Conseils en achat immobilier

Immobilier : top 5 des bons plans pour accéder à la propriété

Publié le

remise des clés à un jeune couple

Si la recherche immobilière est généralement très excitante, la partie financement l’est nettement moins… Top 5 des conseils de Nexity pour concrétiser votre projet grâce aux bons plans immobiliers !

PRÊT À TAUX ZÉRO : LE BON PLAN IMMOBILIER N°1 !

Sous conditions de ressources, en fonction de la zone géographique du bien et de la composition du ménage, le dispositif d’état "Prêt à taux zéro" permet aux particuliers primo-accédants d’acquérir un logement (neuf ou ancien) dans le respect des normes énergétiques en vigueur.

Les ventes de primo-accessions ont dès lors considérablement augmentées. 2018 devrait être dans la même lignée : une bonne nouvelle pour tous ceux qui rêvent de devenir propriétaires.

Dans l’immobilier neuf, les prix sont estimés plus élevés de 15 à 20 % en moyenne par rapport à l’ancien. Un phénomène notamment dû au fait qu’un bien neuf va être équipé et construit de façon à dispenser son propriétaire de travaux pendant 10 à 20 ans et qu’il offre de meilleures performances énergétiques. De plus, beaucoup de ces logements neufs bénéficient de places de parking : un véritable atout ! Le PTZ augmente la solvabilité des ménages, son montant peut représenter 40% du montant total de l’opération à 0% en zone tendue par exemple.

Dans l’ancien, le prêt à taux zéro est possible en zones détendues sous conditions de travaux et peut représenter jusqu’à 40% du montant total de l’opération.

Le différé de remboursement peut aller jusqu’à 15 ans selon les revenus.

Simulation gratuite : calculez votre prêt à taux zéro
Découvrez le montant et la durée de votre PTZ en fonction de votre situation personnelle.
Voir tous nos simulateurs

UNE TVA RÉDUITE POUR CERTAINS QUARTIERS PRIORITAIRES 

Autre bon plan immobilier venant de l’État, la TVA réduite. Ce coup de pouce aux primo-accédants n’ayant pas de gros revenus et souhaitant acquérir un logement neuf à usage de résidence principale dans des quartiers défavorisés des zones urbaines : les Quartiers Prioritaires de la Ville (QPV) ou les zones ANRU (Agence Nationale de Rénovation Urbaine).

Dans ces zones, les futurs propriétaires peuvent bénéficier, sous conditions de ressources, de la TVA à 5,5% (au lieu de 20 %). Les prix de vente des biens sont encadrés.

L’ENTREPRISE MISE À CONTRIBUTION : LE 1% LOGEMENT

Consenti à tout salarié qui possède à minima 5 années d’ancienneté dans une entreprise privée, industrielle ou commerciale (hors agricole) employant plus de 10 collaborateurs, le prêt dit "1% logement" (renommé Action Logement depuis janvier 2010) est un prêt complémentaire émanant des fonds versés chaque année par les employeurs. Un bon plan immobilier à ne pas négliger !

Ce dispositif peut financer jusqu'à 30% du coût total de l'opération selon les ressources du salarié et la zone géographique du bien.

LE "PRÊT AUX FONCTIONNAIRES" ET/OU "PRÊT DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES"

Ils sont accordés pour la construction ou l'acquisition d'un logement neuf ou ancien, avec ou sans travaux. Ces prêts s'adressent aux agents (titulaires et contractuels) des fonctions publiques de l'État ainsi qu'aux personnels des départements et des communes.
Accordés uniquement en complément d'un prêt conventionné et sous conditions de ressources, ils ont vocation à compléter un prêt principal ou à constituer un apport et peuvent se cumuler entre eux.

BON PLAN POUR DÉNICHER LE MEILLEUR TAUX IMMOBILIER

Au-delà des financements aidés et des nombreux dispositifs mis à disposition du plus grand nombre pour réaliser le rêve d’accession à la propriété, les futurs acheteurs doivent savoir :

  • Que le taux d’emprunt ne doit pas être un élément clé de la décision d’achat. Il faut tenir compte des frais additionnels tels l’assurance emprunteur, les frais de dossier de l’établissement bancaire, les frais de notaire, ou encore la garantie logement qui viennent alourdir la facture.
  • Qu’il faut se renseigner sur les options « Modulation des échéances à la hausse ou à la baisse » (pour des remboursements en phase avec les revenus perçus, quelle que soit la situation, hausse du salaire, perte d’emploi…), l’option transfert de prêt en cas de nouvelle acquisition et pour bénéficier des conditions d’origine.
  • Last but not least, youte personne qui souscrit un prêt immobilier doit obligatoirement souscrire une assurance emprunteur en cas de décès ou d’invalidité.
C’est cette assurance qui prendra le relais. Cependant, depuis la loi Hamon de 2014, l'emprunteur est désormais totalement libre de choisir son assurance avec l’entreprise la plus compétitive et n'est plus obligé d'accepter l'assurance proposée par la banque.

NOS ARTICLES LIÉS
Envie d'acheter ? Découvrez nos résidences neuves !