Nexity immobilier
Mon historique
Conseils en achat immobilier

Calculer son taux d'endettement

homme travaillant sur ordinateur et calculatrice

Vous souhaitez accéder à un prêt immobilier pour l’acquisition d’un appartement ou d’une maison ? Sachez que votre banquier va tout d’abord évaluer votre taux d’endettement, avant de vous accorder un crédit. Qu’est-ce que le taux d’endettement ? Comment faire le calcul du taux d’endettement ? Nexity répond à vos questions.

Taux d’endettement : définition

Le taux d’endettement, également connu sous l’appellation “capacité d’emprunt”, est une notion utilisée par les banquiers pour définir si un potentiel emprunteur est éligible à un nouveau crédit ou non. C’est en quelque sorte un rapport entre vos revenus, plus précisément vos rentrées d’argent, et vos charges.

En règle générale, les établissements bancaires refusent d’accorder des prêts immobiliers à des clients qui ont un taux d’endettement de 33 % ou plus. Pour les demandes de crédit à la consommation, ils sont plus tolérants, dans la mesure où les montants de ces types d’emprunts sont plus ou moins restreints.

Il est toutefois important de noter que la règle des 33 % ne s’applique pas systématiquement. En effet, en fonction de vos revenus, votre banquier peut vous accorder un prêt immobilier pour l’acquisition d’une résidence neuve ou pour un investissement locatif, bien que votre taux d’endettement dépasse largement 33 %.

Par ailleurs, il faut savoir que les établissements de crédit refusent rarement un prêt immobilier à une personne qui possède un taux d’endettement élevé, mais qui exerce un emploi dit « sûr » (fonctionnaire, etc.).

 

Bon à savoir

Il faut différencier le taux d’endettement estimé par les banquiers pour vous accorder ou non un crédit immobilier et le taux d’endettement moyen des ménages. Le calcul de ce dernier s’effectue en faisant le rapport entre les encours de prêts accordés aux ménages par les établissements de crédit et leurs revenus bruts.

En France, le taux d’endettement moyen des ménages a atteint 98,08 % durant le premier trimestre de l’année 2020. Pendant cette période, les encours de crédits ont été estimés à 1 489 milliards d’euros et les revenus des ménages, à 1 518 milliards d’euros.

Calculez votre pouvoir d'achat immobilier
Répondez à quelques questions et selon votre profil, nous estimons votre pouvoir d'achat immobilier.
NOUVEAU : Le Prêt Crescendo

Nexity s’associe avec la banque LCL et lance une offre inédite : le prêt Nexity Crescendo. Son fonctionnement est très simple : en complément d’un prêt bancaire classique, le prêt Nexity Crescendo vous permet d’emprunter jusqu’à 50 000€* à taux zéro.. et ce sans condition de revenus. Un vrai coup de pouce pour diminuer le cout de son crédit immobilier ! 

Qu’est-ce que le reste à vivre ?

Le reste à vivre et le taux d’endettement sont deux notions légèrement différentes, mais elles permettent d’évaluer votre capacité d’emprunt.
Le calcul du reste à vivre s’effectue en déduisant vos charges de vos revenus. Le montant découlant de ce calcul est celui que vous avez à votre disposition pour régler vos dépenses courantes telles que celles liées à l’hygiène, à l’habillement ou à l’alimentation.
De manière simple, le reste à vivre est un indicateur permettant d’évaluer votre niveau de vie et votre capacité à emprunter.

Bon à savoir

Plus vos rentrées d’argent sont faibles, plus votre reste à vivre doit être important. Si cet indicateur peut être pris en compte par votre banquier lors de l’étude de votre dossier de prêt immobilier, sachez que le calcul du taux d’endettement reste le seul moyen d’estimer le montant que vous pouvez consacrer au remboursement de votre prêt immobilier.

Comment calculer le taux d’endettement

Le calcul du taux d’endettement est une opération plus ou moins aisée à réaliser. Toutefois, pour obtenir des résultats précis, vous devez tout d’abord établir une liste exhaustive de vos rentrées d’argent et de vos charges.
Une fois que vous aurez déterminé chaque élément qui constitue vos revenus (salaire, rentes, allocations chômage, etc.) ainsi que les dépenses régulières et incompressibles, vous pouvez passer à l’étape du calcul.

Lors du calcul de votre taux d’endettement, additionnez les montants de tous les éléments qui constituent vos revenus et ceux du co-emprunteur, si vous souhaitez contracter un crédit immobilier avec votre conjoint ou une autre personne.
Ensuite, faites le calcul de l’ensemble des charges auxquelles votre foyer est soumis : impôts, loyer, mensualités d’un autre crédit, etc.
Pour finir, il vous suffit d’appliquer une formule mathématique relativement simple pour le calcul de votre taux d’endettement :

(Charges x 100) / Revenus = taux d’endettement

Dans le cas où vous gagnez 4 500 € par mois et que vos charges sont évaluées à 1 000 €, vous devez multiplier 1 000 € par 100 et diviser le résultat par 4 500 € pour faire le calcul du taux d’endettement.
Dans le cas d’un revenu de 4 500 € par mois et de charges de l’ordre de 1 000 €, votre taux d’endettement est de 22,22 %. En théorie, votre banquier devrait pouvoir vous accorder un prêt immobilier avec des mensualités représentant approximativement 10,78 % de vos rentrées d’argent, soit environ 485 €.

