nexity.fr Toulouse

Le Parc du Faubourg, Malepère un vrai projet paysagé

Tel le projet de la ZAC Malepère, le projet paysager de l’ilot part de ce qui est déjà là et tisse, construit avec et autour : le système paysager de la Marcaissonne, sa ripisylve et sa plaine agricole comme fond de scène champêtre, les directions parcellaires, l’ancien chemin Camas et son corridor arbustif et arboré, la présence d’arbres remarquables (tilleuls, platanes, frênes, conifères). Ces arbres et ses vues sur la Marcaissonne sont le point de départ au projet paysager.

Le Parc du Faubourg

Écoquartier Malepère

Découvrir le quartier

Au coeur du Parc Marcaissonne

 

Le projet reconnecte la ville et l’ilot bâti à son territoire géographique : la Marcaissonne et sa ripisylve, le parc agricole et ses espaces ouverts en créant un parc arboré sous forme de lanières interstitielles. Un espac protecteur et riche jouant sur les rapports de densités d’arbres et bâtis, avec des arbres aux ambiances aériennes et légères, avec des rapports de lumières subtiles et un travail sur les pleins et les vides paysagers qui définissent l’espace et les usages. Les espaces entre les bâtis sont composés de gazon rustique, de bosquets arborés et de lanières arbustives en pied de bâtiment, formant une épaisseur végétale et créant des filtres entre façades.

Le projet reprend l’un des fondements paysagers de la ZAC : le traitement des limites entre espaces publics et espaces privés participe directement de l’ambiance du quartier. Depuis la route de Revel, un mélange d’arbustes et de couvres-sols assure la création d’un cordon de protection.

Le choix d’une palette végétale largement inspirée des essences locales et la plantation sous forme de bosquets irréguliers donne un caractère champêtre et diversifié au lieu

Découvrir le projet en 3D Découvrir le projet en 3D

Sur rue, la clôture est en retrait, inscrite entre chaque plot bâti, la résidence semble faire partie du parc Marcaissonne : les plantations arborées du parc, les cheminements et la strate arbustive se prolongent et englobent le bâti. Des chemins Nord Sud créent des porosités Nord-Sud de la rue au parc.

Les usages en lien avec le jardin sont développés :
Les espaces extérieurs sont des ilots de fraîcheur, largement arborés, propice à la détente. En cœur d’ilot, les chemins se dilatent accueillant des espaces de pause et de rencontre : des assises linéaires, des bacs potagers... Des lanières fleuries, agrémentées d’arbustes à petits fruits et d’arbres fruitiers, offrent des espaces d’agréments et un jardin comestible aux habitants.
Les bosquets arborés dessinent des clairières où sont positionnées des tables de pique-nique au cœur d’un paysage aux ambiances champêtres.

Découvrir le projet Découvrir le projet

Zoom sur le projet paysagé du Parc du Faubourg

Nous contacter Nous contacter

Des clôtures qui offrent une vue sur la nature

Le choix des clotûres

Sur route de Revel, la clôture est positionnée entre les plots bâtis. Elle est composée de barreaudages verticaux laissant une certaine perméabilité des vues. La teinte sera similaire aux soubassements en briquettes.

Côté Marcaissonne, le choix d’une clôture simple torsion permet de conserver le lien visuel direct avec le parc.

Ces clôtures seront parfois non plantées pour offrir des cônes visuels entre route de Revel et le parc, mais en partie confondues par une végétation arbustive libre et épaisse.

Ces articles peuvent également vous intéresser

Quartier Malepère

En savoir plus >

La nature au cœur du projet

Une implantation en harmonie avec la nature

 

Les bâtiments ont été implantés en fonction de la fiche de lot, leur positionnement permet la conservation d’arbres remarquables et de sujets en bonne santé.

Le projet résulte d’une démarche vis-à-vis des arbres existants, soucieuse de préserver et conserver les élément remarquables, de mettre en place un mode opératoire pour les intégrer au mieux dans le projet et conforter cette végétation existante d’une palette locale associant des végétaux ornementaux.

Des jeunes frênes, résultant d’une végétalisation spontanée de la parcelle en friche sont présents sur le fond de parcelle.
Certains sujets autour des deux frênes entre le bâtiment 4 et 5 seront sélectionnés et conservés.

 

Découvrir la résidence Découvrir la résidence

Conservation de la biodiversité locale

Les arbres conservés respectent un éloignement avec l’emprise bâti et sous sol et respectent ces règles :

  • limites bâties hors emprise du houppier
  • recul bâti minimal par rapport aux arbres équivalent à 10 x le diamètre du tronc (charte de l’arbre en ville-Toulouse).

Cependant, deux houppiers d’arbres à conserver frôlent les façades (Frêne emprise parc Marcaissone / bâtiment 5 et Tilleul à grandes feuilles / bâtiment 3B). Sur ces deux sujets, un élagage sera nécessaire en amont du chantier.

Afin de garantir la conservation des ces arbres, des règles de protection seront à respecter :

  • conserver l’altimétrie du TN au pied des sujets et dans le périmètre du houppier
  • positionner une protection (type barrière HERAS) dans l’emprise du houppier et durant tout le chantier
  • ne pas autoriser le passage d’engins et réseaux dans l’emprise du houppier
  • protéger les troncs;

Nous contacter Nous contacter

Plongez au cœur de la résidence le Parc du Faubourg

124 arbres à planter...

