7 personnes sur 10 investissent dans un bien immobilier pour préparer leur retraite. Pourquoi pas vous ?
En discuter
Bien vendre son logement

Que veut dire prix net vendeur ?

Extérieur de maisons jumelées et jardins

Vous êtes propriétaire d’un bien immobilier et vous désirez mettre en vente votre maison ou appartement ? Pour connaître la somme que vous touchez à la fin de la transaction, on parle de prix net vendeur. Et il diffère bien du prix de vente ! Mais entre net vendeur, prix frais d’agence inclus et prix de vente, il peut être difficile de s’y retrouver. Nexity vous explique la différence et les différentes méthodes de calcul.

DĂ©couvrez gratuitement en quelques clics le prix de votre bien

Faites appel à notre estimateur immobilier en ligne pour connaître sa valeur

Voir tous nos simulateurs

Qu'est-ce que le prix net vendeur ?

Que veut dire net vendeur ?

Le prix net vendeur constitue la somme réelle que vous allez recevoir après la vente de votre bien immobilier. Il ne doit pas être confondu avec le prix de vente ! En effet, vous n’allez pas toucher 100 % de la somme payée par l’acheteur puisque des frais sont à régler, notamment les frais d’agence immobilière qui représentent plusieurs milliers d’euros.

Le prix net vendeur apparaît dans le compromis de vente (aussi appelé promesse de vente), et c’est au moment de la signature de l’acte authentique chez le notaire que vous allez percevoir le prix global de la transaction : vous recevez le prix net vendeur et l’agence immobilière, en cas de mandat immobilier, recevra le montant de sa commission.

Bon Ă  savoir

Le vendeur a tout intérêt à ce que la commission soit imputée sur le prix de vente puisque les droits de mutation sont calculés sur le prix net vendeur, et non sur le prix FAI (Frais d’agence inclus) !

Un nouveau projet d'achat ?

RĂ©pondez Ă  quelques questions et selon votre profil, nous estimons votre pouvoir d'achat immobilier.

Que veut dire FAI en immobilier ?

Les vendeurs confondent souvent le prix de vente net vendeur et le prix frais d’agence inclus (FAI) alors que ce sont deux notions diffĂ©rentes. Le prix FAI correspond au prix net vendeur auquel on additionne le montant des frais d’agence si le vendeur dĂ©cide de faire appel Ă  une agence immobilière. 

Les frais d’agence ne sont pas rĂ©glementĂ©s par la loi, ce qui signifie que leur montant peut considĂ©rablement varier d’une agence Ă  l’autre. Ils sont fixes (en moyenne 6 000 €) ou en pourcentage du prix de vente (entre 5 et 8 %). La plupart du temps, le montant de la commission est proportionnel au prix de vente du bien et dĂ©gressif : plus de prix du bien est Ă©levĂ©, plus le pourcentage de la commission est bas. 

Les annonces des agences immobilières mentionnent souvent “prix frais d’agence inclus” pour permettre aux futurs acquĂ©reurs de savoir pour quelle somme rĂ©elle ils s’engagent. Par exemple, pour un bien estimĂ© 200 000 € avec une commission de 7 %, le prix FAI sera de 214 000 € (200 00 € + 7 % de 200 000). 

Il n’est pas obligatoire d’afficher le prix net vendeur dans son annonce immobilière, même si cela peut être conseillé pour les zones tendues : vous pouvez alors mentionner à la fois le prix de vente et le prix net vendeur.

Bon Ă  savoir

Puisque votre bien sera affiché prix d’agence inclus, il faut faire attention à ce que sa valeur ne soit pas surestimée ! Sinon, le bien sera bien au-dessus des prix du marché et vous aurez plus de mal à attirer de potentiels acheteurs.

Comment calculer le prix net vendeur ?

Le calcul du prix net vendeur permet de connaĂ®tre la somme exacte que le vendeur va toucher Ă  la fin de la transaction immobilière. C’est un calcul très simple Ă  rĂ©aliser puisqu’il suffit de prendre le prix de vente du bien et de soustraire tous les frais liĂ©s Ă  la vente du bien. 

Voici une formule de calcul du prix net vendeur : prix de vente – frais d'agence = prix net vendeur TTC. 

