Nouvelle offre jusqu’au 31/10 : le seul apport dont vous aurez besoin ou presque, ce sont vos meubles.
J’en profite
Nexity immobilier
Mon historique
Conseils en investissement immobilier

Le calcul de ma retraite

explication entre conseiller et un couple senior

La fin de votre carrière professionnelle approche et vous vous interrogez sur le montant de votre retraite ? Que vous soyez salarié du privé, travailleur indépendant ou encore salarié du public, les méthodes de calcul ne seront pas les mêmes. Tout comme le montant de votre pension. Mais comment calculer votre retraite ? Et pourquoi ? Le point dans cet article.

Simulation gratuite : calculez votre retraite
Estimez votre retraite mais aussi le complément dont vous pourriez bénéficier avec un investissement locatif !

Le départ à la retraite : une étape de vie importante

Le départ en retraite marque un tournant important dans votre vie au quotidien : vous devez trouver de nouveaux repères, un nouveau rythme, peut-être de nouvelles occupations, associatives ou autres. 
Mais partir à la retraite a également une incidence sur votre niveau de revenus. En moyenne, les revenus réguliers d’une personne à la retraite (pension de base et pension complémentaire comprise) baissent de 25% par rapport à la moyenne des revenus perçus sur ses 25 meilleures années professionnelles. Mais, selon les situations, cette diminution peut atteindre jusqu’à 50% !
Un impact non négligeable sur vos moyens financiers, qu’il vaut mieux anticiper, pour que votre transition de la vie professionnelle à la retraite se fasse en douceur.

Calculer ma retraite gratuitement : vers qui me tourner pour avoir une estimation ?

Vous voulez avoir une idée du niveau de vie sur lequel vous pourrez compter une fois à la retraite ? Pour cela, vous devez estimer le montant de votre future pension de retraite. Mais quels sont les moyens à votre disposition ?

Estimer ma retraite : les simulateurs

Sachez que vous pouvez le faire gratuitement et en quelques clics grâce à notre simulateur. Quel que soit votre âge, vous pouvez évaluer votre retraite en indiquant votre type d’activité, vos revenus actuels, les informations concernant votre carrière…
Toutefois, gardez à l’esprit que cette simulation reste une évaluation approximative du montant de votre pension. En effet, de nombreux paramètres entrent en jeu dans le calcul définitif réalisé par l’Assurance retraite (Sécurité Sociale), reflétant les particularités de vos parcours personnels et professionnels. De plus, cette estimation est dressée sur des hypothèses concernant la fin de votre carrière professionnelle.

Evaluer ma retraite : les caisses de retraite

Pour estimer le montant de votre future pension de retraite, vous pouvez également solliciter votre caisse de retraite. Cette dernière peut vous fournir une Estimation indicative globale (EIG), contenant le montant estimatif de votre pension en fonction de : 
  • les régimes auxquels vous avez été affilié
  • l’année de votre départ à la retraite  
Sachez par ailleurs que l’EIG vous est envoyé automatiquement à partir de 55 ans, tous les 5 ans.

Calcul gratuit de ma retraite : estimer moi-même ma pension

Pour estimer gratuitement le montant de votre pension de retraite, vous pouvez également vous baser sur les méthodes de calcul légales. Elles sont différentes, que vous ayez été, tout au long de votre carrière professionnelle, salarié du privé, travailleur indépendant ou encore salarié du public.

Calcul de la retraite du salarié du secteur privé

Si vous avez été salarié d’une entreprise privée durant toute votre carrière professionnelle, vous pouvez estimer le montant de votre pension de retraite de base avec cette formule : 
  • Calculez d’abord votre salaire annuel moyen : vous l’obtenez en faisant la moyenne des 25 meilleurs revenus d'activités annuels de votre carrière. Attention, l’assurance maladie applique des plafonds de revenus. Si vos revenus sont importants, ils risquent d’être écrêtés. 
  • Multipliez ce salaire annuel moyen par votre taux de pension : un taux plein (50%) est par exemple acquis si votre durée d’assurance est suffisante après que vous ayez fêté vos 62 ans. 
  • Multipliez par la proportion suivante : durée d’assurance (soit les trimestres inscrits sur votre relevé de carrière) divisée par la durée d’assurance maximale prise en compte (soit le nombre de trimestres nécessaires selon votre année de naissance).
En bref : 
Pension de retraite de base dans le privé = salaire annuel moyen * taux de pension * (durée d’assurance/durée d’assurance maximale prise en compte)
Bon à savoir

Cette formule est également valable pour les travailleurs indépendants assimilés salariés

Calcul de la retraite dans la fonction publique

Si vous êtes salarié dans la fonction publique, la méthode de calcul à utiliser n’est pas tout à fait la même pour estimer votre pension de retraite.
En tant que salarié de la fonction publique (fonctionnaire ou contractuel), vous devez : 
  • Prendre le montant de votre dernier traitement indiciaire brut, soit le traitement indiciaire de votre dernier emploi en règle générale. Attention, vous devez détenir votre emploi, votre classe et votre échelon depuis au moins 6 mois au moment de la cessation de vos services pour qu’ils soient valables
  • Multiplier votre dernier traitement indiciaire par la proportion suivante : nombre de trimestres pris en compte dans votre pension divisé par le nombre de trimestres requis pour bénéficier d’une retraite au taux maximal
  • Multipliez le résultat obtenu par le taux maximal de pension : généralement, ce dernier est de 75%
En bref
Pension de retraite dans le public = dernier traitement indiciaire brut x (Nombre de trimestres rémunérés dans la pension / Nombre de trimestres requis pour bénéficier d'une retraite au taux maximal) x 75 %

