Conseils en achat immobilier

Les critères des banques pour accorder un prêt immobilier

Publié le

serrage de mains entre agent immobilier et un couple

Investissement locatif, accession à la propriété ou achat d’une résidence secondaire… Vous recherchez un financement pour votre projet immobilier ? Les banques proposent des prêts à des conditions encore très attractives. Pour profiter des meilleures offres de crédit, voici les principaux critères à satisfaire.

Vos revenus et votre épargne : deux variables déterminantes examinées par la banque lors d’une demande de prêt immobilier

Plus vos revenus sont importants et réguliers (ainsi que ceux de votre co-emprunteur, le cas échéant) plus la banque sera évidemment rassurée quant à vos capacités de remboursement d’un prêt plus ou moins élevé. Pour les justifier, joignez à votre dossier vos fiches de paie, vos relevés d’imposition, voire vos bilans comptables et vos carnets de commandes si vous êtes travailleur non-salarié. Vous proposez une caution solidaire à votre banquier ? Ses revenus seront, de même, examinés de près.

Votre épargne constitue aussi un précieux atout : elle représente une garantie pour la banque, et vient attester de votre potentiel d’apport personnel. Généralement les organismes prêteurs exigent un apport personnel minimum de 10 % pour couvrir les frais du prêt, dont les frais de notaire. Néanmoins, selon votre situation (revenus, garanties, projet immobilier), il est parfois possible d’obtenir un prêt sans apport notamment dans le cadre d’un investissement immobilier dont les futurs revenus locatifs pourront couvrir les mensualités du crédit.

Bon à savoir

Les personnes aux revenus modestes peuvent aussi accéder au prêt immobilier. Sous condition de ne pas dépasser certains plafonds de ressources, elles peuvent bénéficier de prêts aidés, tels que le prêt à taux zéro ou encore le prêt d’accession sociale.

Attention à votre passif bancaire et à votre taux d’endettement

Pour étudier votre demande de prêt immobilier, la banque se penchera aussi sur votre solvabilité en analysant la structure de votre passif. Elle tiendra compte de la présence d’autres crédits en cours (crédit consommation…), vérifiera les découverts sur vos comptes dans les mois précédents votre demande de prêt et contrôlera vos éventuels incidents de paiement auprès de la Banque de France (fichier FICP).

La banque simulera enfin votre niveau d’endettement qui ne doit généralement pas dépasser un taux de 33 %, sauf exception pour :

  • les salariés de la fonction publique (jusqu’à 38 % d’endettement) ;
  • les hauts revenus ;
  • les prêts de courte durée.
Bon à savoir

Vous ne savez pas à quelle banque vous adresser pour obtenir un prêt immobilier à de bonnes conditions ? Grâce à son réseau de partenaires bancaires, votre conseiller Nexity vous accompagne pour trouver la solution de crédit la mieux adaptée et la plus compétitive.

NOS ARTICLES LIÉS