La plantation des arbres

Les arbres plantés reprennent en partie les essences présentes sur le site :

  • arbres résultant d’une ancienne occupation de la parcelle (ex : Tilleuls)
  • arbres d’essences locales (ex: Chênes)

Le projet prévoit la plantation de 124 arbres.

De façon générale, tours les arbres, arbustes et vivaces du projet sont adaptés à la sécheresse estivale. Afin de garantir leur reprise, un arrosage par goutte à goutte est prévu les 3 premières années suivant la plantation. Il sera coupé par la suite.

Les arbres prévus : 

  • Frêne élevé (Fraxinus excelsior)
  • Malus (Pommier à fruits)
  • Chêne sessile (Quercus petraea)
  • Orme Diffus ((Ulmus laevis)
  • Tilleul de Hollande (Tilia platyphyllos)

Nous contacter Nous contacter

Arbres et essences sur la parcelle

Arbres, essences locales et ambiance naturelle

 

La palette arborée des essences présentes sur site est complétée par la plantation d’arbres d’essences locales ou adaptés à une ambiance naturelle.

Sont prévus : 

  • Erable champêtre (Acer campestris)
  • Merisier blanc (Prunus avium)
  • Chêne chevelu de Bourgogne (Quercus cerris)
  • Chêne vert (Quercus ilex)
 

Découvrir le Parc du Faubourg Découvrir le Parc du Faubourg

Palette végétale

Les arbustes

 

Les arbustes utilisés seront majoritairement d’essences locales, mellifères ou à petits fruits. Un mélange d’arbustes persistants et caducs sera planté.

Laissés en végétation libre, ils créeront des lanières hautes et épaisses en rez-de-chaussée.
Créant ainsi des zones de refuge pour la faune et créant des milieux favorables aux butineurs.

Ces lanières permettront également de gérer les rez-de-chaussée en mettant à distance les parkings du cœur d’ilot et les logements des étages par rapport à la route de Revel.

Sont prévus : 

  • Troène de Chine (Ligustrum lucidum)
  • Fusain d’Europe (Euonymus europaeus)
  • Charme commun, charmille (Carpinus betulus)
  • Noisetier (Corylus avellana)
  • Aubépine (Crataegus monogyna)
  • Nerprun alaterne (Rhamnus alaternus)
  • Laurier tin (Viburnum tinus)
 

Nous contacter Nous contacter

Palette végétale

Les lanières arbustives

Les lanières arbustives seront complétées dans certains cas par des lanières de couvres-sol.

Les couvres-sol utilisés sont rustiques, persistants, simples d’entretien et au besoin hydrique limité. Ils permettront de limiter l’entretien et de créer des zones de transition entre les lanières arbustives et le gazon.

Intérêt écologique du Lierre :
Le lierre est une plante hôte de nombreux papillons.
Le pollen et le nectar du Lierre sont l’une des dernières ressources alimentaires avant l’hiver pour les insectes (nombreux insectes butineurs dont les abeilles), ce qui leur permet de faire des réserves et de mieux résister à la période hivernale. Le Citron Gonepteryx rhamni, est l’un des rares papillons à hiverner à l’état adulte (imago) et le seul à l’effectuer en extérieur. Il se réfugie dans une plante à feuillage persistant, généralement du lierre.

Sont prévus : 

  • Petite pervenche (Vinca minor)
  • Lierre algerian (Hedera algerian ‘bellecour’)
  • Euphorbe des garrigues (Euphorbia characias)
  • Acanthe mollis (Acanthus mollis)
  • Fragon(Ruscus aculeatus)
  • Chèvrefeuille à feuilles de buis (Lonicera nitida)
  • Chèvrefeuille de l’Himalaya (Lonicera acuminata)

Découvrir le Parc du Faubourg Découvrir le Parc du Faubourg

Palette végétale des couvres-sol

Les lanières fleuries

Ces lanières fleuries sont complétées d’arbustes à petits fruits : groseillier, framboisiers, cassisier et d’aromates : verveine, thym, origan...

Sont prévus :

  • Rosier rugueux (Rosa rugosa)
  • Menthe des chats (Nepeta x faasenii)
  • Iris des jardins (Iris germanica)
  • Gaura lindheimeri (Gaura lindheimeri)
  • Euphorbe des garrigues (Euphorbia characias)
  • Valériane des jardins (Centhrantus ruber)

Massifs de fleurs et vivaces

Nous contacter Nous contacter

Palette végétale

Les grimpantes

Des grimpantes seront plantées en pied de bâtiment.
Elles permettront la végétalisation des rez-de-chaussée et rez-de-jardin, permettant ainsi d’habiller les façades de parkings et de fondre les limites bâties et végétales.

Sont prévus : 

  • Chèvrefeuille de l’Himalaya (Lonicera var. chinensis)
  • Houblon (Humulus lupulus)
  • Jasmin étoilé (Trachelospermum jasminoides)
  • Akébie (Akebia quinata)

Emplacement des grimpantes

Palette végétale

Intéressé(e) à l'idée d'acheter ou d'investir à Toulouse ? Contactez-nous !

Nos conseillers sont à votre disposition

Je souhaite recevoir les offres personnalisées du groupe Nexity* Oui non
Je souhaite recevoir les offres personnalisées des partenaires du groupe Nexity* Oui Non