nexity.fr Maisons neuves

Acheter une résidence secondaire Habiter ou investir

Vous êtes déjà propriétaire, mais parfois, vous changeriez bien de cadre le temps d’un week-end... La résidence secondaire est une solution idéale !

Elle vous permet de vous évader quand vous le souhaitez. Communément lieu de retrouvailles pour la famille proche et éloignée, la maison secondaire devient ainsi un lieu chargé de souvenirs dans lequel on aime se retrouver et se ressourcer.

Quel lieu privilégier pour acheter une résidence secondaire ?

L’un des premiers critères pour l’achat d’une résidence secondaire sera le lieu. Peut-être habitez-vous une grande ville et souhaitez pouvoir passer vos vacances ainsi que quelques week-ends prolongés à la campagne. L’idée est séduisante, cependant, choisir une maison neuve à l’autre bout de la France n’est peut-être pas la meilleure option.

Il vous faudra réfléchir à la distance entre votre résidence principale et la résidence secondaire que vous souhaitez acquérir. En effet, si les deux sont trop éloignés, vous risquez de ne pas pouvoir profiter pleinement de ce second investissement. Car si vous n’avez pas de moyen de transport à proximité, il faudra vous armer de patience pour vos allers et retours ! De plus, la note peut être vite salée : peu importe le transport, il faudra payer votre trajet. Essence, covoiturage, péage ou encore train, les trajets peuvent être coûteux !

D’ailleurs, une solution pour régler ces factures est de louer occasionnellement votre maison livrée clés en main. Dans ce cas, on parle de location saisonnière. Mais ici aussi, les transports sont à prendre en compte. Vous aurez bien plus de locataires potentiels si votre bien est situé près d’une gare, d’un arrêt de bus, d’un tramway, d’une autoroute ou encore d’un point de rencontre de covoiturage. La proximité avec un moyen de transport peut justifier un loyer plus élevé, car la location s’effectue au prix que vous souhaitez.

Le budget à prévoir pour votre résidence secondaire

Le budget moyen alloué à l’achat d’un logement secondaire en France est de 294 000 euros. Il s’agit en général de villas ou maisons avec 3 chambres ou d’appartements avec 2 chambres. Au-delà de ce budget dédié à l’acquisition, il faudra penser au coût de l’entretien. Un bien n’étant pas habité toute l’année vous coûtera tout de même une certaine somme : une maison secondaire est plus chère à entretenir qu'une maison principale. Selon les professionnels, le coût de l’entretien d’un logement est de 1 à 3 % de la valeur de ce dernier, et ce, chaque année. En plus de l’entretien, il faudra prendre en compte la taxe foncière, les impôts locaux (taxe d’habitation, CET, etc.), les factures d’eau, d’électricité et de chauffage… Voire les frais de copropriété et d’entretien de la piscine !

En 2018, le montant médian de la taxe foncière était de 274 euros par habitant. Il faut savoir que les impôts locaux s’évaluent en moyenne à hauteur de 550 euros par an et par foyer. Vous pouvez donc déjà planifier au moins 825 € de dépenses par an pour une résidence secondaire ! Mais, à moins de vouloir vivre comme un ermite, il vous faudra payer l’eau, l’électricité, ainsi que le chauffage. Ces factures reviennent en moyenne 2 900 à 3 760 euros par foyer. Comme il s’agit d’un logement de saison, vous pouvez diviser la facture en fonction du nombre de jours que vous prévoyez de passer chaque année dans ce nouveau logement. Si vous pensez passer un quart de l’année dans votre bien secondaire, vous prévoyez ainsi des factures de 725 € minimum. Ajoutez à cela les impôts et taxes : il vous faudra ainsi compter au minimum des frais de 1 550 € par an, en plus de l’entretien.

Appartement secondaire ou maison secondaire ?

