Mon historique
Conseils en achat immobilier

Vivre à la campagne : un projet résidentiel qui peut allier dynamisme et qualité de vie

parc arboré et ensoleillé

Envie de changer de vie et de vous mettre au vert, sans pour autant trop vous éloigner de la ville ? C’est possible ! Paris, Marseille, Lyon, Bordeaux ou Strasbourg : on fait le point sur 5 métropoles qui offrent de nombreuses opportunités résidentielles.

Déménager au vert, aux alentours des grandes métropoles : une envie qui grandit

Les semaines de confinement imposées par le Coronavirus ont permis à nombre de Français résidant en ville de goûter à des plaisirs inédits : moins de pollution, moins de bruit, une circulation routière plus fluide… Certains d’entre eux ont aussi eu l’occasion de mesurer combien l’accès à un extérieur (terrasse, jardin) peut améliorer l’équilibre de la vie personnelle.

Autant de raisons qui conduisent certains à envisager sérieusement de quitter la ville pour s’installer au cœur d’un environnement plus calme et moins urbanisé : direction la campagne ! À l’achat ou en location, cette option immobilière est, de plus, susceptible de leur permettre de profiter parfois de prix au m2 plus compétitifs, de taxes locales moins élevées, de surfaces habitables plus importantes… sans renoncer au confort des équipements collectifs (écoles, tissu associatif, commerces, médecins) et à l’accès rapide à la ville.
Donnez vie à votre projet avec Nexity !

> Vous souhaitez revendre votre ancien appartement ou le mettre en location ?
> Vous cherchez un nouveau logement à acheter ou à louer ?

Contactez-nous !

Vivre à la campagne à côté de Bordeaux

Rive gauche ou rive droite ? Car chaque côté de la Garonne a son lot spécifique de bonnes surprises ! Située en lisière du Médoc et de ses vignes, à mi-chemin entre Bordeaux et les plages de l’océan, Eysines vous offre la douceur d’une vie de village au cœur d’un environnement préservé. Accessible en moins de 30 mn de tram à partir du centre de Bordeaux, la commune réserve de plus un marché immobilier compétitif, en moyenne 20 % moins cher qu’en centre-ville. Aux alentours, le charme verdoyant de Saint-Médard-en-Jalles, Taillan-Médoc ou encore de Saint-Aubin de Médoc attire lui aussi de plus en en plus de Bordelais. Toujours rive gauche et dans la même gamme de prix, Cestas, située au sud-ouest de Bordeaux aux portes des Landes de Gascogne, est à seulement 15 km du centre-ville.

La rive droite quant à elle permet de bénéficier de belles occasions pour s’installer à la campagne près de Bordeaux. Situées en bord de Garonne, les communes de Saint-Louis-de-Montferrand ou encore d’Ambarès-et-Lagrave et ses environs ont le vent en poupe du fait du cadre de vie privilégié qui entoure ses lotissements neufs et ses maisons anciennes.

Vivre à la campagne proche de Strasbourg

Si Strasbourg est une des villes les plus attractives de France, s’en éloigner permet de concilier douceur de vivre à l’alsacienne et verdure, à un prix au m2 souvent plus abordable.

Au sud-ouest de la capitale alsacienne, les villes moyennes telles que Barr, Saverne, Obernai ou Molsheim sont déjà prisées depuis de nombreuses années. Mais les petits villages alentour commencent eux aussi à être bien connus des Strasbourgeois en quête de quiétude. Par exemple Epfig ou Bourgheim, petits bourgs dynamiques offrant tous les équipements collectifs nécessaires et entourés de vignes, situés à moins d’une demi-heure de Strasbourg via l’A35.

Au nord de Strasbourg, vers Haguenau, les maisons et les appartements se négocient quant à eux avec une décote d’environ 30 % par rapport au marché immobilier de Strasbourg… prestations qualitatives comprises (jardin, terrasse, piscine…) ! La présence proche de la forêt d’Haguenau, le 6e espace vert de France, les taxes locales inférieures à la moyenne départementale et les 32 allers-retours TER Haguenau-Strasbourg (30 min) participent aussi au succès résidentiel de ce territoire campagnard.

