Mon historique
Conseils en achat immobilier

À quoi sert la protection juridique dans une assurance habitation ?

serrage de mains avec agent immobilier

​L'assurance protection juridique vous permet de faire face à certaines situations litigieuses, découvrez les grâce au guide immo.

Le principe de la protection juridique dans une assurance habitation

L’emménagement récent dans votre maison neuve ou appartement neuf ne se déroule finalement pas sous les meilleurs auspices ? Conflit avec le voisinage, travaux mal réalisés, vices cachés ou réclamations sur un produit… Ces situations n’arrivent pas qu’aux autres ! Heureusement, il existe des garanties permettant de vous venir en aide. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur la protection juridique en assurance habitation.

Vous vous demandez sûrement : qu’est-ce que la protection juridique ? Et à quoi sert-elle ?
Souvent comprise sous forme d’option dans votre assurance habitation, la protection juridique peut vous aider à faire face aux litiges de la vie courante.

Que ce soit pour vous informer de vos droits, pour régler un différend à l’amiable ou devant les tribunaux, elle peut vous simplifier la vie !

Avant de détailler les spécificités de cette garantie, êtes-vous sûr(e) que la protection juridique est bien présente dans votre assurance habitation ?

En principe, vos contrats d’assurance en cours (habitation, auto, banque…) comprennent peut-être déjà une forme basique de protection juridique. Vérifiez ce point et l’étendue des garanties avant de compléter par un contrat spécifique.

Il existe des assurances protection juridique ciblées et restreintes à un domaine en particulier (consommation, santé, loisirs, travail…). D'autres, plus larges, couvrent la majorité des litiges du quotidien. Généralement, la protection juridique protège tous les membres de votre famille.

Dans le cas de l’assurance habitation, la protection juridique fonctionne à trois niveaux :

  • vous pouvez accéder à des conseils et informations délivrés par des juristes : textes applicables à votre situation, arguments à faire valoir pour votre défense, etc. ;
  • vous pouvez ensuite être assisté(e) dans la résolution amiable de votre litige. Les ¾ des conflits se règlent grâce à cette solution, dans des délais plus courts que si vous engagiez une procédure judiciaire ;
  • en dernier recours, cette assurance prévoit la prise en charge des honoraires de l'avocat, des frais d'expertise et des frais de procédure, dans les limites du contrat de protection juridique souscrit.
Bon à savoir

Vous pouvez choisir librement votre avocat et n'êtes pas obligé d'opter pour celui proposé par votre assurance.

Avant de souscrire à une protection juridique

Dans votre situation litigieuse, la présence d’une protection juridique dans votre assurance habitation serait plus que bienvenue ?

Avant de vous engager, lisez attentivement les conditions générales de votre assurance habitation : domaines couverts, délais de carence, options, montants des prises en charges, exclusions, seuils d’intervention, délais pour faire valoir vos droits. En moyenne, la cotisation annuelle pour la protection juridique est comprise entre 60 € et 120 € selon le niveau de garantie.

Bon à savoir

Certains litiges ne sont jamais couverts : les exclusions du code des assurances, les infractions et les litiges provoqués délibérément (coups et blessures, destruction de biens mobiliers...).

Ne pas confondre avec responsabilité civile

Pour finir, ne confondez pas Protection Juridique et Responsabilité Civile. Dans la responsabilité civile, votre assureur prend en charge la réparation des dommages que vous pourriez causer à un tiers. En ce qui concerne la protection juridique, aucune indemnisation d’un tiers n’est prévue, il s’agit seulement d’une assistance dans le règlement du litige vous opposant à un tiers (en amiable ou en justice).

NOS ARTICLES LIÉS