[Jusqu'au 31 octobre 2022] Nexity booste votre pouvoir d’achat immobilier jusqu'à 12 000€ OFFERTS*
J'en profite
Nexity immobilier
Mon historique

18-10-2012

En début d'année 2012, le prêt à taux zéro (PTZ+) a fait l'objet d'une profonde réforme avec notamment l'exclusion de l'immobilier ancien du dispositif d'aide de l'Etat. Le gouvernement Ayrault souhaitant faire de l'immobilier un axe prioritaire, voudrait relancer le PTZ+ en réintégrant l'immobilier ancien.

Les conditions actuelles du PTZ+


Pour rappel, le prêt à taux zéro (PTZ+) est réservé aux primo-accédants d'un logement neuf ou d'un logement au sein duquel d'importants travaux de rénovation ont été réalisés. Tous les logements anciens ne sont donc pas concernés. Ce prêt vous est octroyé s'il s'agit d'un premier achat au titre d'une résidence principale.

1

Le montant, la durée et le coût maximal de l'opération finançable du prêt à taux zéro vont varier en fonction des revenus et de la localisation géographique du logement.

Ce prêt a fait l'objet d'une refonte début 2012 qui exclu les logements anciens du dispositif. En conséquence, le prêt a perdu son intérêt auprès des primo-accédants.

Réouverture du PTZ+ aux logements anciens ?

Après avoir annoncé le remplacement du dispositif Scellier par la loi Duflot au 1er janvier 2013, le gouvernement de Jean-Marc Ayrault envisage de réhabiliter le prêt à taux zéro.

Le débat n'a pas encore eu lieu mais Cécile Duflot, ministre du logement, a déclaré dans Le Figaro que le PTZ+ pourrait être rétabli à tous les logements anciens en ajoutant une condition : "Peut-être que nous pourrions lier son obtention au fait que l'acquéreur fasse des travaux d'isolation en entrant dans les lieux".

Rédigé par
Julie LEBIHAIN