Après avoir participé, dans l’équipe menée par l’atelier Castro Denissof Casi, à la consultation du Grand Paris lancée en avril 2008, nous avons choisi de proposer des solutions concrètes pour répondre à la problématique du logement et de l’aménagement du territoire en Ile-de-France. Depuis mars 2010, ensemble, nous avons poursuivi la réflexion et présenté quatre concepts novateurs : Habiter le Ciel, Libérer les Usages, Vivre le Fleuve et Elever la Ville.

ROLAND CASTRO


L'interview de Roland Castro, architecte et urbaniste, à découvrir en vidéo.

habiter le ciel

Habiter le Ciel invente la tour d’habitat de nouvelle génération, conçu comme une série de jardins superposés. Cette nouvelle tour concilie les qualités de l’habitat individuel et la nécessité du collectif, et répond à trois enjeux majeurs : l’ancrage au sol, la taille humaine des copropriétés et l’insertion urbaine. Habiter le Ciel contribue concrètement à faire avancer les réflexions en matière d’urbanisme sur le Grand Paris : compacité, intensité à certains endroits, mixité, vivre ensemble, équilibre entre nature et habitat. Au-delà, il répond aux enjeux des principales agglomérations pour faire face à la métropolisation de la population : le développement de la densité en s’articulant avec le tissu urbain existant.

usages

Libérer les Usages propose un nouveau modèle pour les 400 gares du réseau d’Ile-de-France, au-delà de leurs fonctions traditionnelles, en intégrant des commerces, des lieux de culture, des crèches, des piscines, des logements, des bureaux et en faire des lieux de vie, de véritables morceaux de ville. Libérer les Usages est aussi une réflexion plus globale pour une meilleure intégration des équipements publics.

fleuve

Vivre le Fleuve présente une réflexion et des propositions concrètes sur la construction en zones inondables pour réconcilier chacune des rives qui bordent la Seine. Dans le Grand Paris, le fleuve doit devenir un élément structurant de l’urbanisme francilien en respectant la réglementation, mais en la considérant comme une opportunité et non comme une contrainte.

elever la ville

Elever la ville introduit un concept de tour aux usages mixtes (logements, bureaux, commerces, résidence étudiante et personnes âgées…) qui s’attache à réconcilier hauteur, mixité et partage des usages. Il renforce l’intensité urbaine, en s’implantant sur des lieux déjà constitués, et rayonne du quartier à l’échelle métropolitaine. Sa réalisation implique un changement de mentalités qui nous concerne tous : habitants, élus, promoteurs, investisseurs…simplement citoyens.