nexity.fr Terrains

Conseils vente de terrain

Surface de plancher et surface habitable : quelles différences ?

Dans le cadre de la vente de votre terrain ou d'un bien immobilier tel qu'une maison ou un appartement, vous avez très certainement entendu parler de deux notions : la surface de plancher et la surface habitable. Mais quelles sont les différences entre les deux ? Nos experts vous expliquent tout dans cet article.

Vous souhaitez vendre votre terrain ou votre parcelle de terrain ?

La surface de plancher, qu'est-ce que c'est ?

La surface de plancher de votre appartement, de votre immeuble ou de votre maison correspond à la somme des surfaces de tous les niveaux construits, qu'ils soient clos comme ouverts. Cette notion de "clos et ouverts" exclut ainsi du calcul les terrasses et les vérandas par exemple. La surface de plancher de votre bien concerne ainsi uniquement les dimensions intérieures.

Par ailleurs, les surfaces prises en compte sont celles dont la hauteur sous plafond est supérieure à 1,80m.

La surface de plancher est une notion plutôt récente, car elle est date de 2012 et vient en remplacement d'anciens termes utilisés jusque-là : la surface hors œuvre brut (SHOB) et la surface SHON pour "surface hors œuvre nette".

A la différence de la surface SHOB et de la surface SHON, la surface de plancher est calculée uniquement à partir du nu intérieur des façades : c'est-à-dire que l'épaisseur des murs extérieurs comme celle des matériaux isolants n'est pas prise en compte. La surface SHON intégrait en effet dans sa méthode de calcul la surface occupée par les murs, ce qui ne permettait pas d'avoir une information précise sur les espaces de vie intérieure, mais donnait une information générale et plutôt vague. La surface de plancher apporte ainsi une notion technique sur la superficie de votre bien.

Ainsi, pour obtenir la surface de plancher de votre maison ou de votre appartement, vous devez soustraire différents éléments :

  • les surfaces occupées par l'épaisseur des murs
  • les surfaces au plancher dont la hauteur sous plafond est inférieure ou égale à 1,80m
  • les places de parkings
  • les combles non aménageables les vides et les trémies, à savoir les espaces vides sous les escaliers par exemple

 

En quoi la notion de surface de plancher est-elle essentielle pour vous ?

 

Dans le cas de la vente de votre terrain à un promoteur, connaître la surface de plancher est essentiel. Car cela vous permet d'estimer de la manière la plus précise possible la valeur vénale de votre terrain, à savoir le montant que vous pourrez retirer de la transaction. Lorsqu'un promoteur achète votre terrain, il calcule la surface de plancher totale qu'il pourra commercialiser par la suite en y construisant plusieurs biens. Il estime donc la plus-value qu'il pourra réaliser. Elle fait partie des éléments qui lui permettent de chiffrer l'opération. Pour vous, c'est donc une bonne manière d'estimer avec précision la valeur marchande de votre bien, et de négocier le meilleur prix de vente possible.

 

>> Comment vendre son terrain à un promoteur immobilier ?

Qu'est-ce que la surface habitable ?

Voyons à présent ce qu'est la surface habitable, et ce qui la différencie de la notion de surface de plancher.

La surface habitable est égale à la somme des surfaces de plancher de chacune des pièces de votre bien immobilier. Elle prend en compte la totalité des espaces dans lesquels vous vivez : les chambres, le salon, la cuisine, la salle de bains, les combles aménagés. Elle est le résultat du calcul de la surface au sol à laquelle il faut retirer l'espace occupé par les murs, par les portes et par les escaliers.

En somme, il s'agit de la totalité de la surface au sol de votre maison ou de votre appartement dont la hauteur sous plafond est supérieure à 1,80m.

En revanche, la surface habitable de votre bien ne prend pas en compte :

  • les pièces dont la hauteur sous plafond est inférieure à 1,80m, que l'on connaît également sous les termes de "surface habitable loi Carrez"
  • les terrasses
  • les balcons, les loggias
  • les vérandas
  • les combles non aménagés
  • les garages

Lorsque vous envisagez de vendre votre terrain à un promoteur, celui-ci va y construire plusieurs biens qu'il commercialisera. La surface habitable est pour lui importante car c'est cette notion qui est concrète pour les futurs acheteurs, elle leur donne une idée précise de la superficie des différents espaces de vie.

 

Source : Service Public

Surface de plancher et surface habitable : que retenir ?

Qu'est-ce que la surface de plancher ?

La surface de plancher est égale à la totalité des surfaces dont la hauteur sous plafond est supérieure à 1,80m. Elle ne tient pas compte de l'épaisseur des murs extérieurs.

Comment est calculée la surface de plancher ?

Elle s'obtient en déduisant plusieurs surfaces, parmi lesquelles : les surfaces au sol dont la hauteur sous plafond est inférieure ou égale à 1,80m, les surfaces des parkings, les surfaces de plancher des combles non aménageables

Qu'est-ce que la surface habitable ?

La surface habitable correspond à la somme des surfaces de plancher de votre bien immobilier : cuisine, chambres, salon, salle à manger, salle de bains… Elle prend uniquement en compte les pièces dont la hauteur sous plafond est supérieure à 1,80m et exclut les terrasses, les balcons, les loggias, les vérandas, les garages et les combles non aménagés.

Intéressé(e) à l'idée de vendre votre terrain ? Contactez-nous !

Nos conseillers sont à votre disposition via ce formulaire ou par téléphone au 0 800 240 004

Je souhaite recevoir les offres personnalisées du groupe Nexity*
Je souhaite recevoir les offres personnalisées des partenaires du groupe Nexity*