Mon historique
Conseils en investissement immobilier

Faire une plus-value immobilière

Publié le

couple signe le contrat immobilier en agence

En investissant aujourd’hui dans l’immobilier locatif, vous pouvez faire une plus-value sur la vente de votre maison ou de votre appartement à moyen ou long terme ! Suivez nos conseils pour choisir un investissement véritablement rentable.

Comment faire une plus-value sur la vente de sa maison ou de son appartement

Au moment d’acheter un bien, vous devez prendre en compte un certain nombre de paramètres essentiels pour dégager la meilleure plus-value possible lors de sa revente.

Situation géographique
Privilégiez, si vous le pouvez, les grandes villes, les agglomérations à proximité des bassins d’emploi, les villes universitaires… En somme, investissez là où la demande de logements est forte, pour espérer attirer le maximum d’acheteurs lors de la revente et faire une bonne plus-value immobilière.

Localisation
La proximité des transports en commun, des commerces, des écoles… est également un facteur à ne pas négliger.

Prestations
Places de parking, espaces verts, immeuble à l’accès sécurisé, respect des normes etc., sont autant d’aspects à bien considérer si vous souhaitez réellement faire une plus-value intéressante à la revente.

Dégagez une plus-value à la revente en conservant votre bien pendant plusieurs années

Pour faire la meilleure plus-value immobilière possible sur la vente d’une maison ou d’un appartement, il est évidemment recommandé aux investisseurs de conserver le bien pendant un maximum de temps. Prenant de la valeur au fil des ans, le logement verra également sa plus-value soumise à un abattement fiscal annuel.
Pour la détermination de l’assiette de calcul de l’impôt sur le revenu, cet abattement est :

  • de 6% pour chaque année de détention au-delà de la 5ème et jusqu'à la 21ème ;
  • puis de 4% pour la 22ème année révolue de détention.

Au-delà de la 22ème année, la plus-value sur la vente d’une maison, comme la plus-value sur la vente d’un appartement, est complètement exonérée d’impôt sur le revenu.
Pour la détermination de l’assiette de calcul des prélèvements sociaux, l’abattement est :

  • de 1,65% pour chaque année de détention au-delà de la 5ème et jusqu'à la 21ème ;
  • de 1,60% pour la 22ème année de détention ;
  • de 9% pour chaque année au-delà de la 22ème.

Au-delà de la 30ème année, l’abattement aboutit à l’exonération des prélèvements sociaux sur la plus-value.

NOS ARTICLES LIÉS