Nexity immobilier
Mon historique
Conseils en investissement immobilier

L’investissement ESG : qu’est-ce que c’est ?

Depuis quelques années, l’investissement ESG (environnemental, social et de gouvernance) gagne en popularité et attire un nombre grandissant d’investisseurs désireux de réaliser des placements plus sûrs et plus rentables. Mais qu’est-ce qu’un investissement ESG ? Quels sont les avantages offerts par ce type d’investissement ? Le groupe Nexity répond à vos questions !

Investissement ESG : définition

L’investissement ESG consiste à réaliser un placement dans des actions ou des obligations d’une entreprise qui respecte certains critères liés à l’environnement, au social et à la gouvernance. En d’autres termes, cette stratégie a pour but d’évaluer non seulement les critères financiers classiques (rendement, etc.), mais aussi le comportement et les agissements d’un acteur économique avant de se lancer dans un investissement.

Bon à savoir

L’investissement ESG est en forte progression en France. Près d’un tiers des encours ont pris en considération les critères ESG dans leur stratégie en 2019, ce qui représente approximativement 1 315 milliards d’euros.

Comme nous l’avons mentionné précédemment, l’investissement ESG prend en compte 3 critères, à savoir :

  • L’environnement
  • Le social
  • La gouvernance
L’analyse du critère environnemental dans le cadre d’un investissement ESG consiste à évaluer la stratégie mise en place par un acteur économique pour :
  • L’amélioration de la gestion des déchets
  • La réduction des émissions de gaz polluants
  • La réduction de la consommation énergétique
  • La prévention des catastrophes telles que la contamination des sols ou les marées noires

L’analyse du critère social, quant à elle, se focalise sur :

 

  • Le respect du droit des employés
  • La politique de management
  • La politique de la parité et d’embauche des PMR (personnes à mobilité réduite)
  • La politique liée à la formation
  • La prévention des accidents de travail

Concernant le critère de gouvernance, son analyse porte entre autres sur :

 

  • La transparence de la rémunération des dirigeants
  • La lutte contre la corruption
  • La relation de l’entreprise avec ses différents actionnaires
  • La direction
  • Le conseil d’administration

 

Bon à savoir

Depuis la mise en vigueur de la loi de Transition Énergétique pour la Croissance Verte, les grandes entreprises doivent réaliser un reporting extra-financier. Outre ce reporting, elles doivent fournir aux investisseurs une grille d’analyse financière dans le but de favoriser l’investissement socialement responsable.

La publication du reporting extra-financier est obligatoire pour les structures telles que les sociétés de gestion, les banques ou les compagnies d’assurance.

Les principaux avantages de l’investissement ESG

Contrairement aux idées reçues, l’investissement ESG n’est pas une stratégie essentiellement destinée aux personnes désireuses de contribuer activement à la protection de l’environnement. Certes, de nombreux investisseurs privilégient ce type d’investissement pour éviter que leur capital ne participe aux problèmes climatiques.

Cependant, il faut savoir qu’un des principaux avantages d’un placement dans une action ou un fonds qui prend en considération les bonnes pratiques ESG (environnementales, sociales et de gouvernance) réside dans son rendement. En effet, le respect des critères ESG permet à une entreprise d’améliorer significativement ses performances, dans la mesure où elle réduit les risques de sanction liés à des pratiques dangereuses pour l’environnement.

Outre les sanctions, un acteur économique respectant les critères sociaux et de gouvernance est bien moins exposé à des crises internes qui peuvent impacter négativement sur ses performances. 

 

Bon à savoir

Selon une étude réalisée sur 400 fonds ISR (Investissement socialement responsable) durant les trois premiers mois de l’année 2020, les fonds actions respectant les critères ESG ont une meilleure résilience que les autres fonds.

En effet, les fonds ISR ont connu une baisse de 6,5 % pendant cette période de crise, tandis que le CAC 40 a enregistré une perte de 17,5 %.

Les critères ESG dans la stratégie de désinvestissement

Si la stratégie d’investissement ESG vous permet de choisir plus méticuleusement vos placements, elle peut également vous aider dans vos décisions de désinvestissement.

Comme nous l’avons vu précédemment, le respect des critères ESG permet à une entreprise d’améliorer ses performances. Dans le cas où elle échoue à des tests environnementaux ou adopte des pratiques irrespectueuses du droit des salariés, vous pouvez donc procéder à la vente de vos actions, dans la mesure où ses résultats financiers sont susceptibles d’enregistrer une baisse plus ou moins notable dans les mois, voire les semaines, à venir.

Bon à savoir

Le désinvestissement consiste à clôturer vos positions sur des actifs qui risquent d’enregistrer des baisses de performances.

Investissement ESG, investissement ISR et investissement à impact social

L’investissement ESG est souvent confondu avec l’investissement ISR et l’investissement à impact social, ou social investing. Bien que ces trois stratégies aient pour objectif d’investir dans des actifs d’une entreprise qui respecte des critères liés à l’environnement, au social et à la gouvernance, elles sont différentes sur un certain nombre de points.

Contrairement à l’investissement ESG, l’investissement ISR se base essentiellement sur des critères liés entre autres à l’environnement et ne prend pas en considération le rendement des placements financiers.

L’investissement à impact social, quant à lui, se focalise uniquement sur des fonds qui pourraient avoir des conséquences positives à l’avenir. Le rendement est un facteur peu ou pas étudié par les investisseurs adoptant cette stratégie.

