LE HAUT DE LA RUE NATIONALE, UNE VIE DE HAUTE QUALITÉ

Vivre en haut de la rue Nationale, c’est avoir une autre idée de la ville, à seulement une heure de Paris en TGV.

Place Anatole France

UN LIEU HISTORIQUE QUI VIT UNE MÉTAMORPHOSE

Dans le passé, le Haut de la rue Nationale était déjà une entrée emblématique de Tours, et même du Val de Loire, mais aussi un véritable lieu de vie et d’échange. La place Royale, qui deviendra place des Arts, puis l’actuelle place Anatole-France, accueille encore au XIXe et au début du XXe siècle, les manifestations populaires et culturelles… Jusqu’au déplacement du centre de Tours autour de la place du Palais de Justice (place Jean-Jaurès) et de la gare, puis à la suite des destructions de la deuxième guerre mondiale.


Aujourd’hui, ce quartier connaît un extraordinaire renouveau. Sous l’impulsion de la municipalité, il fait l’objet d’un projet urbain de grande envergure, conjuguant culture, patrimoine naturel et historique, habitat et commerces.

 

Grâce à la métamorphose du haut de la rue Nationale, la ville retrouve son fleuve. La qualité de la rénovation urbaine dont ce quartier fait l'objet, le place en totale harmonie avec le site naturel de la Loire, inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Quel privilège de vivre en contact direct avec le dernier fleuve sauvage d’Europe de l’Ouest, d’avoir chaque jour vue sur ses bancs de sable blonds, sa nature préservée et sa luminosité d’exception.

La volonté de la ville d’aménager un quartier en osmose avec son proche environnement s’est également traduit, outre une rénovation soignée du patrimoine historique, par la création de pas moins de 11 000 m² de parcs et jardins, des lieux de détente et de promenade, véritables ponctuations vertes de l’espace citadin.

Vivre ici, c’est avoir une autre idée de la ville, à seulement une heure de Paris en TGV.

 

UN QUARTIER OÙ BAT LE CŒUR DE LA VILLE

Le haut de la rue Nationale n’est pas un lieu de passage excentré, un trait d’union entre deux quartiers historiques : il redevient un lieu d’animation, de commerce et de culture... Un centre urbain du XXIe siècle, conjuguant activité et sérénité. Les deux hôtels, dont les façades de verre reflètent le fleuve, témoignent d’un bel esprit d’ouverture en accueillant les touristes du monde entier venus visiter les richesses historiques et naturelles de la « Loire Valley », mais constituent aussi un pôle majeur du tourisme d’affaire contribuant au rayonnement du quartier et de la ville. Pas moins de 5 500 m² de boutiques (des enseignes inédites, moyen et haut de gamme), de cafés et restaurants prennent place ici, complétant l’offre déjà très large de la rue Nationale et du vieux Tours. Aux beaux jours, « Tours sur Loire », sa guinguette et ses animations, ouvre aussi sur les rives du fleuve pour des moments de découverte artistiques et de convivialité. Plongeant ses fondations dans le passé, le haut de la rue Nationale est pourtant résolument tourné vers la jeunesse et la modernité. L’Université est à quelques pas, rue des Tanneurs, en bord de Loire, tout comme l’école élémentaire et le collège Anatole-France, le lycée Descartes, ou encore les collèges et lycées privés Saint-Grégoire, à l’autre bout du pont Wilson. Enfin, avec le Centre de Création Contemporaine Olivier Debré (CCCOD), qui a ouvert ses portes au printemps 2017, le haut de la rue Nationale devient un haut lieu de l’art actuel. De niveau international, cet espace d’expérimentation et d’exposition est un écrin pour des œuvres et des idées venues de l’autre bout du monde.

Nous vous recommandons

"Cours Coty" à Tours

En savoir plus >

Emplacement exceptionnel proche du Christ-Roi et de la Place du Président Coty