Le financement de l’achat d’un terrain, mode d’emploi

Viabilisation, bornage, conditions de crédit… Attention à bien prendre en compte tous les éléments qui pèsent sur le financement de votre terrain !

Le financement de l’achat d’un terrain : mode d’emploi

Définir son projet global et établir un plan de financement réaliste sont deux étapes essentielles à la bonne élaboration de votre projet. Alors, avant de vous mettre en quête de la parcelle idéale, soyez vigilant à prendre en compte tous les coûts associés à l’acquisition d’un terrain nu, et n’hésitez pas à passer en revue les différents prêts existants, leurs taux et leurs conditions d’obtention.

Financer l’achat d’une parcelle : ce qu’il faut savoir

Vous projetez d’acheter un terrain dans un premier temps, puis de lancer la construction de votre habitation dans un futur plus ou moins éloigné ? Attention, l’achat d’un terrain constructible ne permettra pas toujours de débloquer à lui seul votre prêt immobilier global. Si vous souhaitez différer la construction, la plupart des établissements bancaires vous proposeront d’en débloquer une première partie seulement au moment de l’achat de la parcelle… et pourront aussi limiter leur offre dans le temps, vous obligeant indirectement à lancer le chantier avant une certaine échéance. Votre plan de financement d’achat d’un terrain doit également tenir compte d’un certain nombre de paramètres : les frais liés à une éventuelle expertise de votre terrain, à son bornage ou à sa viabilisation. Sans oublier aussi les frais de notaire relatifs à l’acte de vente qui seront à votre charge, et les éventuelles autres taxes que votre projet peut entraîner (la taxe de raccordement à l’égout notamment, si vous devez raccorder votre parcelle au réseau d’assainissement collectif). Nexity vous propose des terrains en lotissement, déjà viabilisés et dont la surface est garantie au m² près. Votre budget nécessaire est précisément déterminé ? Vous pouvez à présent vous pencher sur le mode de financement de l’achat de votre terrain. Les différentes formules proposées sont similaires à celles d’un crédit destiné à l’achat d’un bien immobilier : un taux fixe ou révisable, avec la possibilité de lisser le montant des échéances.

Achat d’un terrain : les différentes formules de financement aidé

En fonction de votre profil, plusieurs prêts aidés peuvent vous être proposés :

  • Le prêt à taux zéro : soumis à des conditions de ressources, le PTZ vous permet de financer, sans intérêts, une partie de votre opération immobilière. Il suppose que le financement porte aussi sur la construction du logement. Dans le cas de l’achat d’un terrain seul, il est toutefois possible de le refinancer ultérieurement à l’occasion du financement de la construction, si l’offre de PTZ est émise moins de 2 ans après l’acquisition de la parcelle ;
  • Le prêt pour l’accession sociale (PAS) et le prêt conventionné (PC) : le PAS et le PC sont des prêts réglementés par l’État. Ils vous permettent, sous conditions, d’acquérir un terrain en métropole sans limitation de surface, pour une durée établie entre 5 à 25 ans. Contrairement au PC, le PAS est soumis à un plafond de ressources. Et comme pour le PTZ, ils supposent que l’achat du terrain soit associé à un projet de construction d’un logement ;
  • Le prêt 1 % employeur et le prêt fonctionnaire : le prêt 1 % employeur bénéficie d’un taux très faible, variant entre 0 et 1,5 % en moyenne. Dans le cadre d’un achat de terrain constructible, ce prêt est accordé pour une durée de 4 ans. Afin de prétendre à ce crédit complémentaire, il faut être employé dans une entreprise composée d’au moins 10 personnes. Son montant varie en fonction de la zone d’achat du terrain, et représente environ 30 % du coût d’achat total. Le prêt fonctionnaire, destiné aux salariés travaillant dans le secteur public, est similaire au prêt 1 % employeur.
  • Le prêt épargne logement (PEL): le PEL et le CEL (compte épargne logement) sont bien entendu utilisables lors de l’achat d’un terrain constructible en vue de le bâtir. Le montant et la durée de ce prêt varient selon les intérêts acquis.

Bon à savoir : Au moment d’établir un plan de financement pour l’achat d’un terrain, il est souvent difficile de tout prévoir et d’anticiper. Pour éviter tout impair, appuyez-vous sur l’expertise d’un professionnel de l’immobilier !

Voir les terrains à acheter Voir les terrains à acheter

Contactez-nous
Demande d'infosDemande d'infos