Mon historique
Conseils en investissement immobilier

Comment avoir un bon rendement locatif ?

homme travaillant sur ordinateur et calculatrice

Vous souhaitez investir dans l’immobilier pour vous constituer un patrimoine et vous assurer des revenus complémentaires réguliers ? Bonne idée ! Mais encore faut-il calculer précisément le rendement locatif du bien que vous comptez acquérir, et surtout connaître les principales façons d’optimiser votre investissement. En voici un tour d’horizon.

Obtenir un bon rendement locatif grâce au dispositif Pinel

Le rendement d’un investissement locatif correspond à la différence entre les revenus qu’il génère et les coûts qu’il entraîne. Ces derniers dépendent de multiples variables : prix d’acquisition, charges, impôts… Un bon investissement immobilier étant bien entendu celui qui minimise les coûts, et optimise les gains !

Côté charges fiscales, le dispositif Pinel constitue une véritable opportunité de réduire ses impôts, sous réserve de respecter certaines conditions. Le dispositif a été mis en place pour favoriser l’accession à la location des ménages modestes, dont le niveau de ressources ne doit pas dépasser certains plafonds. Le montant du loyer est lui aussi encadré par décret.

Le taux de réduction d’impôt correspond à 12 % du prix d’achat du bien immobilier s’il est mis en location pour une période de 6 ans, à 18% pour une période de 9 ans, et à 21 % pour une période de 12 ans. Réservé jusqu’en 2018 à l’acquisition de logements neufs en zones tendues, ce dispositif est élargi en 2019 aux logements anciens à rénover, situés dans certains quartiers dégradés : le montant des travaux engagés devra représenter au moins 25 % de l’investissement

Les autres mesures fiscales au service d’un bon rendement locatif meublé

Si le dispositif Pinel suppose de louer vide le logement acquis, d’autres avantages s’adressent aux loueurs en meublés et leur permettent de profiter d’un rendement locatif confortable : .

  • le statut de loueur en meublé non professionnel (LMNP) permet de créer du déficit déductible des revenus locatifs, reportable pendant 10 ans, ainsi que d’amortir les charges immobilières et mobilières sur le bénéfice d’exploitation ;
  • le dispositif Censi-Bouvard dont peuvent profiter les LMNP, offre 11 % de réduction d’impôts aux investisseurs en résidences services pour personnes âgées, personnes en situation de handicap, ou pour étudiants ;
  • le statut de loueur en meublé professionnel (LMP), autorise un déficit fiscal qui, à la différence de celui des LMNP, est imputable sur la globalité du revenu et reportable sans limites. Le statut LMP est automatiquement attribué si les revenus locatifs annuels dépassent les 23 000 € ou excèdent 50 % des revenus totaux du foyer fiscal
Loi Censi-Bouvard : calculez vos avantages fiscaux
Estimez gratuitement votre réduction d'impôts, le montant de la TVA récupérable, les loyers générés…
NOS ARTICLES LIÉS