Homepage

Modèle de lettre de relance de loyer impayé

Publié le

Vous souhaitez adresser à votre locataire une lettre pour un loyer impayé ? Nous enrichissons notre base de lettre-types et nous vous proposons ce modèle de lettre de relance d’impayé pour une demande en bonne et due forme.

LETTRE TYPE POUR RELANCE DE LOYER IMPAYÉ

 

Nom, Prénom
Adresse du propriétaire

Nom, Prénom
Adresse du locataire

Lieu, Date
recommandée avec accusé réception

 

Objet : Relance de loyer impayé

 

Madame, Monsieur,

 

A ce jour (Date du jour) et sauf erreur de ma part, je vous rappelle que nous n'avons toujours pas réceptionné votre paiement pour le loyer du mois de (Mois impayé) s’élevant à (Montant du loyer).

 

En effet, conformément au contrat de location signé le (Date de signature de contrat), l'échéance pour le paiement de votre loyer est fixée au (XX) de chaque mois.

 

Aussi, je vous remercie de procéder au plus vite (sous 8 jours à compter de la date de réception de cette lettre) au règlement de cette échéance afin de régulariser votre situation de façon amiable.

 

Dans cette attente, je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes sentiments distingués.


Signature

Téléchargez la lettre type en format Word
Relance de loyer impayé

RELANCER VOTRE LOCATAIRE AVEC UNE LETTRE POUR LOYER IMPAYÉ

Le loyer que votre locataire est tenu de vous verser doit être réglé au début de chaque période, le plus souvent mensuelle. Il peut évidemment arriver qu’il ait un peu de retard, mais si, au-delà ce des quelques jours, vous n’avez toujours rien perçu, il vous faut adresser à votre locataire une lettre de loyer impayé.

La première étape consiste à adresser, à partir du modèle de lettre de loyer impayé qui vous est fourni, une simple lettre de relance dans laquelle vous indiquez à votre locataire que, sauf erreur de votre part, le loyer qu’il vous doit n’a toujours pas été payé. On parle alors de relance amiable. Fort heureusement, la plupart des cas d’impayés sont réglés après ces premiers courriers. Si ça n’est pas le cas, alors, le bailleur en attente du loyer peut adresser à son locataire une mise en demeure, sous forme de lettre recommandée (comme pour la lettre de révision du loyer) ou par acte d’huissier (prévoir alors le paiement d’honoraires), de manière à conserver une trace de cette démarche.

Bon à savoir

Il est également conseillé, parallèlement à l’envoi d’une lettre de loyer impayé, de prendre contact avec la ou les personnes qui se sont portées caution du locataire. Si les différentes démarches entreprises n’aboutissent pas, il est possible de proposer au locataire un plan d’apurement, qui consiste à planifier, d’un commun accord, le remboursement des loyers impayés. Au cas où aucune solution n’est trouvée avec votre locataire, vous devrez en dernier recours engager une procédure d’expulsion.

NOS ARTICLES LIÉS
Envie d'acheter ? Découvrez nos programmes immobiliers