Mon historique
Conseils en achat immobilier

Le prix du m2 en immobilier, un indicateur scruté avec attention

maison miniature sur un graphique

Vous avez un projet immobilier et plusieurs biens en vue ? Le prix du mètre carré en immobilier est un des critères pour vous aider à faire votre choix.

Calculez votre pouvoir d'achat immobilier
Répondez à quelques questions et selon votre profil, nous estimons votre pouvoir d'achat immobilier.

Le prix au mètre carré, calculé avec la surface privative

Prix mètre carré : à eux seuls, ces trois mots en disent beaucoup sur le marché de l’immobilier. Le prix du mètre carré est en effet un critère de comparaison parlant, entre deux biens, deux villes ou deux régions. Et comme il détermine le prix d’un bien, il a également un effet sur le calcul des frais de notaire.

Lorsque l’on évoque le prix au mètre carré, il faut d’abord comprendre de quel mètre carré on parle. On distingue en effet la superficie privative (loi Carrez) et la superficie habitable (loi Boutin). Si les deux incluent la surface de plancher après déduction des murs, cloisons, et autres cages d’escaliers, la surface habitable exclut notamment les :

  • sous-sols ;
  • combles non aménagés ;
  • greniers ;
  • réserves ;
  • remises ;
  • terrasses ;
  • loggias ;
  • vérandas ;
  • balcons ;
  • séchoirs extérieurs au logement.

C’est le calcul de la superficie loi Carrez que l’on trouve obligatoirement mentionné dans toute promesse ou tout acte de vente d’un bien immobilier en copropriété.

Les disparités dans le prix du mètre carré en France

Selon l’endroit où se trouve leur bien immobilier, tous les acheteurs ne paient pas le même prix du mètre carré. Comme les frais de notaire, qui comprennent des taxes locales et varient donc d’une ville et d’un département à l’autre, le prix au mètre carré varie grandement d’une région à l’autre : de moins de 1 000 € dans certaines zones rurales à plus de 9 000 € dans certains quartiers de Paris. Aucune limite n’encadre le prix du mètre carré.

Dans certaines zones urbaines, des prix au mètre carré attractifs

Si vous souhaitez investir dans l’immobilier, sachez que le prix du mètre carré en ville peut encore parfois se révéler attractif. C’est le cas lorsque l’on achète dans un quartier prioritaire de la politique de la ville (QPV), ou dans une zone d’aménagement et de rénovation urbaine (ANRU) : l’acquisition d’un logement neuf y est soumise à une TVA à 5,5 % au lieu de 20 %. Mathématiquement, cette TVA réduite impacte positivement le prix du mètre carré en immobilier.

Bon à savoir

Ce dispositif de TVA réduite s’applique aussi dans un périmètre de 300 mètres autour des zones ANRU, et jusqu’à 500 mètres autour des QPV. Il concerne les demandes de permis de construire déposée entre le 1er janvier 2017 et le 31 décembre 2024.

NOS ARTICLES LIÉS