Conseils en investissement immobilier

Acheter une résidence secondaire

Publié le

maison de vacances avec piscine

Aujourd’hui au nombre de 3 millions en France , les résidences secondaires ne cessent de se développer. Vous aussi souhaitez franchir le pas ? Financement, charges à prévoir, optimisation fiscale… voici quelques éclaircissements pour vous aider à acheter sereinement votre maison, ou votre appartement, de vacances.

COMMENT FINANCER SA RÉSIDENCE SECONDAIRE ?

Comme de nombreux Français, vous rêvez de vous offrir une résidence secondaire ? Pour financer cet achat, vous devez faire une demande de prêt amortissable auprès des établissements bancaires. Vous maximiserez les chances d’obtenir une réponse positive si vous disposez d’un apport personnel et si l’ensemble de vos charges et frais, additionné aux nouvelles mensualités du prêt, est inférieur à 33 % des revenus nets du foyer.

Le PTZ (prêt à taux zéro), PAS (prêt à l’accession sociale) et le prêt conventionné sont à exclure, car ils ne concernent que les résidences principales. En revanche, vous pouvez utiliser un CEL (compte épargne logement), s’il a été ouvert avant le 1er mars 2011.

PRÉVOIR LES FRAIS D’ENTRETIEN DU LOGEMENT

Avant d’acheter votre résidence secondaire, anticipez-en bien tous les frais. Des dépenses en équipements tels que des meubles ou de l’électroménager sont notamment à prévoir. De même, comptez les frais d’entretien liés à l’électricité, la plomberie, la charpente, la toiture ou la piscine. N’oubliez pas également les assurances et les taxes, foncières et d’habitation, dont le montant varie sensiblement selon les communes. Renseignez-vous !

RÉSIDENCE SECONDAIRE : COMMENT LA RENTABILISER?

Pour réduire la note, vous pouvez louer ponctuellement votre résidence secondaire, en veillant à déclarer les loyers perçus au fisc.
Pour les loueurs non professionnels, ces loyers entrent dans la catégorie des BIC (Bénéfices Industriels et Commerciaux) et doivent rester inférieurs à 32 900 €/an pour bénéficier d’un abattement de 50 %. Autre option, le régime de réel. Ici, les charges, dont les intérêts de l’emprunt, sont déductibles. A vous d’effectuer vos simulations et d’opter pour la meilleure formule !
Si vous investissez dans une résidence de tourisme dans le neuf et décidez de louer le bien meublé pendant au moins 9 ans, vous pouvez profiter d’une réduction d’impôt allant jusqu’à 11 % du prix d’achat hors taxe, grâce au dispositif Censi-Bouvard.
Enfin, si vous décidez de revendre votre résidence secondaire, vous serez imposé sur sa plus-value, à hauteur de 19 %, plus 15,5 % de prélèvements sociaux. Toutefois, un abattement dégressif est possible si vous possédez ce bien depuis plus de 6 ans, entre 1,65 % à 9 % par année de détention. L’exonération est totale au-delà de 30 ans.

ACCÈS RAPIDES VERS TOUS NOS BIENS PAR RÉGION

NOS ARTICLES LIÉS
Envie d'investir ? Découvrez nos résidences neuves !