[Jusqu'au 31 octobre 2022] Nexity booste votre pouvoir d’achat immobilier jusqu'à 12 000€ OFFERTS*
J'en profite
Nexity immobilier
Mon historique

19-04-2013

A sa publication en janvier 2013, le remplaçant du Scellier n'a pas fait l'unanimité des investisseurs. Avec pourtant un taux de réduction d'impôts bien supérieur au Scellier, le Duflot n'a pas séduit notamment par ses plafonds de loyers qui obligent les bailleurs à louer leur bien 20% en dessous des prix du marché.
Toutefois, suivant l'emplacement choisi et la surface du bien locatif, il est possible de réaliser un investissement immobilier bien plus rentable avec la loi Duflot qu'en loi Scellier. Découvrez comment bien réaliser un investissement immobilier en loi Duflot de façon à maximiser sa rentabilité.

Conditions et avantages de la loi Duflot

Entrée en vigueur au 1er janvier 2013, la loi Duflot offre une réduction d'impôts de 18% alors que l'avantage fiscal de la loi Scellier n'était que de 13%. L'investisseur a la possibilité de réaliser jusqu'à deux investissements locatifs par an limité à 300 000 €. Pour bénéficier de cet avantage, l'investisseur doit respecter certaines conditions :

  • Le logement doit ĂŞtre louĂ© pour une pĂ©riode de 9 ans ;
  • Le bien locatif doit respecter la norme thermique en vigueur (RT 2005 ou RT 2012 en fonction de la date du permis de construire) ;
  • La rĂ©duction d'impĂ´ts est calculĂ©e sur un investissement de 300 000 € maximum et le prix du bien est plafonnĂ© Ă  5 500 € le m² ;
  • Le loyer doit respecter un plafond calculĂ© en fonction de la surface et de la situation gĂ©ographique du bien ;
  • Les locataires doivent respecter un plafond de ressources Ă©tabli par zone gĂ©ographique ;
  • Les ascendants ou descendants de l'investisseur ne peuvent prĂ©tendre Ă  la location du bien.

RĂ©aliser un investissement Duflot rentable

Afin d'augmenter la rentabilité de votre investissement locatif en loi Duflot, il est impératif de définir le type de logement que vous souhaitez louer. En effet, la formule de calcul du loyer est définie telle que : plus le logement est petit, plus la différence avec un bien similaire au prix du marché diminue. Il devient donc plus rentable de réaliser deux investissements pour deux studios à 150 000 € chacun plutôt qu'un seul investissement de 300 000 € dans un trois pièces.
Autre critère à ne pas négliger : l'emplacement de votre bien locatif. Suivant la situation géographique, la différence entre le marché et les plafonds de loyers imposés est plus ou moins importante. Pour un investissement à Paris, le prix du marché est tellement élevé que les loyers générés en Duflot sont trop faibles pour espérer une bonne rentabilité. A contrario, un investissement réalisé à Lille deviendra beaucoup plus rentable dans la mesure où les loyers pratiqués sont proches des loyers imposés par le dispositif.

Rédigé par
Tathiana BARTH