Plus proches de Strasbourg, et faisant partie de l’Eurométropole, la ville de Mundolsheim, ou celle d’Oberhausbergen avec ses cours d’eau et ses collines, accueillent elles aussi de nouveaux programmes neufs recherchés : la nature peut donc se trouver à quelques stations de tram de la cathédrale Notre-Dame !

Vivre à la campagne à côté de Lyon

Parmi les principaux atouts de la métropole lyonnaise : sa multimodalité poussée, qui en fait la capitale française de la mobilité. Une caractéristique qui facilite les projets de déménagement en périphérie des personnes travaillant quotidiennement en cœur de ville.

Le réseau de TER permet par exemple de rejoindre rapidement de nombreux villages ruraux de l’Ain voisin, dont Miribel et son grand parc protégé en 10 mn, ou encore les plaines rurales de Mionnay ou de Saint-André-de Corcy en moins de 30 mn. Tout aussi étendu, le réseau de bus du département met les paysages bucoliques de l’est lyonnais (Craponne, Thurins ou encore, un peu plus loin, St Symphorien-sur-Coise) aux portes de Lyon.

Plus au nord, les coteaux paisibles du Beaujolais, à quelques encablures de Villefranche-sur-Saône, sont eux aussi accessibles en 30 minutes de train comme de voiture, à partir de la métropole.

Appartements spacieux, maisons de ville de charme, ou villas indépendantes avec jardin y sont accessibles, dans le neuf comme dans l’ancien, à des prix moyens au m2 de 20 à 50 % moins chers qu’au sein de l’agglomération lyonnaise.

Vivre à la campagne à proximité de Marseille

Ne pas subir la pollution et le bruit tout en restant à proximité de la vie économique et culturelle de la cité phocéenne : tel est le pari gagné des heureux habitants des quartiers Sainte-Marthe, Mazargues, L’Estaque ou encore les Goudes.

Mais la tension du marché immobilier dans ces quartiers-villages (parmi les plus chers de Marseille) implique souvent de devoir s’éloigner un peu de la ville pour trouver le calme et la nature, à un prix abordable. Un projet qui peut mener aux portes de Marseille, par exemple dans la commune de Septèmes-les-Vallons dont l’art de vivre et la campagne sont accessibles à un prix compétitif.

Plus loin, au pied du massif de l’Étoile, à une trentaine de minutes en voiture, les villages de Mimet, Saint-Savournin ou encore Cadolive attirent aussi les résidents en quête d’espace et de qualité de vie, en leur offrant de plus de nombreuses infrastructures.

À l’est, Aubagne, représente une bonne alternative pour se mettre au vert à proximité de la ville et poser ses valises au calme, avec vue sur les collines provençales, à seulement 15 à 25 minutes de Marseille via l’autoroute A50, le TER ou le bus !

Vivre à la campagne à quelques pas de Paris

Le déploiement du Grand Paris Express donne d’ores et déjà un nouvel horizon aux habitants d’Île-de-France, qui pourront plus facilement envisager de partir habiter au calme en lisière de ville, sans contraintes de mobilité.

Un souhait auquel répondent déjà des villes très bien desservies comme Clamart, Rueil-Malmaison ou encore Saint-Germain-en-Laye ; toutes situées à l’orée de forêts domaniales, elles réussissent le pari de ne pas dissocier nature et dynamisme. Une équation qui séduit bon nombre de familles en quête de meilleure qualité de vie.

Un peu plus loin, au sud-est de la capitale, les communes de Montgeron, Crosne, Yerres ou encore Brunoy, qui jouxtent la forêt de Sénart, offrent elles aussi de nombreux atouts résidentiels. Jouissant d’un cadre de vie champêtre, elles sont accessibles en moins de 30 mn en voiture ou en RER depuis Paris.

Et pour ceux qui souhaitent prendre encore un peu plus de recul, de nombreuses petites villes situées au sud-ouest parisien réservent à leurs habitants tous les avantages de la campagne : par exemple Breuillet et son environnement rural, ou encore le bien nommé village Vert le Grand !

NOS ARTICLES LIÉS