[Seulement jusqu'au 17/07] Découvrez le pack le plus complet du marché pour investir. Et en plus, il est offert !*
Je découvre
Nexity immobilier
Mon historique
Conseils en achat immobilier

Simulation de taxe d’habitation 2022 : combien devrez-vous payer ?

femme signe un contrat

Serez-vous éligible au dégrèvement de la taxe d’habitation cette année ? Si oui, quel montant de taxe d’habitation vous restera-t-il à payer ?

Taxe d’habitation : définition et principe 

La taxe d’habitation est un impôt français qui concerne toutes les personnes disposant d’un bien immobilier. La taxe d’habitation est à votre charge à partir du moment où vous disposez du bien à titre privatif au 1er janvier de l’année d’imposition. Elle concerne les propriétaires, les locataires et les occupants à titre gratuit. 
Si vous êtes locataire de votre bien, c’est donc bien vous qui paierez la taxe d’habitation et non votre bailleur propriétaire. 
À noter que la taxe d’habitation concerne aussi bien les résidences principales que les résidences secondaires.
Bon à savoir

Si vous étiez dans le logement au 1er janvier de l’année d’imposition, vous serez redevable de la taxe d’habitation, même si vous n’occupez le logement qu’une partie de l’année et même si vous avez déménagé au cours de l’année. 

Quels sont les locaux concernés par la taxe d’habitation ?

Vous vous demandez quels logements sont concernés par la taxe d’habitation ? Elle s’applique aux logements suivants (résidence principale ou secondaire) :
  • Logements meublés : l’ameublement doit tout de même respecter les conditions d’un meublé.
  • Dépendances du logement : type parking privatif ou garage, même si ceux-ci sont non meublés. 
Bon à savoir
Si vous pensez que vous n’êtes pas concerné par la taxe d’habitation et que vous avez reçu un avis d’imposition, vous pouvez faire une réclamation. Pour cela, rendez-vous dans un centre des finances publiques chargé des impôts (trésorerie, service des impôts, etc.)

Taxe d'habitation 2022 : qui peut bénéficier d’exonération ?  

Certaines situations ouvrent droit à une exonération de la taxe d’habitation ; pour en bénéficier, vous devez respecter 2 critères. 
Le premier concerne la constitution du foyer, vous devez alors être dans au moins une des situations suivantes 
  • Vous vivez seul
  • Vous vivez avec votre époux ou épouse
  • Vous vivez avec votre partenaire de pacs
  • Vous vivez avec une ou plusieurs personnes à charge
  • Vous vivez avec une personne dont les revenus sont jugés modestes selon un plafond spécifique
Le deuxième critère relève de vos revenus en fonction de votre situation, vous devez à nouveau respecter au moins une des conditions suivantes
  • Vous êtes bénéficiaire de l'allocation de solidarité aux personnes âgées (aspa) : vous serez exonéré de taxe d’habitation si vous conservez la jouissance de votre résidence principale tout en étant en maison de retraite ou en soins de longue durée
  • Vous avez plus de 60 ans : à la condition que vous n’étiez pas soumis à l’impôt sur la fortune immobilière (IFI) l’année précédente et dans la limite de plafonds de revenus
  • Vous êtes veuf ou veuve : aux mêmes conditions que si vous avez plus de 60 ans
  • Vous êtes handicapé ou invalide : dans la limite des plafonds de revenus déterminés. 

Taxe d’habitation 2022 : qui peut bénéficier de la baisse progressive ? 

Une baisse progressive peut être appliquée à certains foyers en fonction du revenu fiscal du foyer et de sa composition. On appelle aussi cela un dégrèvement de la taxe d'habitation. 
3 cas de figure sont alors possibles pour profiter du dégrèvement. 

Vous n’avez pas bénéficié d’une baisse de votre taxe d’habitation en 2020 ?

Dans ce cas, vous bénéficierez d’une réduction de 65% en 2022. 
 
Les plafonds pour en bénéficier sont les suivants : 
 
Nbr de parts Plafonds de revenus
1 27 761 €
1,5 35 987 €
44 212 €
2,5 50 382 €
3 56 551 €
3,5 62 720 €
4 68 890 €
4,5 75 059 €
5 81 228 €
 
À noter que cette baisse progressive s’applique même si vous étiez soumis à l’IFI. Il ne s’applique cependant pas aux résidences secondaires.
Bon à savoir
À compter de 2023, plus aucun foyer ne paiera de taxe d’habitation sur sa résidence principale. 

Vous avez bénéficié d’un dégrèvement partiel de votre taxe d’habitation en 2021 

Vous bénéficierez à nouveau d’un dégrèvement partiel en 2022 sur votre taxe d’habitation dans la limite des plafonds de revenus suivants : 
 
Nbr de parts Plafonds de revenus
1 28 789 €
1,5 37 529 €
2 46 268 €
2,5 52 438 €
3 58 607 €
3,5 64 776 €
4 70 946 €
4,5 77 115 €
83 284 €
 
À noter que le dégrèvement sur la taxe d'habitation ne s'applique pas si vous étiez soumis à l’IFI en 2020 et ne s’applique pas non plus aux résidences secondaires.  

