Conseils en achat immobilier

Comment faire un remboursement anticipé de prêt immobilier ?

Publié le

repos en famille dans la terrasse

Dans le cadre d’un achat immobilier, beaucoup passent par la case emprunt auprès d’une banque. Mais vous avez décidé que le moment était venu de tourner la page et de mettre un terme prématurément à votre crédit ! Alors comment rembourser votre prêt immobilier par anticipation ? Nous développons pour vous les conditions à respecter.

Plutôt un remboursement anticipé total ou partiel ?

Le remboursement anticipé total ou partiel d’un prêt immobilier est strictement régi par la loi. Ainsi, s’il est autorisé, le remboursement anticipé implique le paiement de certains frais par l’emprunteur auprès de la banque.

Le législateur a défini les frais liés au remboursement anticipé comme suit :

  • 3% du montant du capital restant dû ;
  • OU 6 mois d'intérêts du prêt capital remboursé au taux moyen du prêt.

Une fois ces deux frais calculés, l’emprunteur sera redevable du plus faible montant.

Ces informations qui doivent clairement figurer au contrat peuvent faire l’objet de négociations : avant de signer, vous pouvez en effet demander à votre banquier une baisse des frais de remboursement anticipé.

À noter que la banque peut refuser un remboursement anticipé dans un seul cas de figure : si le montant restant dû est inférieur à 10% du capital emprunté.

Est-il finalement judicieux de rembourser votre prêt immobilier par anticipation ?

Vous venez de recevoir une importante somme d’argent ? L’idée vous vient donc d’en profiter pour augmenter vos mensualités ou de solder une partie non négligeable, dans le but d’abréger votre prêt immobilier. Mais vous pouvez aussi décider simplement de placer cet argent en épargne. Certes, le choix est rude.

Cependant, sachez qu’il sera possible d’évaluer ces 2 cas de figure afin d’opter pour la meilleure solution.

Pour ce faire, calculer la différence entre les pénalités à devoir et l’économie qui sera réalisé grâce au remboursement anticipé de votre prêt immobilier, à savoir le gain des intérêts mais aussi des frais d’assurance dispensés.
Une opération qui vous permettra de juger très facilement de la rentabilité de votre initiative.

Dans le cas où cette opération s’avérerait profitable, pensez donc à la comparer au rendement qu’apportera un placement en épargne telle que le livret A, le PEL/CEL, l’assurance-vie…

N’hésitez pas à faire appel à des conseillers en Solutions Crédit, qui se tiennent à votre disposition pour vous accompagner dans cette prise de décision difficile.

Exonération des frais de remboursement anticipé : qui peut en bénéficier ?

La loi prévoit trois cas d’exonération des frais liés au remboursement anticipé d’un prêt immobilier, à condition d’une souscription après le 1er juillet 1999 :

  • si le logement a été revendu suite à la mutation de l’emprunteur ou de son co-emprunteur ;
  • si le logement est vendu suite au décès de l’emprunteur ou de son co-emprunteur ;
  • si le logement est vendu suite à la perte d’emploi (licenciement) de l’emprunteur ou de son co-emprunteur.
NOS ARTICLES LIÉS
Envie d'acheter ? Découvrez nos résidences neuves !