Bon à savoir

Dans un investissement ISR, les facteurs ESG sont uniquement pris en considération pour trier des placements. Dans la majorité des cas, les investisseurs qui utilisent cette stratégie écartent les entreprises évoluant dans des secteurs tels que celui du tabac, de l’armement, des énergies fossiles ou de l’alcool, ainsi que toute structure adoptant une politique irrespectueuse des droits de la personne

Comment constituer un portefeuille comprenant des fonds qui respectent les facteurs ESG ?

Compte tenu des avantages offerts par l’investissement ESG, il est préférable de faire des placements dans des sociétés respectant certains critères environnementaux, sociaux et de gouvernance. Cependant, si cette opération semble être relativement aisée à réaliser, il n’en est rien. En effet, il n’est pas toujours évident de constituer un portefeuille comprenant des fonds qui respectent les facteurs ESG et cela, pour diverses raisons :

  • Les critères ESG ne sont pas les mêmes d’un pays à un autre. Dans des pays tels que les États-Unis, une entreprise peut bénéficier d’une excellente note en jouant la carte de la transparence au niveau des salaires, sans pour autant se soucier des impacts environnementaux de son activité
  • Les informations communiquées par les entreprises sur le respect des critères ESG ne sont pas certifiées. Une société peut donc transmettre des chiffres erronés pour prouver son respect des facteurs ESG
  • Toutes les entreprises peuvent intégrer des fonds ESG. Les banques peuvent proposer des produits soi-disant responsables, comprenant des sociétés qui négligent les critères ESG
Pour choisir des fonds respectant l’ensemble ou une partie des critères ESG, vous devez trier les entreprises et prendre en compte certains indicateurs dans votre analyse.

Les indicateurs à prendre en compte

Il existe plusieurs stratégies ISR qui vous permettent de trier et de choisir les entreprises et les fonds qui intègrent les critères ESG.

Pour une stratégie d’investissement responsable, vous devez sélectionner les sociétés qui se sont engagées dans une démarche de développement durable, en vous basant sur deux principaux indicateurs : la mise en place d’une démarche RSE et la présence de produits et de services dits « responsables ».

Pour un investissement Best-In-Class, les entreprises à retenir sont celles qui bénéficient d’une excellente note ESG. Le principal indicateur à prendre en compte dans cette stratégie est tout simplement l’activité des sociétés.

Par ailleurs, si vous projetez d’axer votre investissement ESG sur les normes, vous devez retenir essentiellement les entreprises labellisées ou qui respectent certains standards. Les indicateurs à prendre en considération sont : le respect des normes au niveau de la chaîne de valeur et la réalisation d’études portant sur les impacts environnementaux.

Dans le cas où vous souhaitez investir uniquement dans des fonds qui intègrent efficacement les facteurs ESG, vous pouvez adopter deux stratégies ISR, à savoir l’investissement Best-In-Universe et l’intégration ESG.

La performance ESG est le principal indicateur sur lequel vous devez vous pencher dans l’investissement Best-In-Universe. Contrairement à l’investissement Best-In-Class, cette stratégie ne se focalise pas sur l’activité des sociétés. Elle consiste à choisir les entreprises bénéficiant des meilleures notes ESG dans tous les secteurs.

Pour l’intégration ESG, il est nécessaire de prendre en considération la performance environnementale des entreprises ainsi que leur performance sociale.
 

En résumé

Qu’est-ce que l’investissement ESG ?

L’investissement ESG est une stratégie qui consiste à choisir les placements en réalisant une analyse financière classique, ainsi qu’une analyse du respect des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance par les entreprises.

Quels sont les avantages de l’investissement ESG ?

L’investissement ESG vous permet de placer votre capital dans des fonds qui participent au développement durable. Côté performances, investir dans ces types de fonds vous permet de bénéficier d’un meilleur rendement, dans la mesure où les entreprises qui intègrent les critères ESG sont bien moins exposées à des sanctions liées au non-respect de certaines réglementations environnementales et à des crises entraînées entre autres par des pratiques irrespectueuses des droits des salariés.

Peut-on utiliser la stratégie ESG dans le désinvestissement ?

Oui, la stratégie ESG vous permet, d’une part, de mieux choisir les fonds et, d’autre part, de prendre plus aisément des décisions de désinvestissement. Dès lors qu’une entreprise ne respecte plus les critères environnementaux, sociaux ou de gouvernance, ses performances pourraient baisser significativement dans un avenir proche et il est donc préférable de clôturer votre position.

Quelle est la différence entre investissement ESG, investissement ISR et investissement à impact social ?

Contrairement à l’investissement ISR et à l’investissement à impact social, l’analyse financière est un élément essentiel de la stratégie ESG. Il faut savoir qu’un investissement ISR se focalise essentiellement sur l’intégration des critères ESG.

Comment composer un portefeuille de fonds « ESG » ?

Il n’est pas toujours évident de choisir des entreprises qui intègrent réellement les critères ESG. Pour bien choisir les fonds qui vont constituer votre portefeuille, vous pouvez mettre en œuvre un certain nombre de stratégies ISR : Investissement responsable Investissement Best-In-Class Investissement basé sur les labels et les normes Investissement Best-In-Universe Intégration ESG

NOS ARTICLES LIÉS