Mon historique
Conseils en achat immobilier

Les conditions du PTZ 2019

Vous désirez obtenir un prêt à taux zéro ? Découvrez les conditions obligatoires pour tenter de bénéficier d'un PTZ 2019.

Simulation gratuite : calculez votre prêt à taux zéro
Découvrez le montant et la durée de votre PTZ en fonction de votre situation personnelle.
Voir tous nos simulateurs

L’obtention du PTZ en 2019

Vous prévoyez bientôt d’acheter un bien immobilier et vous aimeriez profiter des avantages proposés par l’Etat ? Avez-vous déjà entendu parler du PTZ ou Prêt à Taux Zéro ? Le PTZ est un prêt sans taux d'intérêt accordé aux personnes souhaitant acquérir leur première résidence principale. Intéressé(e) ? Mais comment profiter de cet avantage ? Zoom sur les conditions d’obtention du PTZ 2019.

Contrairement à d’autres dispositifs d’aide au financement d’un achat immobilier, le PTZ ne conditionne pas d’acheter un type de bien en particulier. Par conséquent, vous pouvez tout à fait envisager d’acquérir un logement neuf, ancien ou social dans le cadre du PTZ 2019.

Prolongé jusqu’au 31 décembre 2021 après la validation de la loi de finances 2019, les conditions du Prêt à Taux Zéro ne changent pas. À l’exception d’un recentrage dans les zones tendues pour les logements neufs et à l’inverse dans les zones détendues pour les logements anciens.

Quels sont les plafonds de ressources pour le PTZ 2019 ?

Les conditions du PTZ 2019 suivant la zone immobilière

Les dispositifs d’aide et de défiscalisation étant nombreux et se basant essentiellement sur la localité, un zonage des biens immobiliers a été mis en place pour faciliter leur délimitation.

C’est ainsi que les villes françaises sont dorénavant réparties en 4 zones : A (qui contient aussi A bis dans le cas du PTZ), B1, B2 et C.

La zone A correspond à la zone la plus tendue, c’est-à-dire là où l’offre de logements ne suffit pas à couvrir la demande ; la zone C à la plus détendue.

>> Découvrez le détail des zones immobilières

  • conseiller montre tablette tactile à un couple

Tableau des plafonds des ressources pour le PTZ 2019

L’obtention du PTZ ne se limite pas qu’à la localisation géographique du bien immobilier, mais prend également en compte le nombre de personnes qui occuperont le futur logement. Le tableau ci-dessous indique les plafonds du PTZ 2019, imposés en fonction de l’implantation du logement et du nombre d’occupants.

Pour pouvoir bénéficier du Prêt à Taux Zéro, il est donc nécessaire de ne pas dépasser ce seuil.

Nombre de personnes destinées à occuper le futur logement Plafonds de ressources* Zone A Plafonds de ressources* Zone B1 Plafonds de ressources* Zone B2 Plafonds de ressources* Zone C
1 37 000 € 30 000 € 27 000 € 24 000 €
2 51 800 € 42 000 € 37 800 € 33 600 €
3 62 900 € 51 000 € 45 900 € 40 800 €
4 74 000 € 60 000 € 54 000 € 48 000 €
5 85 100 € 69 000 € 62 100 € 55 200 €
6 96 200 € 78 000 € 70 200 € 62 400 €
7 107 300 € 87 000 € 78 300 € 69 600 €
8 et plus 118 400 € 96 000 € 86 400 € 76 800 €

Votre montant des ressources peut être déterminé de deux façons :

  • la somme des revenus fiscaux des emprunteurs (année n-2), à laquelle s'ajoutent les revenus des personnes destinées à occuper le logement, et qui ne font pas partie du même foyer fiscal ;
  • OU le coût total de l'achat divisé par 9.

Le montant le plus élevé de ces deux calculs sera retenu.

>> Simulez gratuitement le montant de votre Prêt à Taux Zéro

Les conditions du PTZ 2019 selon le type de logement

Si vous achetez un logement neuf

Pour l’achat d’un logement neuf en zone tendue (A, A bis ou B1), le PTZ peut couvrir jusqu’à 40 % du coût total de l’opération.

En revanche, là où l’offre dépasse la demande (soit en zone B2 et C), le prêt ne finance plus que 20 % du coût au maximum. Attention toutefois, ce dispositif spécifique aux zones détendues prendra fin à compter du 31 décembre 2019.

Si vous achetez un logement ancien

Comme cela a été évoqué au départ, le PTZ dans l’ancien n’est désormais plus disponible pour l’acquisition d’un bien en zone tendue. Quant aux zones B2 et C, le prêt couvrira toujours jusqu’à 40 % des dépenses à condition de devoir effectuer des travaux de rénovation. Ces travaux qui devront obligatoirement représenter a minima 25 % du montant total et être effectués dans un délai de trois ans.

Si vous achetez un logement social

Pour l'achat d'un logement ancien issu du parc HLM, le Prêt à Taux Zéro est maintenu dans les conditions actuelles, soit jusqu'à 10 % du montant maximum de l’opération.

>> Découvrez le PTZ en vidéo.

Bon à savoir

Depuis 2015, la condition de performance énergétique est supprimée. Désormais, l’emprunteur n’a donc plus à justifier le respect de la RT 2012 (règlementation thermique) ou l’obtention du label BBC (bâtiment basse consommation énergétique) pour être éligible au Prêt à Taux Zéro.

NOS ARTICLES LIÉS