Conseils en achat immobilier

Les changements apportés au nouveau PEL 2018

Publié le

conseiller montre tablette tactile à un couple

Le PEL a connu des changements majeurs au 1er janvier 2018. Nouvelle imposition, suppression de la prime d’État… Nexity fait le point sur le nouveau Plan Épargne Logement 2018 et son intérêt pour préparer un achat immobilier.

Le nouveau mode d’imposition du PEL 2018

Depuis le 1er janvier 2018, tout nouveau PEL est imposé dès la première année, alors que les PEL ouverts jusqu’en 2017 restent exonérés pendant 12 ans (hors prélèvements sociaux sur les intérêts annuels). De plus, le PEL est un des produits d’épargne concernés par l’entrée en vigueur du prélèvement forfaitaire unique (PFU) au 1er janvier 2018. Les intérêts du Plan épargne logement 2018 sont ainsi taxés à 30 % (17,2 % de prélèvement sociaux + 12,8 % de cotisation fiscale forfaitaire) ou soumis, au choix, au taux d’imposition sur le revenu de son détenteur. Pour les PEL souscrits avant 2018, rien ne change : ils sont imposés à partir de la 13ème année. Le taux du PEL 2018 reste par contre le même : 1 % brut par an, soit un taux de rendement de 0,7 % net, contre 0,83 % net pour les PEL souscrits entre le 1er août 2016 et le 31 décembre 2017. Bon à savoir : si vous détenez un ancien PEL, quelle que soit sa date d’ouverture, conservez-le précieusement jusqu’à son échéance, car tout retrait entraîne sa clôture.

Calculez votre pouvoir d'achat immobilier
Répondez à quelques questions et selon votre profil, nous estimons votre pouvoir d'achat immobilier.

Préparer un achat immobilier avec le PEL 2018

La loi PEL 2018 a supprimé la prime d’État versée lors de la souscription d’un prêt. En revanche, après une période d’épargne de 4 ans minimum, le nouveau PEL donne toujours droit à un taux préférentiel de 2,20 % pour emprunter jusqu’à 92 000 € pendant 15 ans (selon les intérêts acquis pendant la période d’épargne) afin de financer un projet immobilier. Le prêt épargne logement peut notamment être utilisé pour :

  • l’acquisition, la construction, l’agrandissement ou la rénovation de la résidence principale ;
  • l’achat d’un parking à moins d’un km de la résidence principale.

Le PEL 2018 reste un bon moyen pour constituer son apport personnel (jusqu’à 61 200 €) avec un faible effort d’épargne (45 € par mois minimum après un versement initial de 225 €) : il permet de financer un projet immobilier à un taux d’emprunt fixe, quel que soit le montant du prêt. Le PEL offre ainsi une sécurité à moyen ou long terme contre une hausse des taux d’intérêt.

NOS ARTICLES LIÉS
Envie d'acheter ? Découvrez nos résidences neuves !