Nexity immobilier
Mon historique
Conseils en investissement immobilier

L'investissement durable : tout ce qu'il faut savoir

Vous avez un projet d’investissement ? Et pourquoi pas investir dans le développement durable, comme de nombreux Européens ? Car il faut savoir que l’investissement durable a le vent en poupe : entre 2016 et 2018, ce dernier a fait un bond de 34%. Les actifs sous gestion durable atteignent désormais 30 000 milliards de dollars dans le monde, dont 14 500 milliards de dollars rien que sur le Vieux Continent. Vous souhaitez en savoir plus sur l’investissement durable ? Suivez le guide !

Qu’est-ce que l’investissement durable ?

L’investissement durable est une discipline encore relativement récente, qui s’inscrit dans la prise de conscience de plus en plus vive de l'empreinte des activités humaines, notamment économiques, sur le futur de notre planète. Aussi, l’investissement durable ne dispose pas encore de normes spécifiques et partagées par tous.

On peut tout de même définir l’investissement durable comme l’ensemble des stratégies d’investissement qui intègrent des critères extra-financiers, liées à des problématiques environnementales, sociales et de Gouvernance (ESG), au-delà des critères financiers classiques.

L’investissement durable prend donc en compte les impacts sociétaux des entreprises dans lesquelles l’investisseur va placer son argent, en plus de critères plus traditionnels, basés sur le rendement et la volatilité. Il poursuit ainsi le but de soutenir des sociétés plus vertueuses en matière de développement durable, ou ayant démontré une réelle volonté d’accélérer sa durabilité.

Quels sont les critères extra-financiers pris en compte dans un investissement durable ?

Un investissement durable prend en considération des critères extra-financiers pour évaluer la performance de l’entreprise. Quels sont ces critères ?

L’entreprise doit avoir un impact positif sur l’environnement

Pour qu’une entreprise soit identifiée comme une société durable, éligible à l’investissement durable, elle doit d’abord gérer vertueusement les ressources nécessaires à son activité, et prévenir la pollution liée à son action. Elle doit par exemple, déployer une politique active de réduction de ses émissions de gaz à effet de serre, ou de compensation carbone.

L’entreprise doit respecter l’humain

Une société durable se construit autour de l’humain. Aussi, un investissement durable visera à promouvoir les entreprises qui :

  • Assurent la santé et la sécurité de leurs collaborateurs
  • Cultivent des relations positives avec leurs partenaires
  • Engagent une politique en faveur des droits de l’Homme

C’est donc tout l’écosystème de l’entreprise qui va être scrutée : elle-même mais aussi les sociétés (voire les pays) avec lesquelles elle travaille.

L’entreprise doit adopter une gouvernance durable

La gestion de l’entreprise est aussi un critère important pour juger de sa durabilité. Est-elle indépendante ? Gère-t-elle correctement les risques ? A-t-elle une politique de rémunération des dirigeants équitable ? Est-elle elle-même engagée dans des opérations financières durables ? Toutes ces questions permettent d’évaluer si une entreprise est inscrite dans une politique long-termiste.

Pourquoi investir durablement ?

Vous souhaitez faire fructifier votre épargne sans pour autant compromettre l’avenir de vos enfants ? L’investissement durable est un bon moyen pour réaliser des placements financiers performants, tout en respectant vos valeurs humaines et écologiques. En finançant des entreprises, ou des entités publiques, engagées dans le développement durable de leur secteur d’activité, vous alimentez en outre un mouvement en faveur d’une mutation de l’économie mondiale.

Bon à savoir

Un investissement durable n’est évidemment pas désintéressé ! Il faut savoir que la société spécialisée dans la gestion d'actifs BlackRock estimait que la superformance de certains investissements durables est pratiquement de 10 points en 2020. A titre de comparaison, le CAC 40 a perdu plus de 20 points sur la même période.

A qui s’adresser pour réaliser un investissement durable ?

L’investissement durable vous intéresse ? Différents interlocuteurs peuvent vous aider à concrétiser votre projet : 

  • banques
  • assureurs
  • mutuelles
  • conseillers en investissements financiers
  • sociétés de gestion

Ces distributeurs sont en effet en capacité de vous orienter vers des fonds et Sicav intégrant des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance dans la sélection de leurs actifs. 

En règle générale, votre investissement consistera à acheter et à vendre des actions et/ou des obligations cotées. Toutefois, en fonction de votre profil d’investisseur, de votre volonté et de la stratégie de votre distributeur, vous pourriez être amené à investir dans l’immobilier ou dans le capital investissement.

Concrètement, cet investissement se matérialise au travers d’un compte-titre, d’un PEA, ou sous la forme d’unités de compte dans une assurance-vie. Il peut, s’il se fait grâce à votre entreprise, également se matérialiser au travers de votre épargne salariale (Perco ou PEE). 

Bon à savoir

Si l’investissement durable se distingue d’un investissement classique de par son contenu, la forme reste la même : vous achetez des parts de fonds ISR, de façon similaire à un placement collectif traditionnel.

