Publié le 08-12-2014

La moyenne des taux d’intérêt pour les crédits immobiliers a chuté à 2,38 % en novembre 2014. Cette baisse historique touche l’ensemble du marché immobilier. Les taux devraient se stabiliser jusqu’à la fin de l’année et pourraient remonter courant 2015, après la hausse des taux directeurs de la Fed.

Les taux d’intérêt toujours plus bas en novembre

Les taux d’intérêt des crédits immobiliers ont continué leur baisse en novembre 2014 : ils atteignent désormais 2,38 % en moyenne, contre 2,50 % en octobre. Selon l’Observatoire crédit logement/CSA, les taux ont perdu 70 points de base depuis début 2014.

La baisse des taux touche l’ensemble du marché immobilier, qu’il s’agisse de l’ancien (2,38 % en novembre 2014 contre 3,08 % en décembre 2013), des logements neufs (2,41 % contre 3,08 %) et des travaux de rénovation (2,36 % au lieu de 3,12 %).

Les taux fixes atteignant un niveau historiquement bas, les taux variables perdent de leur attractivité pour les emprunteurs : ils font une chute vertigineuse sur un an, en tombant à 2,5 % (contre 6,5 % en décembre 2013).

Conséquences sur l’emprunt : la durée des crédits immobiliers s’allonge de 4 mois en moyenne par rapport au printemps 2014 et les ménages augmentent le montant de leur prêt. Ces conditions exceptionnelles, alliées à une baisse des prix au m2, n’ont que peu d’impact sur la demande de crédits, compte tenu de l’érosion des revenus des ménages. Les renégociations de crédits immobiliers vont, en revanche, bon train.

En savoir plus sur les taux de décembre

Évolution des taux : vers une remontée en 2015 ?

Les prochaines semaines laissent entrevoir une stabilité des taux. Tout d’abord, les banques ont globalement atteint leurs objectifs commerciaux pour l’année et ne devraient plus venir stimuler la concurrence. Ensuite, la Banque centrale européenne ne devrait pas relever son taux directeur, très bas, tant que la croissance ne repartira pas à la hausse.

Cependant, des incertitudes planent sur l’évolution des taux pour l’année à venir. La réserve monétaire américaine (Fed) a annoncé une remontée de ses taux directeurs courant 2015. Les effets de cette politique monétaire moins accommodante devraient provoquer une hausse des taux d’intérêt en France, avec un décalage de quelques mois.

En prévision d’une probable remontée des taux à moyen terme, les candidats à l’emprunt ont tout intérêt à concrétiser leur projet immobilier avant la fin de l’année 2014.

CALCULEZ VOTRE POUVOIR D'ACHAT IMMOBILIER

Répondez à nos questions et selon votre profil, nous calculons votre pouvoir d'achat immobilier