Mon historique
Conseils en achat immobilier

Le prêt relais : définition, fonctionnement et garanties

Publié le

bureau avec ordinateur et calculatrice

Ne vendez plus votre bien sous la pression, prenez votre temps et souscrivez au prêt relais. De quoi s'agit-il ? Suis-je concerné ? Découvrez le prêt relais : sa définition, son fonctionnement et ses garanties.

Calculez votre pouvoir d'achat immobilier
Répondez à quelques questions et selon votre profil, nous estimons votre pouvoir d'achat immobilier.

Définition du prêt relais

Faire coïncider l’achat d’un nouveau bien immobilier avec la vente de son logement actuel est une opération particulièrement délicate. Pour pallier à ce problème, les établissements bancaires ont créé le prêt relais.

Le prêt relais vous offre la possibilité d’acheter un bien immobilier sans attendre la vente de votre ancien logement.

Le prêt relais couvre momentanément votre besoin de financement pour l’achat de votre nouveau logement dans l’attente des fonds issus de la vente de votre bien actuel.

Le prêt relais et son fonctionnement

L’établissement prêteur va avancer une partie de la somme sous la forme d’un prêt relais dont vous ne remboursez que les intérêts. Il sera soldé lors de la vente de votre bien.
Selon les établissements et la formule choisie (voir ci-dessous), le montant accordé du prêt relais varie entre 50 et 80 % de la valeur du bien à vendre. En apportant un maximum de preuves de votre démarche active de mise en vente de votre bien à un prix raisonnable, vous pouvez obtenir un montant plus important.

Le montant du prêt relais se calcule à partir de la valeur de votre bien à vendre. Il est donc primordial de faire une évaluation exacte, le prix de revente devant correspondre au moins au montant du prêt relais.

Les taux d’intérêts du prêt relais sont en général relativement élevés, entre 4 et 5 % selon la formule choisie. La durée de remboursement est aussi très courte : de 1 à 2 ans.

LES 3 FORMULES DU PRÊT RELAIS

Le prêt relais avec un prêt amortissable classique

L’établissement bancaire avance une partie du prix de vente et complète par un prêt amortissable. Vous devez alors rembourser chaque mois les intérêts du prêt relais et les échéances du prêt classique (intérêts plus amortissement du capital).

Si l’échéance totale mensuelle est supérieure à votre capacité d’endettement jusqu’à la vente de votre bien immobilier, la formule suivante sera la plus adaptée.

Le prêt relais avec "franchise totale" accompagné d’un prêt amortissable

Cette formule associe un prêt relais à un crédit long terme. Le prêt relais est complété par une période de "franchise totale" : les intérêts seront remboursés en une seule fois et ce, au même moment que le capital emprunté.

Si vous n’avez pas vendu votre bien à la fin de la période de "franchise totale" (elle peut aller jusqu’à 1 an), vous devrez payer mensuellement, les intérêts dus pendant la durée restante du prêt relais, mais ceux-ci seront majorés des intérêts non payés.

Le prêt amortissable complémentaire peut être associé à un "différé d’amortissement" durant une période de 2 ans. Vous ne rembourserez que les intérêts.

En choisissant cette formule, vous obtiendrez des charges mensuelles moins élevées mais avec un coût total plus important.

Le prêt relais sec

La formule du prêt relais sec est la solution idéale si vous comptez vendre rapidement votre bien. Votre futur achat doit avoir un prix égal ou inférieur à votre bien actuel. Vous n’avez besoin que d’une avance sans un crédit à long terme à côté.

L’octroi de ce type de prêt est plus difficile à obtenir auprès des banques car la rentabilité pour ces dernières est presque nulle. Par voie de conséquence, les taux d’intérêts sont généralement plutôt élevés.

LES GARANTIES DU PRÊT RELAIS

Vous devez apporter plusieurs garanties à l’établissement bancaire telles que :

  • l’obligation de souscrire à une assurance décès invalidité ;
  • présenter une garantie sur la valeur du bien acquis ou à vendre (hypothèque, caution…).
Dans le cas d’une hypothèque, vous aurez des frais de main levée lorsque la vente a été réalisée. Pour contrecarrer ces frais, demandez à votre banquier de prendre une garantie d’hypothèque sur votre nouveau bien ou d’opter pour un autre système de garantie.
Pour les banques, le niveau de garantie doit au moins être égal au montant du prêt accordé.
À retenir

Son fonctionnement : il finance l'achat immobilier d'un logement sans attendre la vente de votre bien actuel.

Ses 3 formules : vous avez le choix entre trois options : le prêt relais avec un prêt amortissable classique, le prêt relais avec franchise totale accompagné d'un prêt amortissable, le prêt relais sec.

Ses taux : ils varient entre 4 et 5% selon la formule choisie.

NOS ARTICLES LIÉS