Nouvelle offre jusqu’au 31/10 : le seul apport dont vous aurez besoin ou presque, ce sont vos meubles.
J’en profite
Nexity immobilier
Mon historique
Vivre en copropriété

Nettoyage de copropriété : Les solutions

Le nettoyage des parties communes peut impacter l’image de votre immeuble : Nexity vous explique comment optimiser le nettoyage d’une copropriété !

Qu’entend-on par nettoyage de copropriété ? 

Le nettoyage d’un immeuble comprend toutes les tâches d’entretien des parties communes d’une copropriété dont les propriétaires ne peuvent se charger individuellement :
  • Nettoyer les couloirs, les escaliers et les rampes
  • Aspirer et assainir les tapis et les moquettes
  • Laver le sol
  • Nettoyer l’ascenseur pour des raisons d’hygiène et de sécurité
  • Entretenir les vitres, les baies vitrées et les miroirs (internes et externes)
  • Garantir le bon fonctionnement des interrupteurs et des lumières
  • Sortir et rentrer les bennes à ordures
  • Désinfecter les poubelles
  • Entretenir la façade de la copropriété
  • Nettoyer les abords de l’immeuble
  • Prendre soin des espaces verts
  • Déneiger en hiver
  • Entretien complet du parking
Bon à savoir
Certaines zones privatives peuvent être incluses dans l’entretien des parties communes, comme les places de stationnement extérieures. En effet, en cas de forte neige, il est plus pratique et économique de faire appel à un déneigeur pour toutes les places de parking. Les copropriétaires peuvent alors se mettre d’accord pour étendre le nettoyage de copropriété à des parties privatives.

Qui doit prendre en charge le nettoyage des parties communes ? 

Qui doit nettoyer les parties communes ? Le nettoyage de la copropriété peut être assuré par deux types d’intervenants :
  • Le gardien de l’immeuble : il dispose d’une loge et prend généralement en charge l’entretien des espaces vers, des couloirs, du hall, des poubelles, etc.
  • Une entreprise d’entretien de copropriété : ces sociétés de nettoyage sont spécialisées dans l’entretien des locaux. Elles garantissent un service professionnel et continu, sans contraintes extérieures.
Pour offrir un cadre de vie sain et propre à vos résidents, la recherche du prestataire d’entretien doit être réalisée par votre syndic de copropriété. Il pourra mettre en concurrence les entreprises de nettoyage ou se charger du recrutement d’un gardien.
 
 

Comment gérer le nettoyage des parties communes d’un immeuble ?

Le cahier des charges pour l’entretien d’une copropriété 

Le cahier des charges est crucial pour définir ses besoins et mettre les prestataires de nettoyage en concurrence. C’est un document qui permet d’exprimer ses besoins et ses attentes. Il doit encadrer les éléments suivants :
  • Les zones à nettoyer
  • Les superficies et les types de surfaces
  • La fréquence de passage demandée pour chaque zone
  • Les moyens et produits à utiliser pour le nettoyage
  • L’état de vétusté de l’immeuble
L’avantage du carnet d’entretien d’une copropriété est double : vous obtenez des devis précis et adapté à votre copropriété, tout en aidant la société d’entretien à établir des estimations précises en termes de durée et de nombre d’heures par semaine.
Bon à savoir
Il est recommandé de désigner un membre du syndic de copropriété (ou un résident payeur) pour vérifier la qualité des prestations de nettoyage. Ponctuellement, il peut réaliser un état des lieux pour être certain que tous les éléments du cahier des charges sont respectés. En cas de litige, c’est le syndic qui joue le rôle de médiateur.

La fréquence de nettoyage

Le nettoyage de la copropriété doit être effectué en suivant une fréquence à déterminer en fonction de différents critères :
  • Les superficies à nettoyer : une copropriété de 10 lots n’a pas les mêmes besoins en termes d’entretien qu’un immeuble de 30 lots.
  • Le nombre de copropriétaires et leurs professions : dans le cas où certains exerceraient une profession libérale, il est alors possible que le nombre de personnes circulant dans l’immeuble soit beaucoup plus élevé, ce qui entraîne des besoins accrus en ménage.
  • Le nombre d’éléments extérieurs : les espaces verts, les miroirs et les baies vitrées demandent un soin particulier.
La fréquence de nettoyage des parties communes peut donc varier : tous les jours pour les grandes copropriétés avec beaucoup de passage, ou toutes les semaines pour les immeubles plus petits où seuls les résidents peuvent accéder.

Combien coûte le nettoyage d’un immeuble ?

Qui doit payer pour les frais de nettoyage de copropriété ? Puisque c’est le syndic de l’immeuble qui a la charge de signer un contrat avec le prestataire d’entretien adéquate, c’est aussi lui prend en charge le paiement des services de nettoyage.
 
Pour déterminer le budget alloué au nettoyage de la copropriété, le syndic va réaliser ce qu’on appelle alors un appel de fonds. Il permet de définir le montant des charges et les règles de répartition entre les résidents payeurs. Les copropriétaires doivent ensuite s’acquitter des charges de copropriété en compensation de l’entretien des parties communes.
 
Pour ce qui est du coût du nettoyage d’une copropriété, il n’existe pas de prix global ou forfaitaire. Tout dépend de la taille de votre immeuble, des différents besoins, de la configuration des lieux, de la fréquence d’intervention, etc.

 

En résumé

Quelles prestations sont comprises dans le nettoyage des communs d’un immeuble ?

On retrouve toutes les tâches liées à l’entretien des parties communes d’une copropriété :
  • Nettoyage de toutes les parties communes intérieures et extérieures, espaces verts compris
  • Entretien des ascenseurs et des lumières
  • Entretien des abords et de la façade de l’immeuble
  • Désinfection des locaux
  • Débarras des locaux
  • Gestion des bennes à ordures et du trisélectif

Qui doit payer pour le nettoyage d’une copropriété ?

C’est le syndic de l’immeuble qui est en charge de payer le professionnel d’entretien, auquel il est lié par un contrat de nettoyage. Le coût est ensuite divisé entre les copropriétaires qui remboursent ce montant sous forme de frais de copropriété.

Comment optimiser le nettoyage d’un immeuble ?

Vous devez commencer par établir un cahier des charges décrivant tous vos besoins et vos attentes en termes de nettoyage des lieux communs. Ensuite, demandez des devis à diverses entreprises d’entretien afin de déterminer celle qui conviendra le mieux à votre budget et à vos prérogatives. Déterminez le planning d’intervention et vérifiez ponctuellement la qualité des prestations de nettoyage en vous référant à votre carnet d’entretien de la copropriété.

NOS ARTICLES LIÉS