Mon historique
Conseils en achat immobilier

Simulation de prêt bancaire immobilier : les informations nécessaires

consultation en couple du contrat immobilier

Avant de finaliser un plan de financement et de comparer les différentes offres de crédit, il est souvent judicieux d’effectuer une simulation de prêt bancaire immobilier pour avoir une idée précise des conditions de votre futur emprunt.

L’intérêt d’une simulation de prêt bancaire immobilier

La simulation d’un prêt bancaire immobilier permet d’analyser plus précisément votre plan de financement afin de préparer au mieux votre demande de crédit. Cela vous permettra de déterminer le montant de vos mensualités, le coût de votre crédit, mais aussi la possibilité de bénéficier d'un Prêt à Taux Zéro.

Objectif : évaluer minutieusement votre capacité d’emprunt, votre taux d’endettement, ainsi que l’impact de votre futur prêt immobilier sur l’équilibre de votre budget mensuel. Particulièrement simple à utiliser, il lui suffit de disposer de quelques informations pour calculer automatiquement vos résultats.

>> Avec Nexity, réalisez tout simplement vos différentes simulations de prêt bancaire immobilier.

Attention

Pensez à intégrer tous vos frais d’acquisition dans votre plan de financement, et notamment les frais de notaire dus par tout acheteur immobilier. Ceux-ci varient d’environ 2 à 3 % pour l’achat d’un bien neuf, à 7 à 8 % pour l’achat d’un bien ancien.

Simulation gratuite : calculez vos frais de notaire
Répondez à quelques questions, nous estimons les frais de notaires de votre projet immobilier.

Les documents nécessaires pour réaliser une simulation de prêt bancaire immobilier

Aucune pièce justificative n’est demandée à l’occasion d’une simulation de prêt. Et c’est d’ailleurs tout son intérêt : vous avez la liberté de réaliser de nombreuses simulations différentes, à partir de données variées.

Bien évidemment, pour obtenir une simulation financière la plus proche possible de la réalité, vous devez alors renseigner très précisément ses différents champs, notamment :

  • le coût du bien, précisé dans votre compromis ou promesse de vente ;
  • votre revenu annuel, que vous pouvez trouver sur votre avis d’imposition précédent.

Ces pièces seront d’ailleurs ensuite demandées par votre organisme financier au moment de la constitution de votre dossier de demande de crédit. Il faudra la plupart du temps y ajouter : vos derniers bulletins de salaire, vos 2 derniers avis d’impôt sur le revenu, vos derniers relevés bancaires, et un justificatif d’identité.

>> À lire également  : Zoom sur l'offre de prêt immobilier.

NOS ARTICLES LIÉS