Mon historique
Conseils en investissement immobilier

Le calcul du montant de la retraite

Publié le

couple senior signe le contrat immobilier en agence

Comment évaluer les revenus dont vous bénéficierez une fois à la retraite, et savoir dans quelle mesure vous aurez besoin de ressources complémentaires ?

Calculez gratuitement le montant de votre retraite
Estimez votre retraite mais aussi le complément dont vous pourriez bénéficier avec un investissement locatif !

La formule de calcul de la retraite de base

Le calcul de la pension de retraite de base d’un salarié du régime général dépend des périodes durant lesquelles il a travaillé, et des cotisations qu’il a versées. Le point sur ses éléments d’estimation, afin de pouvoir prévoir si son montant sera suffisant.

La retraite de base se calcule selon cette formule :

Salaire annuel moyen x taux de pension x durée d’assurance au régime général de Sécurité sociale / durée de référence pour obtenir une pension à taux plein

Si la durée de référence est atteinte, vous percevez alors une retraite à taux plein. Sinon, vous bénéficierez d’une retraite réduite ou proratisée. Pour déterminer votre salaire annuel moyen, il faut calculer la moyenne des salaires ayant donné lieu à cotisations au régime général durant les 25 années les plus avantageuses de votre carrière.

Bon à savoir

Pour tenir compte de l’inflation, les salaires retenus tout au long de la carrière font l’objet d’une revalorisation.

Les revenus non pris en compte dans le calcul de la pension de retraite

Certains revenus ne sont pas intégrés dans le calcul de la retraite. Il s’agit notamment de la fraction des revenus annuels qui dépassent le plafond de la Sécurité sociale de l’année concernée.

D’autres types de revenus ne sont pas pris en considération :

  • avant 1972 : les revenus annuels inférieurs au montant trimestriel de l’allocation aux vieux travailleurs salariés (déterminé au 1er janvier de chaque année au cours de laquelle vous avez travaillé) ;
  • entre le 1er janvier 1972 et le 31 décembre 2013 : les revenus annuels inférieurs au montant du SMIC horaire multiplié par 200 heures (SMIC en vigueur au cours de chaque période travaillée) ;
  • depuis le 1er janvier 2014 : les revenus annuels inférieurs au montant du SMIC horaire multiplié par 150 heures (SMIC en vigueur au cours de chaque période travaillé).
Bon à savoir

La rémunération perçue l’année de départ à la retraite n’est pas prise en compte, elle non plus.

Les périodes non prises en compte dans le calcul de la retraite

De même, certaines périodes ne sont pas intégrées dans le calcul de la retraite :

  • les années comportant uniquement des périodes assimilées à des périodes d’assurance ;
  • les années comportant uniquement des périodes validées par présomption (périodes de travail pour lesquelles les cotisations ou les salaires n'ont pas été reportés au compte de l'assuré) ;
  • les années comportant un versement pour la retraite au titre d'un rachat d'années d'études supérieures, d'une année incomplète ou de périodes de travail hors de France et non comptabilisées.

Calculer ma retraite : les taux applicables

La retraite de base se calcule en appliquant au salaire annuel moyen un certain taux de pension, déterminé en fonction :

  • de la durée d’assurance vieillesse tous régimes de base confondus ;
  • d’éventuelles périodes reconnues équivalentes ;
  • si nécessaire, de l’âge auquel la liquidation de la pension est demandée.

Pour bénéficier du taux plein (fixé à 50 %), il faut remplir l’une des conditions suivantes :

  • durée d’assurance minimum, tous régimes de base confondus ;
  • âge permettant de relever d’un taux plein automatique.
À savoir

La pension de retraite est soumise à la CSG, à la CRDS, et à la contribution additionnelle pour la solidarité et l’autonomie (Casa).

NOS ARTICLES LIÉS