Mon historique
Conseils en achat immobilier

Comment protéger sa maison grâce aux dispositifs anti-intrusion

repos en famille sur la terrasse

Découvrez ici comment protéger votre maison à l’aide des différents dispositifs anti-intrusion.

Évitez de protéger votre maison avec un arsenal anti-intrusion

Avant d'investir dans la protection de votre habitation, il est préférable d'étudier tranquillement les différentes offres qui se présentent à vous en tenant compte à la fois de vos besoins et de votre budget.

Les assureurs exigent avant tout une bonne protection mécanique des accès (porte, fenêtre), rarement des systèmes d'alarme. Les banques-assurances surfent sur le discours ambiant sur l'insécurité pour vendre des packages "alarme anti-intrusion/assurance". Les installateurs adaptent le niveau de protection de leur offre à votre sentiment d'insécurité. Premier conseil lorsque vous souhaitez protéger votre maison : soyez très pragmatique.

Décomposition du coût des dispositifs anti-intrusion

Serrure et bloc porte blindée

Entre 40 et 200 euros TTC, hors pose
Limitez votre dépense en installant une protection anti-intrusion simple mais efficace, telle qu’un verrou de sûreté (avec label A2P de préférence) ou un cylindre de sécurité à clé induplicable.

Entre 250 et 1500 euros TTC
Ajoutez quelques centaines d’euros et améliorer la protection de votre maison en changeant votre serrure existante ou en adoptant une serrure de sûreté 3 ou 5 points avec label A2P 1 étoile, A2P 2 étoiles ou A2P 3 étoiles. Plus votre serrure a d'étoiles, plus ce dispositif anti-intrusion sera efficace.

Entre 1800 et 4000 euros TTC, pose incluse
Investissez donc pour une protection optimale de votre maison en achetant un bloc porte complet. À ce prix, profitez-en pour vous la faire installer !

Interrogez votre Direction Départementale de l'Equipement (DDE) qui, sous certaines conditions, vous permet d'obtenir des subventions de l'ANAH, l'Agence Nationale pour l'Amélioration de l'habitat, ou la Prime pour l'Amélioration de l'Habitat (PAH).

Bon à savoir

Un produit acheté chez un distributeur se voit appliquée une TVA à 20%. Facturés par un installateur, les produits de sécurité bénéficient d'une TVA à 7%.

Systèmes d’alarme anti-intrusion

Pour un système d'alarme anti-intrusion en kit, à poser soi-même, il faut compter entre 500 et 2 000 euros. Pour une solution sans fil de bonne qualité avec quelques capteurs/détecteurs, le prix du matériel est d'environ 1 200 euros. Un matériel complet comprend : des capteurs de contacts installés sur les portes ou fenêtres, des détecteurs de mouvement, une centrale qui recueille les informations transmises par les capteurs/détecteurs, une sirène et le clavier/badge permettant d'activer/de désactiver le système.

Pour une alarme filaire qui nécessite une intervention dans le bâti de la construction… tout dépend du temps de main d'oeuvre et des matériaux nécessaires aux travaux (peinture, plâtre par exemple).

Installation – intervention – abonnement

L'installation d'un système d'alarme anti-intrusion sans fil effectuée par un professionnel est généralement facturée de 100 à 250 euros en fonction de la complexité de l'installation. Dans le cadre d'une offre de télésurveillance, la facturation relève d'un abonnement annuel facturé sur une base mensuelle de 25 euros à 70 euros environ, en fonction essentiellement de la surface à sécuriser et des prestations offertes. Parmi ces prestations, regardez attentivement les conditions d'intervention : si l'abonnement est très compétitif et l'option gratuite, le déplacement et l'intervention d'un gardien ou vigile peut être facturée même s'il s'agit d'une fausse alerte.

>> À lire également : À quoi sert une assurance : définition.

Bon à savoir

La souscription à un abonnement de télésurveillance peut s'accompagner de coûts d'installation réduits de votre système. Négociez-les !

À qui profite l’assurance habitation ?

Avant d'exiger un niveau d'équipement de sécurité, votre assureur étudie les critères suivants : maison ou appartement / résidence principale ou secondaire/ nombre de jours d'inhabitation/ ville / montant et nature du capital mobilier à assurer.

Les moyens de protection mécaniques avant tout

Pour que la garantie "vol" de votre contrat Multirisque Habitation soit acquise, votre compagnie d'assurance exige en priorité des moyens de protection mécaniques :

  • des portes d'accès, le plus souvent une serrure A2P multipoints ;
  • des fenêtres, d'une simple fermeture à l'installation de volets pleins ou de barreaux avec un écartement maximum.

Les alarmes vous rassurent plus que les assureurs

Un assureur peut demander un niveau de protection allant d'un simple système d'alarme anti-intrusion à un système agréé par l'Assemblée Plénière des Sociétés d'Assurances Dommages (APSAD) avec un abonnement d'entretien.

Bon à savoir

Seules les entreprises certifiées APSAD sont habilitées à délivrer des certificats de conformité destinés aux assureurs.

Cela peut se justifier par exemple en raison d'un capital mobilier exceptionnel ou des vitres sans volet ou barreaux. Sur une habitation plus classique, l'économie réalisée sur la prime d'assurance est réelle sans être substantielle.

Exemples de primes comparées d'assurance Multirisques Habitation :

Pour un appartement de 3 pièces principales à Paris
Capital mobilier : 45 000 euros ; Sans alarme : 319 euros - Avec alarme : 288 euros

Pour une maison de 5 pièces principales à Rennes
Capital mobilier : 61 000 euros ; Sans alarme : 231 euros - Avec alarme : 227 euros

Bon à savoir

En souscrivant un abonnement de télésurveillance auprès de votre assureur habitation, vous pourrez bénéficier d'une réduction sur la garantie vol de votre contrat Multirisques Habitation.

NOS ARTICLES LIÉS