Conseils en investissement immobilier

Simulation d’épargne retraite : comment l’optimiser ?

Publié le

serrage de mains entre une conseillère et un couple senior

PERP, PERCO, contrat Madelin… Vous cherchez le meilleur support d’investissement pour votre épargne retraite ? Pensez à l’immobilier locatif !

Simulation gratuite : calculez votre retraite
Estimez votre retraite mais aussi le complément dont vous pourriez bénéficier avec un investissement locatif !

Les différents placements d’épargne retraite : place à la simulation

Comme de nombreux Français, vous souhaitez anticiper la période de votre passage à la retraite et vous garantir des revenus suffisants, que les pensions des régimes de protection sociale de base et complémentaire ne suffisent pas toujours à assurer. Pour y remédier, vous vous demandez quels sont les placements les plus avantageux pour placer votre épargne ? Si vous osiez tout simplement quelques simulations d ‘épargne retraite pour faire le tour de la question ?

PERP, PERCO… Vous avez déjà entendu parler de ces placements d’épargne retraite, mais leurs contours sont encore flous ? Voici leurs principales caractéristiques :

Certains dispositifs d’épargne sont proposés dans le cadre des entreprises. Parmi eux :

  • le Plan Épargne Entreprise (PEE) : il s’agit d’un compte d’épargne sans plafond, alimenté par vos propres versements volontaires, votre intéressement, vos participations ou encore par les abondements éventuels de votre employeur. Le capital est bloqué pendant 5 ans, au bout desquels il est totalement exonéré d’impôt sur le revenu ;
  • le Plan d’Épargne Retraite Collectif (PERCO), est lui aussi alimenté par des cotisations, soit intégralement versées par votre employeur, soit réparties entre vous et lui : elles sont exonérées d’impôt sur le revenu dans certaines conditions. Le capital est bloqué jusqu’au moment de votre passage à la retraite, mais vous permet ensuite de toucher une rente complémentaire viagère (soumise à l’impôt sur le revenu et aux cotisations sociales).

Ces solutions se doublent d’autres supports d’investissement à titre individuel :

  • le Plan Épargne Retraite Populaire (PERP) permet de placer une épargne déductible des revenus, et de la faire fructifier de façon assez proche de l’assurance vie. Mais les fonds sont bloqués jusqu’à la retraite (sauf cas exceptionnels tels que le décès, l’invalidité, le surendettement… mais aussi l’achat de sa résidence principale s’il s’agit d’une primo-accession). L’assuré perçoit ensuite une rente viagère mensuelle (mais peut opter pour la liquidation immédiate de 20 % de son épargne) ;
  • le contrat Madelin, dédié aux travailleurs non-salariés, leur offre de même une rente complémentaire en contrepartie de cotisations bénéficiant d’une fiscalité allégée.

L’investissement immobilier défiscalisé : une autre façon de gonfler son épargne pour la retraite

Avez-vous déjà pensé à plutôt investir dans la pierre pour compléter vos revenus de retraité ? L’investissement locatif offre pourtant de réelles opportunités pour y arriver :

  • il vous permet de profiter de ce qu’on appelle l’effet levier du crédit : plutôt que d’utiliser votre épargne disponible, il est souvent plus intéressant d’investir à crédit. Les mensualités de remboursement de celui-ci sont couvertes en tout ou partie par les loyers générés, et vous conservez votre épargne que vous pouvez par ailleurs placer ;
  • en cas de besoin, votre investissement n’est pas bloqué jusqu’à votre retraite : vous gardez la possibilité de revendre votre bien avant, et de réaliser au passage une plus-value immobilière ;
  • l’investissement locatif bénéficie de nombreux avantages fiscaux, en fonction de la nature de votre bien (neuf ou ancien), de sa localisation, ou encore de vos conditions de location (vide ou meublée).
NOS ARTICLES LIÉS