Vous souhaitez investir dans les DOM-TOM ? Outre la constitution d’un patrimoine, ce type d’investissement locatif ouvre droit à des réductions d’impôts grâce à la loi Girardin, à condition de savoir choisir le bien et son emplacement. Retour sur ce dispositif et sur ses avantages.
à retenir

Principe : investir dans un logement outre-mer et le mettre en location.
Avantage : réduction d'impôt sur le prix de revient du logement qui peut être majorée selon certains critères.
Conditions : le logement devra être loué pour 6 ans et pourra être soumis à des plafonds de loyers et de revenus.

Loi Girardin : quelles sont les conditions pour en bénéficier ?

La loi Girardin est un dispositif exceptionnel qui séduit de plus en plus de Français. Permettant de se constituer un patrimoine immobilier à son rythme, la loi Girardin accorde des réductions d’impôts pouvant atteindre dans certains cas 53% du prix de revient de votre bien !

Afin de pouvoir profiter pleinement de ce dispositif de défiscalisation, vous serez toutefois tenu de louer le logement pendant au moins 6 ans. Ainsi, la perception des loyers et les réductions d’impôts réalisées pendant cette période vous permettront d’amortir en grande partie votre investissement de départ.

A l’issue de la période de location obligatoire, vous pourrez reprendre possession du bien, continuer de le louer à l’année, ou choisir de le louer de manière saisonnière.
La réduction d’impôts de la loi Girardin est en outre déterminée selon plusieurs critères :

  • Le logement est en zone libre (le loyer et les revenus des locataires ne sont pas plafonnés) : vous pouvez alors prétendre à une réduction d’impôts correspondant à 27% du prix de revient du bien.
  • Le logement est en zone intermédiaire (le loyer et les revenus des locataires sont plafonnés) : la réduction d’impôts atteindra alors 40% du prix de revient du bien.

Ces pourcentages peuvent également faire l’objet de majorations. Ainsi, lorsqu’un logement est situé en zone urbaine sensible, la réduction d’impôts est majorée de 9%. Enfin, la loi Girardin prévoit qu’un système de chauffage écologique peut vous permettre de bénéficier d’une majoration de 3 à 4%.

A noter que le dispositif Girardin cessera de s’appliquer aux logements situés en zone libre et que seuls les logements situés en zone intermédiaire ouvriront droit à cet avantage fiscal à partir du 1er janvier 2012.