Vous vous demandez peut-être si vous devriez investir dans une maison ou plutôt un appartement. Chacun présente ses avantages et ses défauts. Dans le cas d’une résidence secondaire, sachez que votre choix importe peu. Tant que vous avez envie de vous rendre dans votre second bien, vous pourrez choisir ce que vous préférez. Le but est de rentabiliser votre achat en y allant régulièrement. Si vous rêvez de week-ends à la campagne, autant investir dans une petite maison entourée de nature qui devrait vous charmer !

Dans tous les cas, avant de signer, vérifiez :

  • si des travaux de rénovation et d’aménagement sont à prévoir ou nécessaires
  • le montant des taxes foncières et des impôts locaux
  • les diagnostics techniques du bien
  • les projets d’urbanisme de la ville.

S’il s’agit d’un appartement, en plus de ces critères, vérifiez l’emplacement de l’immeuble, le règlement de copropriété et les charges de copropriété.

S’il s’agit d’une maison, prenez en compte l’emplacement du bien dans la ville ou le quartier, le montant des charges et si des servitudes existent. Si la maison est dans un lotissement, informez-vous sur le règlement et de cahier des charges.

Acheter une maison secondaire à plusieurs

La résidence secondaire n’est pas exclusivement réservée aux familles. On peut très bien y vivre en couple ou en solo. Mais si vous n’êtes ni du type solitaire ni familial, pourquoi ne pas investir dans une résidence secondaire avec de bons amis ? La maison secondaire vous offrira un espace convivial, afin de retrouver les amitiés de longue date disséminées aux 4 coins de la France ! Cette solution vous offre un moyen de répartir les dépenses, mais également de vous offrir un bien atypique, plus grand ou mieux situé !

Cependant, ce type d’achat demande une harmonie de groupe, tout le monde n’ayant pas les mêmes envies de vacances : certains voudront peut-être faire la fête, tandis que d’autres y verront un lieu de ressource avec leurs enfants. Ainsi, si tout le monde n’est pas d’accord, il faudra créer un planning annuel afin de partager le bien. C’est la solution de résidence alternée.

Une autre solution est de créer des appartements privés avec des espaces communs (jardin, piscine, etc.). Vous évitez ainsi les aspects négatifs de la cohabitation. On appelle cette solution le cohousing.

Si l’achat d’une résidence secondaire en commun vous intéresse, ce dernier peut avoir lieu dans le cadre d’une indivision. Ce système permet de mettre en commun les coûts et les responsabilités. De plus, il vous apportera une certaine sécurité en cas de conflit ou de revente.

Achat de résidence secondaire : une préparation pour la retraite

L’acquisition d’une résidence secondaire a en général lieu lorsque vous êtes encore en activité et capable de rembourser un emprunt. Vous pouvez ainsi louer votre bien jusqu’à votre retraite. Vous disposez ainsi du statut “Loueur Meublé Non Professionnel” (LMNP). Ce statut vous confère des avantages fiscaux : jusqu’à 23 000 euros de recettes locatives annuelles. Une fois à la retraite, vous pourrez revendre une de vos résidences ou bien revendre vos 2 biens afin d’acheter un nouveau logement.

Peu importe votre choix : maison de famille, appartement, investissement locatif… Cet achat préparera votre retraite. Vous pouvez ainsi décider de transformer votre résidence secondaire en résidence principale, afin de revivre tous les bons moments que vous y avez vécu, en coulant des jours paisibles. Cependant, pour ce faire, il vous faudra avoir anticipé ce changement afin d’être sûr de vouloir y vivre toute l’année ! C’est pourquoi le choix de l’emplacement est primordial, même pour une résidence secondaire.

Sachez que cet investissement sera un placement sur le long terme. Si vous avez bien entretenu votre bien, et que son emplacement est stratégique, il devrait avoir une valeur patrimoniale intéressante !

Nexity met son expertise de l’immobilier au service de votre projet, et vous accompagne dans l’achat de votre résidence secondaire.