Mon historique
Conseils en investissement immobilier

La location meublée professionnelle : à quelles conditions et pour quels avantages ?

investisseur avec calculatrice et graphiques

La location meublée d’un bien constitue un moyen efficace pour s’assurer un complément de revenus et préparer sa retraite, tout en bénéficiant d’un statut reconnu et d’un régime fiscal avantageux. En pratique, elle s’exerce en tant que loueur non professionnel ou professionnel, sous le régime LMP ou LMNP, avec des spécificités propres à chaque statut. Par défaut, les loueurs en meublé sont considérés comme non professionnels, le passage au statut LMP supposant la réunion de plusieurs conditions…

Statut LMNP : calculez vos avantages fiscaux
Estimez gratuitement vos revenus, amortissement, rentabilité, montant de la TVA récupérable…

Les conditions pour pratiquer la location meublée professionnelle

Développer une activité de location meublée à titre professionnel nécessite de satisfaire trois critères cumulatifs :

  • un membre du foyer fiscal doit être inscrit au régime du commerce et des sociétés (RCS) en tant que loueur en meublé professionnel  ;
  • les recettes tirées de cette activité doivent dépasser 23 000 € par an ;
  • ces recettes doivent être supérieures aux autres revenus du foyer fiscal.

Si l’une des trois conditions n’est pas remplie, le loueur relève du statut non professionnel (LMNP).

À noter : depuis le 1er janvier 2017, les loueurs en meublé qui remplissent les deux premières conditions, ou qui louent à une clientèle de passage, doivent s’affilier au RSI et payer des cotisations sociales.

Les atouts de la location meublée professionnelle

Ce régime partage plusieurs des avantages de la location meublée non professionnelle :

  • la déduction des charges locatives et la possibilité d’amortissements, qui contribuent à optimiser la fiscalité sur les revenus locatifs ;
  • la récupération de la TVA, lorsque la location meublée a été achetée neuve dans une résidence avec services, gérée par un exploitant professionnel.

Il offre toutefois d’autres opportunités spécifiques :

  • À la différence d’un LMNP, le déficit fiscal généré par les charges et les amortissements est imputable sur le revenu global de l’année d’un LMP, sans limitation de montant ni de durée  ;
  • Le bien est exonéré de plus-value professionnelle au-delà de 5 ans de location si les recettes des 2 dernières années du loueur en meublé sont inférieures à 90 000 € (exonération partielle entre 90 000 € et 126 000 €) ;
  • Le bien loué, considéré comme bien professionnel, est exonéré d’ISF.
Bon à savoir

La location meublée professionnelle, nécessitant de s’affilier au RSI, fait aussi bénéficier d’une couverture sociale et permet de valider des trimestres de retraite complémentaires.

NOS ARTICLES LIÉS