Conseils en achat immobilier

Le PTZ dans l'ancien en 2018

Publié le

couple heureux qui consulte un plan de maison

Vous vous projetez dans l’achat d’un bien immobilier ancien ? Bonne nouvelle car vous pourrez bénéficier du PTZ ! Ce dispositif d’aide de l’Etat a toutefois connu quelques modifications depuis l’adoption de la loi de finances 2018. Êtes-vous toujours éligible au PTZ dans l’ancien 2018 ? Notre guide immobilier Nexity vous dit tout sur la version élargie du Prêt à Taux Zéro.

Définition du Prêt à Taux Zéro dans l’ancien

Destiné aux primo-accédants, le PTZ est un prêt complémentaire, octroyé sous conditions de ressources. Il peut aussi bien servir à financer l’achat d’un bien neuf, comme à financer un bien ancien sous réserve de le rénover.

Depuis 2016, le champ d’action du prêt à taux zéro a été élargi : des plafonds de revenus relevés, un montant de prêt plus important (jusqu’à 40 % du coût de l’opération), des différés de remboursement allongés et davantage de ménages pouvant désormais profiter du dispositif.

>> Découvrez le nouveau prêt à taux zéro 2018.

Comment en bénéficier ?

Pour profiter du PTZ dans l’ancien, des rénovations importantes doivent être engagées. Elles doivent représenter au minimum 25 % du montant global de l’opération (achat + travaux).

Les travaux peuvent relever de l’agrandissement (création d’un garage ou d’une pièce supplémentaire, par exemple), de l’aménagement (ajout d’une cloison, etc.) ou de la rénovation en tant que telle (murs porteurs, toiture, façade hors ravalement, mais aussi travaux d’économies d’énergie…).

Ils doivent être réalisés dans les 3 ans qui suivent l’octroi du prêt.

Simulation gratuite : calculez votre prêt à taux zéro
Découvrez le montant et la durée de votre PTZ en fonction de votre situation personnelle.
Voir tous nos simulateurs

Où bénéficier de cette aide ?

Depuis la validation de la loi de finances 2018, prolongeant le dispositif de 4 années supplémentaires, le PTZ se retrouve désormais recentré sur les zones immobilières détendues B2 et C (soit pour les communes de moins de 250 000 habitants).

De plus, le PTZ dans l’ancien est maintenu pour financer l’acquisition d’un logement social HLM (Habitation à Loyer Modéré).

Un beau succès pour le PTZ dans l’ancien

Le marché immobilier ne s’est jamais aussi bien porté qu’en 2017, en enregistrant près de 575 000 primo-accédants. Un record porté par des taux d’intérêt très avantageux (1,53 % en moyenne à la fin de l’année) et par les dispositifs d’aides déjà en place tels que le PTZ. En 2017, c’est 21 % des primo-accessions qui furent financées par un prêt aidé.

Tous les feux sont donc au vert pour cette nouvelle année 2018, qui prévoit une situation toujours en faveur des primo-accédants. Vous êtes convaincu(e) ? Alors n’attendez plus !

>> Découvrez le PTZ en vidéo

Bon à savoir

Certains travaux d’économies d’énergie peuvent être financés par l’éco-PTZ, à distinguer du Prêt à Taux Zéro évoqué dans cet article. Découvrez le dispositif éco-PTZ favorisant la rénovation énergétique.

NOS ARTICLES LIÉS
Envie d'acheter ? Découvrez nos résidences neuves !