Vous avez bénéficié d’une exonération de votre taxe d’habitation en 2020 

Dans ce cas, vous n’aurez toujours pas à payer de taxe d’habitation en 2022, à la condition que vos revenus ne dépassent pas les plafonds suivants :
 
Nbr de parts  Plafonds de revenus 
1 27 761 € 
1,5 35 987 €
2 44 212 €
2,5 50 382 €
3 56 551 €
3,5 62 720 €
4 68 890 €
4,5 75 059 €
5 81 228 €
 
À noter que cela ne s'applique pas si vous étiez soumis à l’IFI en 2020 et ne s’applique pas non plus aux résidences secondaires. 

Calcul et simulation de la taxe d’habitation 

Vous vous demandez sûrement comment est déterminée cette taxe d’habitation ! Elle se base en premier lieu sur la valeur locative cadastrale de l'habitation ainsi que ses dépendances. 
La taxe d’habitation est ensuite déterminée avec le calcul suivant : 
 
Montant obtenu de la valeur locative cadastrale x le taux d’imposition voté par votre collectivité territoriale. 
 
Cependant, plusieurs cas d’abattement peuvent s’appliquer après le calcul. Ils sont fonction de 3 critères :
  • Les charges de la famille et le revenu fiscal du foyer
  • La zone dans laquelle se situe votre logement si c’est une résidence principale
  • Si vous avez subi un relogement 
Bon à savoir
Pour calculer avec exactitude votre taxe d'habitation de 2022 selon ces différents critères, faites une simulation avec l’outil du service des impôts publics.

Quand reçoit-on l’avis d’imposition de la taxe d’habitation ? 

Votre avis d’imposition vous est envoyé au cours du dernier trimestre de l’année. Vous pouvez également le retrouver sur impot.gouv.fr
Votre avis d’imposition contient les éléments suivants : 
  • Montant à payer 
  • Date limite de paiement
  • Moyens de paiement possibles
  • Éléments ayant servi au calcul de base de l’impôt
Bon à savoir
Vous n’avez aucune déclaration à faire concernant la taxe d’habitation.

Taxe d’habitation : ce qu’il faut retenir 

Qu’est-ce que la taxe d'habitation ?

La taxe d’habitation est un impôt français qui est payé par la personne qui dispose d’un bien immobilier à titre privatif au 1er janvier de l’année d’imposition. 

Quels logements sont concernés par la taxe d’habitation ?

Cette taxe s’applique aux locaux suivants (résidence principale ou secondaire) :
  • Logements meublés (ameublement doit être jugé suffisant pour en permettre l'habitation)
  • Dépendances du logement type parking privatif ou garage, même si ceux-ci sont non meublés. 

Qui bénéficie d’exonération sur la taxe d’habitation ?

Pour être exonéré, vous devez cumuler deux critères : 
 
Premièrement :
  • Vous vivez seul
  • ou avec votre époux ou épouse
  • ou avec votre partenaire de pacs
  • ou avec une ou plusieurs personnes à charge
  • ou avec une personne dont les revenus sont jugés modestes selon un plafond spécifique
 
Et aussi être dans au moins une des situations suivantes (avec des plafonds de revenus et si vous ne payez pas d’IFI)  : 
  • Vous êtes bénéficiaire de l'allocation de solidarité aux personnes âgées (aspa) 
  • Vous avez plus de 60 ans 
  • Vous êtes veuf ou veuve
  • Vous êtes handicapé ou invalide 

Qui est concerné par la baisse progressive de la taxe d’habitation en 2022 ?

Toutes les personnes concernées par la taxe d’habitation ayant bénéficié d’une réduction d’au moins 30% en 2021, profiteront également d'une réduction de 65% en 2022 jusqu'à certains plafonds de revenus. 
 
À compter de 2023, plus aucun foyer ne paiera de taxe d’habitation sur sa résidence principale. 

Comment est calculée la taxe d’habitation ?

Son calcul se base sur la valeur locative cadastrale de l'habitation ainsi que ses dépendances. La taxe d’habitation est ensuite déterminée par la multiplication entre le montant obtenu de la valeur locative cadastrale et les taux d’imposition votés par votre collectivité territoriale. 
 
Plusieurs cas d’abattements existent ; faites une simulation afin d’avoir une évaluation précise. 

Quand reçoit-on l’avis d’imposition ?

Votre avis d’imposition vous est envoyé au cours du dernier trimestre de l’année. Vous pouvez également le retrouver sur impot.gouv.fr
NOS ARTICLES LIÉS