Vous n'êtes pas obligés d'attendre d'avoir 50 ans pour investir dans une maison
Découvrez nos maisons >
Nexity immobilier
Mon historique
Conseils en achat immobilier

Calculer un prêt immobilier avec un PTZ

homme travaillant sur ordinateur et calculatrice

Vous projetez d’acheter une résidence principale ? Vous cherchez une solution pour financer votre premier achat immobilier ? Sachez que vous avez la possibilité de bénéficier d’un prêt à taux zéro (PTZ) pour financer en partie votre projet. Mais quelles sont les conditions requises pour être éligible au PTZ 2021 ? Quels coûts prendre en compte dans le calcul du PTZ 2021 ? Comment calculer votre prêt immobilier avec un PTZ ? Le point avec Nexity !

Simulation gratuite : calculez votre prêt à taux zéro
Découvrez le montant et la durée de votre PTZ en fonction de votre situation personnelle.
Voir tous nos simulateurs

Le prêt à taux zéro 2021

Le prêt à taux zéro, plus connu sous l’abréviation PTZ, est un prêt accordé aux particuliers pour financer une partie de leur projet immobilier. Cela peut être un projet d’acquisition ou de construction d’une résidence principale.
Comme son nom l’indique, ce prêt est accordé sans aucun intérêt, contrairement à un prêt bancaire classique. Ce sont donc uniquement les sommes empruntées qui doivent être remboursées par le bénéficiaire. Quant aux intérêts, il appartient à l’État de les verser à l’organisme prêteur concerné.
Il est à noter que le PTZ peut couvrir jusqu'à 40 % du coût total du projet à financer et peut être complété par d’autres prêts :
  • Prêt d'accession sociale (PAS) ;
  • Prêt épargne logement (PEL) ;
  • Prêt conventionné (PC), etc.
Bon à savoir
Le PTZ évolue régulièrement. Le prêt à taux zéro, qui devait initialement prendre fin le 31 décembre 2021, sera prolongé jusqu’au 31 décembre 2022.

Quelles sont les conditions requises pour être éligible au PTZ 2021 ? 

Destiné aux ménages les plus modestes, le prêt à taux zéro est accessible sous certaines conditions. Pour y avoir droit, vous êtes soumis à certaines conditions, aussi bien concernant votre statut que vos revenus et la nature de votre projet.
En effet, pour bénéficier d’un PTZ 2021 :
  • Vous devez être primo-accédant ;
  • Vos revenus ne doivent pas dépasser un certain plafond qui, notons-le, est fixé selon la localisation de votre futur logement et le nombre d’occupants ;
  • Le bien que vous souhaitez acquérir ou construire doit être votre future résidence principale ;
  • Il doit être soit un logement neuf, soit un logement HLM, soit un logement ancien nécessitant des travaux d'un montant au moins équivalent à 25 % du montant de l'opération ;
  • Pour finir, il doit être situé dans les zones concernées par le PTZ.

Les zones éligibles pour l’achat d’un immobilier ancien

Si vous prévoyez d’acheter un logement ancien, vous pouvez obtenir un PTZ uniquement si celui-ci se situe dans les zones B2 et C.
Pour information, les zones ABC du PTZ 2021 sont divisées en 5 parties :
  • La zone A englobant l’agglomération de Paris, l’agglomération genevoise française, la Côte d’Azur, Nice, Montpellier, Lyon et certaines communes où les prix et loyers des logements sont particulièrement élevés ;
  • La zone A bis englobant la capitale et 76 villes d’Île-de-France ;
  • La zone B1 englobant une partie de la grande couronne parisienne hors zone A et A bis, les départements d’outre-mer et quelques communes situées en zone tendue telle que Marseille, Bordeaux, Annecy et Brest ;
  • La zone B2 englobant la grande couronne autour de Paris (hors zone A, A bis et B1), certaines communes de Corse (hors zone A ou B1), quelques communes en zone moyennement tendue de plus de 50 000 habitants (Les Baux-de-Provence, La Clusaz, Gap, etc.) ;
  • La zone C englobant les autres communes qui ne font pas partie des zones A, A bis, B1 et B2.

Les zones éligibles pour l’achat d’un immobilier neuf

Vous avez la possibilité de bénéficier d’un PTZ, quelle que soit la situation géographique du logement neuf que vous souhaitez acquérir et si les conditions requises sont remplies.
Cependant, le montant varie selon le cas, notamment si l’immobilier en question se trouve en zone tendue (A, A bis ou B1) ou en zone détendue (B2 ou C).
Bon à savoir
Vous avez la possibilité de vérifier la zone géographique où se situe le bien immobilier en utilisant notre simulateur de prêt à taux zéro, mais aussi faire le calcul pret immobilier avec ptz 2020.

Quels coûts prendre en compte dans le calcul prêt immobilier avec ptz 2021 ? 

Le PTZ peut couvrir une partie des coûts liés à l’acquisition d’un bien immobilier, neuf ou ancien, à titre de résidence principale :
  • Le prix d’achat ou de la construction ;
  • Les honoraires de négociation ;
  • Le coût des éventuels travaux.
> À noter : les frais de notaire ne sont pas compris dans les coûts financés par un PTZ, ainsi que les droits d’enregistrement.
 