Bon à savoir

Les mensualités d’un prêt immobilier peuvent être plus ou moins élevées, en fonction du montant du crédit, de son taux d’intérêt et de sa durée. Dans certains cas, un banquier peut refuser de vous accorder un emprunt si votre taux d’endettement est trop proche de 33 % (28 %, 29 %, etc.).

Le saviez-vous ?

Nexity vous accompagne pas à pas dans votre projet. Contactez notre service Solutions Crédit, un conseiller en financement immobilier dédié prendra en charge votre dossier dès le début de votre démarche, et vous guidera pour vous aider à comprendre comment obtenir un prêt immobilier.

Comment réduire le taux d’endettement ?


Si, après le calcul du taux d’endettement, vous estimez que celui-ci est trop élevé pour que vous puissiez bénéficier d’un financement pour l’acquisition d’un bien immobilier, sachez qu’il est possible de le réduire et d’optimiser votre reste à vivre.
De manière générale, un taux d’endettement élevé est dû à la présence de nombreux crédits en cours et donc aux mensualités de ces derniers. Dans le cas où vous avez contracté divers prêts et que ceux-ci impactent négativement sur votre capacité d’emprunt, vous pouvez procéder à une restructuration de dettes.

La restructuration de dettes, également connue sous l’appellation “rachat de crédit”, vous permet de regrouper tous vos prêts en un seul crédit et de payer une seule mensualité. Le poids de cette dernière sur vos revenus est nettement inférieur que celui des mensualités de vos différents prêts non regroupés.
En fonction des prêts contractés, vous pouvez opter pour un rachat de crédit à la consommation ou un rachat de crédit hypothécaire.
Comme son nom l’indique, le rachat de crédit à la consommation vous permet de regrouper divers types de prêts à la consommation.

Le rachat de crédit hypothécaire, quant à lui, vous offre la possibilité de restructurer des prêts de différentes natures : prêt immobiliers, crédit à la consommation, etc.
Quelle que soit la solution à laquelle vous avez fait appel pour le rachat de vos crédits, vous devez procéder à un nouveau calcul du taux d’endettement et déterminer vos chances d’accéder à un prêt immobilier, une fois le regroupement effectif.

Dans la majorité des cas, si vous faites un calcul de votre taux d’endettement après un rachat de crédit, vous pouvez constater une réduction de vos mensualités de 20 à 60 %.

Bon à savoir

Le rachat de crédit est une solution efficace pour réduire votre taux d’endettement, les risques de surendettement et optimiser votre pouvoir d’achat. Néanmoins, sachez que la baisse de vos mensualités entraîne une augmentation du coût total de votre prêt, dans la mesure où elle rallonge la durée de celui-ci.

En résumé

Qu’est-ce que le taux d’endettement ?

Le taux d’endettement est une notion utilisée par les banquiers pour déterminer si vous êtes éligible à un nouveau prêt. Il correspond au rapport entre vos revenus et vos dépenses incompressibles (loyer, impôts, mensualités de prêts en cours, etc.).

Qu’est-ce que le reste à vivre ?

À l’instar du taux d’endettement, le reste à vivre est un indicateur analysé par les banquiers pour définir si vous êtes éligible à un prêt immobilier ou non.
Le calcul du reste à vivre s’effectue en déduisant vos charges de vos revenus.

Quel est le taux d’endettement maximum pour un prêt immobilier ?

Pour un prêt immobilier, les banquiers fixent généralement le taux d’endettement maximum à 33 %. Cependant, bien que votre taux d’endettement dépasse ce plafond, ils peuvent vous accorder un crédit immobilier si vous bénéficiez de rentrées d’argent conséquentes ou si vous exercez un emploi « sûr ».
Pour les prêts à la consommation, le taux d’endettement maximum est de 50 %.

Comment faire le calcul du taux d’endettement ?

Pour faire le calcul du taux d’endettement, vous devez tout d’abord lister tous les éléments qui composent votre revenu mensuel et ceux qui constituent vos charges incompressibles.
Ensuite, il vous suffit d’appliquer la formule suivante : (Charges x 100) / Revenus = taux d’endettement
Si vous projetez de contracter un prêt immobilier avec votre conjoint ou un proche, vous devez additionner vos revenus et ceux du co-emprunteur, mais également les charges auxquelles vous êtes soumis.

Comment réduire le taux d’endettement ?

Si, après avoir fait le calcul du taux d’endettement, vous remarquez que les mensualités de vos prêts en cours impactent grandement sur votre capacité d’emprunt, vous pouvez opter pour un rachat de crédit.
Le rachat de crédit vous permet de regrouper vos emprunts et de payer une mensualité unique. Il se présente comme la solution idéale pour alléger vos charges, augmenter votre reste à vivre et réduire votre taux d’endettement.
Un regroupement de crédits peut réduire vos mensualités de 20 à 60 %. Toutefois, il peut également rallonger la durée de votre prêt et augmenter son coût final.

NOS ARTICLES LIÉS