, ils sont encore possible mais sous conditions. N'attendez plus, investissez dans un programme immobilier neuf avec Nexity !

LE DISPOSITIF PINEL EN BREF

La loi Pinel pour investir dans le neuf

Le dispositif Pinel, qui a succédé au dispositif Duflot, permet aux particuliers qui achètent en 2018 un logement neuf pour le louer, de bénéficier d’un abattement fiscal de 12, 18 ou 21 %* pour une durée de 6, 9 ou 12 ans.

Pour bénéficier de ce dispositif, l'investisseur doit acheter un logement neuf et le louer pour une durée de 6,9 ou 12 ans. Il profite ainsi d'une réduction d'impôt de 12,18 ou 21% dans la limite de 63 000 €. Le logement doit être situé en zones A, A bis ou B1 qui sont les zones dites tendues (plus de demandes de logements que d'offres sur le marché). Le dispositif est également soumis à l’encadrement du montant du loyer et aux conditions de ressources du locataire.

Concernant les zones B2 et C, elles sont progressivement exclues du dispositif. Sont encore éligibles les logements acquis au plus tard le 31 décembre 2018 dont le permis de construire a été délivré avant le 31 décembre 2017.

La Loi Pinel 2017, c'est le choix de la durée 'investissement de 6,9 ou 12 ans. C'est aussi la possibilité de louer le bien à un ascendant ou descendant. Le loyer appliqué doit respecter un prix plafond et les locataires devront présenter un niveau de ressources également plafonné. Le plafonnement est également en fonction de la surface du logement.

Le simulateur Pinel 2018

Nexity propose son nouveau simulateur dédié au projet de loi Pinel. Le calcul permet d'évaluer, selon les barèmes du Pinel 6 ans, 9 ans et 12 ans la réduction fiscale à laquelle vous pouvez prétendre en fonction de votre situation fiscale (nombre de parts fiscales), du prix du bien immobilier et de votre capacité de financement (taux, durée du prêt et assurance). Pour affiner leur projet, les investisseurs chevronnés pourront prendre en compte des critères optionnels comme la zone (A, A bis et B1) ou les éventuels revalorisations du bien et de son loyer.

Calculez votre économie d'impôt potentielle grâce à notre simulateur Pinel gratuit et sans engagement !

Simulation Pinel


Engagement initialDurée de la locationTaux sur la périodeRéduction fiscale / an
6 ans6 ans (bail initial)12 %2 %
1re prolongation - 3 ans6 %2 %
2e prolongation - 3 ans3%1%
9 ans9 ans (bail initial)18 %2%
prolongation - 3 ans3 %1 %

Ces taux s’appliquent pour la France métropolitaine. Le dispositif Pinel 2018 dans les départements et collectivités d’outre-mer offre des taux d’abattement supérieurs : 23 % pour une location de 6 ans, 29 % pour 9 ans et 32 % sur 12 ans.

Les plafonds d’investissement

Le montant total de l’investissement est limité à 300 000 € par an, dans la limite de deux logements par an. Le prix d’achat au m2 est également plafonné à 5 500 €.

Bon à savoir

Attention : En vertu de la loi sur le plafonnement global des avantages fiscaux, la réduction grâce au dispositif Pinel 2018 ne peut dépasser 10 000 € sur le montant de l’impôt sur le revenu.

Vous avez besoin d'information supplémentaire ? contactez-nous : Etre rappelé Demande d'information



Le non respect des engagements de location entraîne la perte du bénéfice des incitations fiscales. L’attention de l’acquéreur est attirée sur les risques afférents à un investissement locatif (ex. : non-respect des conditions d’octroi de l’incitation fiscale, y compris des conditions de mise en location, absence de locataire, loyers impayés) susceptibles d’ entraîner la perte du bénéfice des incitations fiscales et/ou la remise en cause de l’équilibre financier de l’investissement.
* Voir le détail des mentions légales