Le montant total de PTZ octroyé est plafonné en fonction de la localisation du logement (zonage) et de son futur nombre d’occupants :
 
Nombre de personnes destinées à occuper le logement Zone A bis et A Zone B1 Zone B2 Zone C
1 150 000 € 135 000 € 110 000 € 100 000 €
2 210 000 € 189 000 € 154 000 € 140 000 €
3 255 000 € 230 000 € 187 000 € 170 000 €
4 300 000 € 270 000 € 220 000 € 200 000 €
5 et plus 345 000 € 311 000 € 253 000 € 230 000 €

 

Achat dans le neuf : les calculs pour combiner un prêt immobilier avec un PTZ

Comme susmentionné, le PTZ permet de financer sans intérêts jusqu’à 40 % du montant d’un achat immobilier neuf, sous conditions de ressources et de localisation du logement.
Depuis la loi de finances 2018, le bien doit en effet se situer dans une zone tendue A, A bis ou B1 pour être éligible à un financement à hauteur de 40 %, et ce jusqu’au 31 décembre 2021. S’il est situé en zone B2 ou C, le montant du PTZ a été ramené à 20 % du coût de l’opération, et ceci jusqu’au 31 décembre 2019 seulement.
 
> Exemples :
Calcul du financement d’un logement neuf, dont le coût total s’élève à 300 000 €, pour un couple avec 2 enfants dans la zone A :
  • le montant maximum du PTZ s’élève à 120 000 € (300 000 € x 40 %) ;
  • un prêt immobilier complémentaire de 180 000 € est nécessaire.
Si le logement est situé en zone B2 :
  • le montant maximum du PTZ est de 60 000 € (300 000 € x 20 %) ;
  • le financement doit être complété par un prêt immobilier de 240 000 €.
À lire également
Les conditions du PTZ 2021

Les calculs pour combiner un prêt immobilier avec un PTZ pour l’achat d’un logement ancien

Le PTZ peut couvrir jusqu’à 40 % d’un achat immobilier dans l’ancien sous conditions :
  • de localisation du logement en zone B2 ou C ;
  • de réalisation de travaux de rénovation dans les 3 années suivant l’achat, représentant au moins 25 % du coût total de l’opération.
Le calcul du montant maximum financé par le PTZ dans l’ancien repose sur les mêmes plafonds que pour l’achat neuf.
Il est aussi possible d’acheter un logement social ancien (issu du parc HLM) en combinant un PTZ jusqu’à 10 % du total de l’opération, avec un prêt immobilier qui couvrira les 90 % restants.
Comment estimer le montant du PTZ 2021 ?
 
Pour estimer le montant du PTZ dont vous pouvez bénéficier, il vous suffit de réaliser une simulation prêt immobilier ptz inclus sur notre simulateur de prêt à taux zéro.
Les informations dont vous devez disposer sont les suivantes pour savoir si vous êtes éligible au PTZ 2021 :
  • La localisation du bien immobilier concerné ;
  • Le type de logement que vous prévoyez d’acquérir (logement neuf, ancien, social…) ;
  • Le montant de l’acquisition ;
  • La composition de votre foyer fiscal ;
  • Le montant de votre revenu fiscal de référence N-2.
> À noter : la durée de remboursement du PTZ dépend également de ces éléments. En règle générale, plus vos revenus sont élevés, plus la durée de remboursement du prêt est courte.
Bon à savoir
La période de remboursement du PTZ s’étend de 20 à 25 ans, selon vos revenus, et est divisée en 2 périodes :
  • La période de différé qui est de 5, de 10 ou de 15 ans, c’est-à-dire la période durant laquelle vous ne remboursez pas encore le prêt ;

La période de remboursement du prêt qui varie entre 10 et 15 ans

En résumé

Quels sont les éléments pris en compte dans le calcul du PTZ 2021 ?

Parmi les éléments pris en compte dans le calcul prêt immobilier avec ptz, on peut citer entre autres :
  • La situation géographique du bien immobilier ;
  • Le type de logement sollicité (immobilier neuf, ancien ou HLM) ;
  • Son prix d’achat ;
  • La composition du foyer fiscal du demandeur ;
  • Le montant de son revenu fiscal.

Le PTZ octroyé peut-il couvrir le coût total du projet immobilier à financer ?

Le PTZ 2021 ne peut pas couvrir le coût total de l’opération à financer, mais uniquement environ 40 % de celui-ci et ce, dans certains cas.

Quels sont les coûts pouvant être couverts par le PTZ 2021 ?

Ce sont uniquement le prix d’achat ou de la construction du bien immobilier, les honoraires de négociation et le coût des éventuels travaux qui peuvent être couverts par le PTZ 2021. Les frais de notaire et les droits d’enregistrement ne sont pas inclus.

Comment calculer le montant du PTZ 2021 ?

Pour calculer le montant du prêt à taux zéro dont vous pouvez bénéficier, il vous suffit d’effectuer une simulation prêt immobilier ptz sur notre simulateur gratuit, notamment en renseignant toutes les informations nécessaires (zone géographique du bien, la nature du logement, etc.).
NOS ARTICLES LIÉS