[Seulement jusqu'au 31/10] Pack Sérénité Invest offert* ! Découvrez vite le pack pour investir dans le neuf le plus complet du marché
J'en profite
Nexity immobilier
Mon historique

Publié le 10-02-2015

Depuis le 1er février 2015, le taux brut de rémunération du Plan Épargne Logement est passé de 2,5% à 2%. Si le rendement a baissé, le crédit immobilier est plus attractif : les détenteurs d’un PEL souscrit depuis le 1er février bénéficie d’un taux de crédit de 3,2% maximum au lieu des 4,2% précédemment.

Une baisse de la rémunération dans la lignée des produits d’épargne

Le ministère des Finances a annoncé une baisse du taux brut de rémunération des plans d'épargne logement à 2 % brut à compter du 1er février 2015. Le PEL reste le produit d’épargne qui rapporte le plus après l’assurance-vie. Il permet d'engranger une rémunération à 1,69% net après impôts ce qui reste supérieure au Livret A par exemple, qui n’offre pas plus de 1%.Pour rappel, à l'ouverture d'un PEL, il faut le doter au minimum de 225 €. Sa durée de détention est de 4 ans minimum, sans retirer de liquidités et avec un versement d’au moins 540 € par an. Il est plafonné à 61 200 € hors intérêts.

Le taux des crédits immobiliers également abaissé

Les particuliers souscrivant à un PEL depuis 1er février 2015 pourront bénéficier d’un taux de crédit immobilier plus bas. En effet, le taux maximum pour un crédit immobilier est fixé à 3,2 % pour les épargnants (au lieu de 4,2 % précédemment), à l’issue de 4 ans de détention.

Ce taux maximum de 3,2 % est certes supérieur aux taux très bas octroyés actuellement (2,36 % en moyenne) cependant, il sera activé dans les faits au bout de 4 ans. D’ici là, les taux auront probablement augmenté et le droit au prêt via le PEL sera attractif.
Dans l’optique d’un projet immobilier d'ici quatre ou cinq ans, ouvrir un PEL aujourd'hui est donc une bonne initiative. De plus, il est possible de céder ses droits à prêt à un membre de sa famille (enfants, parents, frères, sœurs, neveux,…) qui projette d'acheter ou de faire des travaux (à condition qu'il soit eux-même titulaire d'un PEL depuis au moins trois ans).

Dans une perspective d’emprunt, le PEL étant un apport personnel, c'est un facteur non négligeable : les banques apprécient les candidats au crédit qui savent démontrer une capacité d’épargne régulière. De plus, il donne droit à une prime d’État pouvant atteindre 1 525 € pour la souscription à un prêt immobilier.

UN PROJET IMMOBILIER ?
CALCULEZ VOTRE POUVOIR D'ACHAT IMMOBILIER

Vous avez déjà un apport personnel et voulez savoir de quel budget vous disposez pour un achat immobilier ?
Avec notre outil gratuit et sans engagement, estimez votre Pouvoir d'Achat Immobilier !