Bien sélectionner son fond ISR

L’ISR vous semble être la bonne option pour donner du sens à vos placements financiers ? Voici ce qu’il vous faut connaître pour sélectionner le fond le plus en adéquation avec vos attentes. 

Les stratégies d’investissement des fonds ISR

Pour choisir les entreprises socialement responsable dans lesquelles vous allez investir, les fonds peuvent adopter une des approches suivantes : 

  • L’approche “Best in class” : le fond choisit les entreprises durables les plus performantes dans leur secteur, sans en exclure aucune.   
  • L’approche “screening négatif” : le fond s’interdit d’investir dans certaines entreprises, en raison de leur secteur d’activité (alcool, tabac, armement, OGM, nucléaires, énergies fossiles), ou parce qu’elles ne répondent pas à des normes sociales et environnementales minimales (non-respect ou non-ratification de traités et conventions internationaux). Il s’agit de la stratégie d’investissement la plus pratiquée (19 800 milliards de dollars en 2018)
  • L’engagement actionnarial : en augmentant la part d’actionnaires sensibles aux questions ESG, le fonds pousse ces entreprises à améliorer leurs pratiques en la matière
  • L’approche thématique : le fond privilégie l’investissement dans des entreprises oeuvrant dans des secteurs d’activités relatifs au développement durable (énergies renouvelables, action en faveur de la transition énergétique, lutte contre la pollution)
  • L’approche “impact investing” : les entreprises sélectionnées s’efforcent à développer leur impact social ou environnemental, à lui donner de la visibilité

D’un fond à un autre, les stratégies d’investissement seront différentes : 

  • Elles peuvent être exclusives ou au contraire mélanger plusieurs approches
  • Elles peuvent concerner l’ensemble des actifs, comme une partie seulement du portefeuille d’investissement.

Il est donc nécessaire de bien se renseigner auprès de votre distributeur pour choisir le fond qui présente la stratégie d’investissement la plus proche de vos valeurs. 

Bon à savoir

En France, deux labels distinguent les fonds investissant dans des entreprises socialement responsables :

  • Le Label Investissement Socialement Responsables (Ministère de l’Economie et des Finances) : pour les fonds investissant dans des entreprises aux pratiques ESG responsables
  • Le Label Greenfin (Ministère de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer) : pour les fonds investissant dans les économies vertes. Les entreprises du nucléaire et des énergies fossiles en sont exclues d’office

Investissement durable : les étapes avant de se lancer

Même si l’investissement durable peut comporter moins de risques qu’un investissement standard, il est important de vérifier certains points avant de vous lancer. 

Investissement durable : connaître ses objectifs

Qu’il soit durable ou non, un placement doit toujours répondre à des objectifs, à un niveau de risque acceptable pour vous, à une temporalité donnée. Aussi, prenez bien le temps de vérifier que l’investissement durable corresponde bien à vos besoins.

Bon à savoir

Un placement ISR n’est pas exempt de risques : il est toujours possible que vous perdiez du capital, que le placement collectif n’atteigne pas les performances attendues. Aussi, essayez d’établir une stratégie de placement diversifiée avec votre conseiller financier.

Investissement durable : bien comprendre la stratégie du fond

Au travers de l’investissement durable, on cherche bien souvent à donner du sens à ses placements. Aussi, pour que ces derniers soient bien en adéquation avec vos valeurs, essayez de bien comprendre le fonctionnement du fonds ISR dans lequel on vous propose d’investir. Les critères de sélection des entreprises sont-elles conformes à vos attentes, la stratégie d’investissement répond-elle à vos croyances…

Bon à savoir

Le fonctionnement des fonds et des assurances-vie ISR doit être expliqué de façon transparente dans leurs DICI (fonds) et dans leurs DIC (assurance-vie), mais également dans leurs conditions générales, dans les documentations commerciales… N’hésitez pas à les demander auprès de votre banque.

Investissement durable : des frais qui peuvent être plus élevés

L’investissement durable demande à ce que des critères extra-financiers soient analysés, en plus des critères financiers habituellement scrutés pour un placement collectif traditionnel. Aussi, il se peut que votre banque ou votre société de gestion appliquent des frais supplémentaires pour gérer ce type de placement durable.

En résumé

Qu’est-ce qu’un investissement durable ?

On appelle investissement durable toutes les stratégies de placement qui prennent en compte, en plus de critères financiers classiques, des critères extra-financiers liés au développement durable : Impact positif sur l’environnement Respect de l’humain Mode de gouvernance responsable

Comment faire un investissement durable ?

Les banques, assurances, mutuelles mais aussi sociétés de gestion proposent différentes solutions de placements dans des fonds ou SICAV ISR. Mais avant de vous lancer vérifiez bien : Que le placement collectif durable qui vous est proposé est bien conforme à vos valeurs et à vos objectifs Que les frais liés à la gestion du fonds ISR sont acceptables.

NOS ARTICLES LIÉS