[Jusqu'au 31 octobre 2022] Nexity booste votre pouvoir d’achat immobilier jusqu'à 12 000€ OFFERTS*
J'en profite
Nexity immobilier
Mon historique

12-04-2012

Une Ă©tude* fait le point sur le pouvoir d’achat immobilier des français dans les plus grandes villes de France entre 2011 et 2012. Certaines villes sont plus perdantes que d’autres. On retrouve notamment Lille avec une baisse de 8% (soit 4 m²) et Paris avec une diminution de 6% (soit 2 m²).

Les indices d’Ă©valuation du pouvoir d’achat

Pour calculer l’Ă©volution du pouvoir d’achat immobilier par ville, l’Ă©tude a pris en compte certains critères d’Ă©valuation :

  • Revenus moyens des mĂ©nages par ville ;
  • Taux d’intĂ©rĂŞt par rĂ©gion ;
  • Prix au m² par ville ;
  • Critère d’octroi d’un crĂ©dit : 33% d’endettement ;
  • DurĂ©e du crĂ©dit : 20 ans ;
  • Apport : 5%

L’indicateur utilisĂ© est le nombre de m² qu’un mĂ©nage Ă  la possibilitĂ© d’acheter en fonction des critères ci-dessus.

Pouvoir d’achat immobilier en France : constat

Suite Ă  la rĂ©alisation de cette Ă©tude, nous constatons que le pouvoir d’achat des français a globalement diminuĂ©. DĂ©couvrez le classement des villes du pouvoir d’achat immobilier le plus fort au plus faible :

  • Rennes et Strasbourg avec 62 m²
  • Nantes avec 58 m²
  • Lyon et Toulouse avec 55 m²
  • Bordeaux avec 53 m²
  • Marseille avec 51 m²
  • Lille avec 46 m²
  • Nice avec 38 m²
  • Paris avec 31 m²

Les parisiens sont ceux qui ont le plus faible pouvoir d’achat alors qu’ils ont, en moyenne, un revenu plus Ă©levĂ© que les habitants des autres villes.
L’Ă©tude rĂ©vèle Ă©galement qu’entre 2011 et 2012, les lillois ont perdus 8% de leur pouvoir d’achat, Paris et Rennes 6%, Bordeaux, Lyon et Nice 4%, Nantes 3%, Toulouse 2% et Strasbourg 1%. Marseille est la seule ville qui conserve le mĂŞme pouvoir d’achat.

Les facteurs responsables de la baisse du pouvoir d’achat immobilier

La baisse du pouvoir d’achat immobilier en France pourrait se traduire par la conjoncture particulière du marchĂ© immobilier actuel Ă  savoir :

  • une diminution de biens immobiliers disponibles Ă  la vente,
  • une baisse du nombre d’acheteurs dĂ» au chĂ´mage et Ă  l’attente de la baisse des prix,
  • la disparition du PTZ + dans l’ancien,
  • un marchĂ© moins fluide.

* Etude réalisée par Empruntis et MeilleursAgents

CALCULEZ VOTRE POUVOIR D'ACHAT IMMOBILIER

RĂ©pondez Ă  nos questions et selon votre profil, nous calculons votre pouvoir d'achat immobilier