[Jusqu'au 31 octobre 2022] Nexity booste votre pouvoir d’achat immobilier jusqu'à 12 000€ OFFERTS*
J'en profite
Nexity immobilier
Mon historique

13-12-2012

La ministre du logement, Cécile Duflot vient d'annoncer une augmentation de l'aide personnalisée au logement (APL) au 1er janvier de l'année prochaine en indexant l'APL sur l'indice des loyers.

Une augmentation de l'APL en 2013 ?

La ministre du logement Cécile Duflot veut augmenter au 1er janvier 2013 l'Aide Personnalisée au Logement (APL) en indexant cette aide sur l'indice des loyers. Pour rappel, l'évolution de l'APL avait été déconnectée de l'indice de référence des loyers qui sert à mesurer l'évolution des prix du loyer : "l'APL diminuait par rapport au montant du loyer", explique la ministre.

Un encadrement des loyers au programme
La ministre souhaite pour l'encadrement des loyers, "s'appuyer sur les observatoires des loyers qui permettront d'avoir une vision très précise du parc et de la situation, type de logement par type de logement, quartier par quartier, sur l'ensemble du territoire".

Cela permettra "d'identifier un loyer moyen qui sera un loyer pivot autour duquel, en fonction des spécificités du logement, on pourra choisir le montant du loyer". Il permettra aussi "d'envisager la baisse" de ceux "qui ont augmenté de manière très importante".

Cécile Duflot veut "à compter du 1er janvier 2013 ré-indexer l'APL sur l'indice de référence des loyers. Cela va donner un petit coup de pouce à ceux qui ont une charge de loyer importante". En parallèle, la ministre a annoncé une loi sur le logement prévue pour le 1er semestre 2013 pour encadrer les loyers.

Un encadrement des loyers au programme

La ministre souhaite pour l'encadrement des loyers, "s'appuyer sur les observatoires des loyers qui permettront d'avoir une vision très précise du parc et de la situation, type de logement par type de logement, quartier par quartier, sur l'ensemble du territoire".

Cela permettra "d'identifier un loyer moyen qui sera un loyer pivot autour duquel, en fonction des spécificités du logement, on pourra choisir le montant du loyer". Il permettra aussi "d'envisager la baisse" de ceux "qui ont augmenté de manière très importante".

Rédigé par
Julie LEBIHAIN