Conseils en investissement immobilier

Déclaration de revenus - Pinel et Censi-Bouvard

Publié le

couple heureux consulte ordinateur

Comment estimer vos réductions d’impôts et remplir vos formulaires fiscaux ? Vous avez reçu votre déclaration de revenus, à transmettre aux services des impôts avant la fin du mois de mai ? Il est donc temps de faire le point sur les formulaires que vous devez remplir si vous avez perçu des revenus locatifs ou fonciers… mais aussi d’évaluer les réductions fiscales que vous réservent vos investissements immobiliers.

DISPOSITIF PINEL : UNE RÉDUCTION D’IMPÔTS DE 12 À 21 % DE VOTRE INVESTISSEMENT

L’investissement dit Pinel est un dispositif d’incitation fiscale à l’investissement locatif. Peuvent en bénéficier les acquéreurs de logements neufs depuis le 1er septembre 2014, s’engageant à mettre en location leur bien pendant plusieurs années : 6 ans, 9 ans ou 12 ans.

En contrepartie de cet engagement, une réduction d’impôts proportionnelle leur est ouverte allant jusqu’à 21 % de leur investissement.

Concrètement, pour un investissement Pinel de 150 000 euros :

Engagement à 6 ans de location 
12 % de réduction d’impôt = 3000 €/an pendant 6 ans.

Engagement à 9 ans de location
18 % de réduction d’impôts = 3000 €/an pendant 9 ans.

Engagement à 12 ans de location 
21 % de réduction d’impôt = 2625 €/an pendant 12 ans.

>> En savoir plus sur toutes les conditions d'éligibilité au dispositif Pinel

Le non-respect des engagements de location entraîne la perte du bénéfice des incitations fiscales. L’attention de l’acquéreur est attirée sur les risques afférents à un investissement locatif (ex. : non-respect des conditions d’octroi de l’incitation fiscale, y compris des conditions de mise en location, absence de locataire, loyers impayés, évolution défavorable du marché locatif) susceptibles d’entraîner la perte du bénéfice des incitations fiscales et/ou la remise en cause de l’équilibre financier de l’investissement.

Dispositif Pinel : calculez votre économie d'impôts
Simulation gratuite et sans engagement, votre résultat en moins de 2 min !

QUELS FORMULAIRES FISCAUX POUR DÉCLARER VOS REVENUS FONCIERS PINEL ?

L’année d’achèvement du logement seulement (ou l’année de son acquisition, si la date d’achèvement est postérieure) :

Formulaire 2044 EB, afin de préciser à l’administration fiscale votre statut de bailleur privé, ainsi que la durée de votre engagement à la location.

Chaque année :

Formulaire 2044 ou 2044 SPE (déclaration des revenus fonciers), pour établir le bilan foncier de votre investissement (revenus fonciers et charges déductibles telles que taxe foncière, intérêts, charges de copropriété…).

Formulaire 2042 (déclaration de revenus) pour reporter le montant de ce bilan foncier bénéficiaire ou déficitaire dans l’encart « revenus fonciers ». En cas de déficit, celui est imputable sur l’ensemble de vos revenus dans une limite de 10 700 €/an.

Formulaire 2042 C (déclaration de revenus complémentaire), pour renseigner le montant de votre investissement ouvrant droit à réduction d’impôt.

DISPOSITIF CENSI-BOUVARD : 11 % DE RÉDUCTION D’IMPÔT ET TVA RÉCUPÉRABLE

Grâce à ce régime de défiscalisation, vous bénéficiez d’avantages fiscaux importants lorsque vous achetez un bien en résidence services, destiné à la location meublée au moins pendant 9 ans. Votre réduction d’impôts s’élève alors à 11 % de votre investissement HT, dans la limite de 300 000 €. Et vous pouvez récupérer la TVA payée sur votre acquisition, si l’exploitant de votre résidence propose à ses clients 3 services complémentaires à l’hébergement.

Concrètement, pour un investissement Censi-Bouvard de 150 000 euros TTC :

  • 25 000 € de TVA récupérable ;
  • 11 % de réduction d’impôt sur 9 ans = 1528 €/an pendant 9 ans ;
  • 38 752 € d’avantages fiscaux au total.

>> En savoir plus sur toutes les conditions d’éligibilité au dispositif Censi-Bouvard

Le non-respect des engagements de location entraîne la perte du bénéfice des incitations fiscales. L’attention de l’acquéreur est attirée sur les risques afférents à un investissement locatif (ex. : non-respect des conditions d’octroi de l’incitation fiscale, y compris des conditions de mise en location, défaillance de l’exploitant, loyers impayés, évolution défavorable du marché locatif) susceptibles d’entraîner la perte du bénéfice des incitations fiscales et/ou la remise en cause de l’équilibre financier de l’investissement.

QUELS FORMULAIRES FISCAUX POUR DÉCLARER VOS REVENUS LOCATIFS CENSI- BOUVARD ?

Formulaire 2031 (Bénéfices industriels et commerciaux) pour déclarer les recettes issues de votre activité locative non professionnelle.

Formulaire 2042 C (déclaration de revenus complémentaires) pour renseigner le montant de votre investissement ouvrant droit à réduction d’impôt. S’il s’agit de la première année que vous bénéficiez de la réduction d’impôt (année d’achèvement du bien, ou de son acquisition si elle est postérieure), cochez la case 7II et remplissez les informations relatives au logement et au bail. Ce formulaire est à joindre à votre déclaration générale de revenus 2042.

Si le montant de votre réduction Censi-Bouvard est supérieur à l’impôt dû, il est reportable sur 6 ans.

Loi Censi-Bouvard : calculez vos avantages fiscaux
Estimez gratuitement votre réduction d'impôts, le montant de la TVA récupérable, les loyers générés…

VOUS SOUHAITEZ RÉALISER UN INVESTISSEMENT LOCATIF ?

>> Découvrez notre sélection de biens pour investir

>> Télécharger gratuitement et sans engagement le Guide du Patrimoine 2018

>> Découvrez en quelques secondes votre avantage fiscal à l'aide de nos simulateurs

NOS ARTICLES LIÉS
Envie d'investir ? Découvrez nos résidences neuves !