Travailleurs indépendants : quels régimes de retraite

Enfin, si vous êtes un travailleur indépendant, le mode de calcul de votre pension de retraite dépendra de votre statut. 
Si vous êtes assimilé salarié, vous dépendez donc du régime des salariés du privé. Sont considérés assimilés salariés : 
  • Les gérants minoritaires ou égalitaires d'une société à responsabilité limitée (SARL) 
  • Les présidents ou directeurs généraux de société anonyme (SA) 
  • Les présidents de société par action simplifiée (SAS) 
  • Les dirigeants de société coopérative de production (Scop)
Si vous êtes artisan, commerçant ou industriel, votre pension de retraite dépend de vos taux de cotisations patronales et salariales : un taux équivalent sera appliqué à vos cotisations à la retraite.
Bon à savoir

Vous êtes micro-entrepreneur, soumis au régime micro-social ? Vos droits à la retraite dépendent du montant de vos cotisations sociales, donc de votre chiffre d'affaires déclaré. 

Si vous exercez une profession libérale, vous cotisez à la Caisse nationale de l'assurance vieillesse des professions libérales (CNAVPL) ou à la Caisse nationale des barreaux français (CNBF). N’hésitez pas à vous rapprocher de ces organismes pour connaître le montant de votre retraite.
Enfin, si vous êtes exploitant agricole, vous bénéficiez d’une retraite forfaitaire (si votre activité agricole non salariée est votre activité principale) et d’une retraite proportionnelle par points. Renseignez-vous auprès de la MSA (Mutuelle sociale agricole)

Calcul de ma retraite : pourquoi anticiper ?

En estimant le montant de votre future pension de retraite, vous allez sans doute vous rendre compte de la baisse, parfois très importante, que vos revenus risquent de connaître. Aussi, plus vous aurez rapidement conscience de la différence entre votre dernier salaire et votre pension de retraite, plus vite vous évaluerez également votre besoin de compléments de revenus, nécessaires pour maintenir votre niveau de vie. Vous aurez aussi l’opportunité de mettre rapidement en place des solutions pour compléter vos revenus : faire fructifier votre épargne (investir dans un fonds d’investissement immobilier par exemple), réaliser un investissement locatif...
Bon à savoir

Vous ne pouvez pas prétendre à une retraite complète ? Sachez que vous pouvez retarder votre départ en retraite, de manière à cumuler des trimestres et obtenir une retraite à taux plein. L’impact sur votre pension peut être significatif.

Calculer ma retraite pour trouver les bons compléments de revenus

Pour conserver votre pouvoir d’achat après votre départ en retraite, vous aurez très probablement besoin d’un complément de revenu. Sachez qu’en vous y prenant à temps, différentes possibilités s’offrent à vous. 
L’immobilier locatif se présente justement comme une solution avantageuse pour percevoir un revenu régulier. Les loyers mensuels nets, après déduction des charges locatives, viendront s’ajouter à votre pension de retraite pour maintenir votre niveau de vie.
En investissant moyennant un prêt immobilier sur 15 ou 20 ans, les loyers rembourseront dans un premier temps les mensualités de crédit, puis complèteront votre pension de retraite mensuelle au moment où vous en aurez besoin.
L’investissement immobilier vous permet en plus de bénéficier de dispositifs de défiscalisation, dès votre investissement. Parmi eux :
  • La loi Pinel : pour l’achat d’un logement loué vide pendant 6 à 12 ans, vous pouvez réaliser jusqu’à 21 % d’économies d’impôt (réduction d’impôt calculée sur le prix d’acquisition du bien) ;
  • Le régime de loueur en meublé non professionnel (LMNP) ou professionnel (LMP), associé à la location meublée d’un logement, permet de percevoir des revenus locatifs peu ou non fiscalisés grâce à la déductibilité des charges et des amortissements. Ce régime est cumulable avec la réduction d’impôt de 11 % sur le prix HT du bien (plafonné à 300 000 €) de la loi Censi-Bouvard pour l’achat d’un meublé neuf dans une résidence avec services mis en location pendant 9 ans au minimum.

En résumé

Calcul de ma retraite : comment faire ?

Les méthodes de calcul pour évaluer votre retraite sont complexes. Elles dépendent de votre situation (salarié du privé, du public, travailleur indépendant), de votre durée de cotisation, de votre année de naissance etc…
Aussi, n’hésitez pas à utiliser notre simulateur pour faire le point, en quelques clics, sur le montant de votre future retraite.

Calcul de ma retraite : pourquoi anticiper ?

Quel que soit le régime de retraite auquel vous êtes affilié, vous risquez de connaître une importante baisse de revenus une fois à la retraite. En anticipant, vous pouvez trouver des solutions d’épargne ou d’investissement vous permettant de conserver votre niveau de vie. A ce titre, l’immobilier locatif s’avère être une option très intéressante : vous pouvez en plus bénéficier de dispositifs de défiscalisation en investissant grâce à la loi Pinel ou sous le régime de loueur en meublé non professionnel (LMNP) ou professionnel (LMP) !  
NOS ARTICLES LIÉS