Mon historique
Conseils en investissement immobilier

Comment réduire ses impôts en 2021 ?

conseiller montre tablette tactile à un couple

Ça y est, 2021 est là, et c’est l’occasion de profiter des nombreux dispositifs de défiscalisation pour alléger la facture fiscale de l’année à venir. Comment faire ? Quels dispositifs ? Suivez le guide !

Réduire ses impôts avec les dispositifs immobiliers de défiscalisation 

Investir dans le neuf : la loi Pinel 

Quels sont les avantages de la loi Pinel ?

Le dispositif Pinel a été introduit en 2014 et il reste d’actualité au moins pour 2021.
L’avantage du Pinel est de proposer une réduction d’impôt de 21% sur une période de 12 ans pour les investisseurs qui décident d’acheter de l’immobilier neuf pour le mettre en location.

Bon à savoir
L’investissement immobilier dans le cadre du dispositif Pinel est limité à 300 000€ par personne et à 5 500€ par mètre carré de surface habitable.
Dispositif Pinel : calculez votre économie d'impôts
Simulation gratuite et sans engagement, votre résultat en moins de 2 min !
2 Résidences neuves du moment

Quelles sont les conditions pour en profiter ? 

 

Pour profiter du dispositif Pinel, vous devez cependant respecter plusieurs conditions concernant : 
  • La durée de location du bien : vous devez le mettre en location pendant au minimum 6 ans. 
  • Le locataire : le bien loué doit forcément être la résidence principale du locataire. 
  • La zone d’implantation du bien : le bien doit être en zone A, A bis, B1 ou dans une zone en tension foncière (où la demande est supérieure à l’offre)
  • Le plafonnement des loyers : des plafonds de loyer fixés par la loi doivent être strictement respectés.
  • Le type de bien immobilier : habituellement, la loi Pinel s’adressait uniquement aux biens neufs ou VEFA (vente en l’état futur d’achèvement). Aujourd’hui, certains biens anciens refaits à neufs peuvent aussi profiter du dispositif. Un certain niveau de performance énergétique doit tout de même être respecté. 
Bon à savoir

Quand vous investissez dans le neuf, vous êtes exonéré de taxe foncière les deux premières années qui suivent votre acquisition.

Investir dans les résidences services : la loi Censi-Bouvard

Quels avantages pour la loi Censi-Bouvard ?

L’amendement Bouvard, aussi nommé loi Censi-Bouvard, existe depuis 2009. Elle répond en 2020 à un besoin sociétal, celui de développer l’offre nouvelle en termes d’immobilier de services sur tout le territoire français. 

Cela se traduit par une aide de l’État qui comporte 3 avantages : 
  • Sécuriser vos loyers pendant 11 ans : que votre bien soit loué ou non, vous aurez la garantie de percevoir vos loyers. 
  • Récupérer les 20% de TVA de votre investissement (dans certaines conditions)
  • Réduire vos impôts pendant 9 ans jusqu’à 33 000€ ou jusqu’à 11% du prix HT de votre bien. 
La loi Censi-Bouvard est donc un dispositif à la fois sécurisé et rentable. 

Quelles sont les conditions pour en profiter ?

Pour profiter de cette loi en 2021, il vous faut respecter 3 conditions relatives à :

  • La nature du logement : le bien doit être intégré à une résidence dite “services” (avec services pour senior ou étudiants, par exemple, un EHPAD). Il devra être meublé et ne pas dépasser un prix de revient de 300 000€ par an. Sa mise en location devra être effective dans les 12 mois suivants sa livraison (si l’achat est fait en état futur d’achèvement).
  • La situation du loueur : vous ne devez pas exercer à titre professionnel (recettes locatives inférieures à 23 000€ par an ou n’excédant pas 50% du revenu global du foyer fiscal). Vous ne pouvez pas non plus louer votre bien à un membre de votre famille. 
  • L’engagement du locataire : celui-ci devra signer un bail locatif de 9 ans minimum. Soyez rassuré, c’est votre gestionnaire qui se chargera de trouver le locataire. 
Bon à savoir
Vous pouvez cumuler le statut LMNP et le dispositif Censi-bouvard, une belle occasion de réduire vos impôts et de maximiser vos gains. 
Loi Censi-Bouvard : calculez vos avantages fiscaux
Estimez gratuitement votre réduction d'impôts, le montant de la TVA récupérable, les loyers générés…
 

Investir dans le meublé : le statut LMNP   

Quels sont les avantages du statut LMNP ? 

Pour le statut de Loueur en Meublé Non Professionnel ou LMNP, deux régimes fiscaux sont donc possibles :
  • Le “micro-BIC” si vos recettes locatives sont inférieures à 70 000€ : vous profitez dans ce cas d’un abattement forfaitaire global de 50%. 
  • Le réel si vos recettes locatives sont supérieures à 70 000€ (ou sur option peu importe votre situation) : vous profitez dans ce cas d’une optimisation fiscale avec la déduction de vos charges réelles. (charges de copropriété, les frais et intérêts bancaires, les frais d’entretien et travaux de réparation, les assurances liées au logement…)
Si la déduction de vos charges réelles excède les 50% d’abattement du micro-BIC, vous pencherez donc logiquement pour le réel. 
Autres avantages si vous penchez pour le régime réel :
  • Vous pouvez créer un déficit foncier et le reporter jusqu’à 10 ans.
  • Vous avez la possibilité de déduire vos amortissements d’immeuble et de mobilier de votre bénéfice d’exploitation

Quelles sont les conditions pour en profiter ?

Vous vous demandez si vous pourrez profiter du statut LMNP ?

Pour cela, vous devez remplir 2 conditions : 
  • Le bien doit, comme son nom l’indique, être meublé.
Ce qui signifie, entre autres, de la literie avec couverture et couettes, une table et des chaises, de la vaisselle et des ustensiles de cuisine ainsi que des étagères de rangement.
  • Votre bien doit être déclaré auprès du greffe du tribunal de commerce. 
Vous recevrez alors un numéro SIRET que vous devrez indiquer sur vos déclarations de revenus. 
Bon à savoir
Le statut LMNP devient Loueur en Meublé Professionnel ou LMP si vos recettes locatives excèdent 23 000€ ou si elles excèdent l’ensemble des autres revenus de votre foyer fiscal.

En résumé 

Quelles solutions pour réduire ses impôts avec la défiscalisation en immobilier ?

  • La loi Pinel
Une réduction d’impôt de 21% sur 12 ans pour les investisseurs qui achètent de l’immobilier neuf (ou ancien refait à neuf) dans le but de le mettre en location. 
  • La loi Censi-Bouvard
Réduire vos impôts pendant 9 ans jusqu’à 33 000€ ou jusqu’à 11% du prix HT de votre bien. Récupérer les 20% de TVA de votre investissement.
  •  Le statut LMNP 
Le choix entre le régime micro-BIC (abattement forfaitaire global de 50%) ou le régime réel (déduction de vos charges réelles) Vous n’êtes généralement pas soumis à TVA.
Dans le cas du régime réel : Créer un déficit foncier et le reporter jusqu’à 10 ans. Déduire vos amortissements d’immeuble et de mobilier de votre bénéfice d’exploitation.
NOS ARTICLES LIÉS