Mon historique
Conseils en achat immobilier

Simulation de prêt immobilier avec PTZ : c’est le moment de vous décider !

conseillère financier montre un document à un couple

Vous achetez bientôt votre premier chez vous, en primo-accession ? Profitez du prêt à taux zéro (PTZ) pour le financer ! Une simulation PTZ peut vous éclairer sur ses modalités.

Simulation gratuite : calculez votre prêt à taux zéro
Découvrez le montant et la durée de votre PTZ en fonction de votre situation personnelle.
Voir tous nos simulateurs

Le prêt immobilier avec PTZ en 2019 et en 2020

Le prêt à taux zéro est un dispositif gouvernemental destiné à aider les ménages à accéder à leur première propriété, en finançant une partie de leur investissement. Ses conditions ont été recentrées en 2018. Jusqu’ici accessible indifféremment à tout acquéreur d’un premier logement, neuf ou ancien, il est depuis réservé aux acheteurs :

  • de logements neufs situés en zone A et B1, pour un PTZ pouvant alors financer jusqu’à 40 % de l’opération ;
  • de logements neufs situés en zone B2 ou C, mais pour un PTZ maximal de 20 % de l’investissement seulement ;
  • de logements anciens situés en zone B2 ou C, pour un PTZ maximal de 40 % de l’investissement.

Ces règles sont encore valables cette année, jusqu’au 31 décembre 2019. Le financement est de plus soumis à certains plafonds, en fonction du zonage du logement et de son futur nombre d’occupants.

Mais attention : à partir du 1er janvier 2020, les logements neufs en zone B2 et C ne seront plus éligibles au dispositif PTZ. Les futurs propriétaires concernés n’ont donc plus que quelques mois pour en profiter.

Simulation de prêt immobilier avec PTZ : quelles informations donner ?

La commune où se situe le bien que vous projetez est donc un critère majeur de l’octroi du PTZ. Une simulation vous permettra de confirmer son zonage : A, B1, B2 ou C.

Et pour connaître votre montant de PTZ maximal, tout dépendra ensuite de la nature de votre bien : neuf ou ancien.

Autre intérêt d’une simulation de prêt immobilier avec PTZ : vous assurer de votre éligibilité. Car non seulement vous devez être primo-accédant (c’est-à-dire de ne pas avoir été propriétaire de votre logement pendant les 2 années précédentes), mais votre revenu fiscal de référence ne doit pas dépasser certains plafonds, en fonction du nombre de personnes qui vivront dans votre futur logement.

Bon à savoir

Vous ne disposez pas d’apport personnel ? Le PTZ peut en faire office, à compléter par un prêt classique. 

>> À lire également : Achat immobilier sans apport personnel.

NOS ARTICLES LIÉS