Pour prendre un exemple simple, basons-nous sur un appartement dont le prix de vente est de 350 000 €. Une agence prend 4 % de frais d'agence en charge vendeur, ce qui donne :

  • Prix FAI : 350 000 €

  • Frais d'agence : 4 % de 350 000 € = 14 000 €

  • Prix net vendeur : 350 000 € - 14 000 € = 336 000 €

Pourquoi les honoraires sont Ă  la charge du vendeur ?

C’est le vendeur qui paye les frais d’agence, on parle de charge vendeur. En effet, un agent immobilier travaille pour le compte du vendeur dans le cadre d’une vente : c’est donc plus logique et plus Ă©thique que ce soit le vendeur qui paye sa commission. 

De plus, cette répartition des charges offre des avantages pour le vendeur puisqu’il peut ainsi négocier les frais pour faire augmenter son prix net vendeur, alors qu’il ne pourrait pas jouer sur ce levier s’ils étaient à la charge de l’acheteur. Les frais de notaire, à la charge de l’acheteur, sont bien plus difficiles à négocier à titre de comparaison.

Montant de la vente net vendeur : peut-on négocier les frais d’agence ?

En tant que vendeur, il est possible de négocier les frais d’agence avec l’agent immobilier pour accroître son prix net vendeur puisque ces frais ne sont pas encadrés par la loi. Par exemple, si vous recevez une offre d’achat inférieur au prix initial fixé, vous pouvez demander à votre agent immobilier de faire un effort pour répercuter cette diminution sur ses honoraires plutôt que sur votre prix net vendeur.

N’hésitez pas également à faire jouer la concurrence et contacter différentes agences immobilières pour comparer les frais qu’elles appliquent. Parfois, les écarts sont considérables ! Signer un mandat exclusif, qui revient ici à réserver la transaction à une seule agence, permet également d'obtenir une révision des frais d’agence à la baisse.

Bon Ă  savoir

Pour augmenter votre net vendeur, réduisez également le risque de négociation à la baisse de la part des acheteurs en estimant votre bien au prix du marché, en soignant la commercialisation du logement (photos, visite virtuelle, diffusion) et en faisant quelques travaux de rénovation ou de home staging.

Et les frais de notaire dans tout ça ?

Les frais de notaire n’impactent pas le prix net vendeur. En effet, ils sont payĂ©s par l’acquĂ©reur et s’ajoutent au prix FAI seulement. L’acheteur paye des frais de notaire compris entre 7 et 8 % pour l’ancien et entre 2 Ă  3 % pour le neuf. Ce pourcentage s’applique sur le prix FAI. 

Pour un prix net vendeur Ă  200 000 €, on ajoute 6 % de frais d’agence pour obtenir 212 000 € de prix FAI. Les frais de notaire de 7 % correspondent donc Ă  14 840 €. L’acheteur devra dĂ©bourser, au total, 226 840 € pour devenir propriĂ©taire du logement.

Estimation du net vendeur : y a-t-il des taxes ? 

En dehors du prix net vendeur, il peut rester des taxes Ă  payer comme la taxe sur la plus-value ou la quote-part de taxe foncière. De plus, si la maison ou l’appartement vendu fait l’objet d’un crĂ©dit en cours, il faut alors solder l’emprunt et payer des indemnitĂ©s de remboursement anticipĂ©. 

Pour analyser une offre d'achat, on conseille donc de calculer l'offre d'achat nette de frais, soit un prix net vendeur TTC hors frais de notaire. Par exemple, vous vendez un appartement Ă  Paris Ă  450 000 € en prix de vente. Vous travaillez avec une agence immobilière, ce qui augmente le prix de vente du bien Ă  451 990 € pour l’acheteur et diminue votre prix net vendeur Ă  442 995 €. 

DĂ©finition de net vendeur : ce qu’il faut retenir 

Les notions de prix net vendeur et de prix FAI sont donc très proches puisqu’il suffit de réaliser une soustraction ou une addition pour les calculer. Pour ne pas être pris au dépourvu en tant que vendeur, prenez le temps de calculer tous les frais annexes de la vente et de choisir la bonne agence immobilière pour préserver au maximum votre prix net vendeur !

Net vendeur, ça veut dire quoi ? 

Le prix net vendeur correspond au montant rĂ©ellement reçu par le vendeur Ă  l’issue de la transaction immobilière. Il diffère du prix de vente. 

Qui paie les frais de notaire, le vendeur ou l'acheteur ? 

Tous les frais de notaire sont à la charge de l'acheteur. Le paiement des frais se fait à l'office notarial lors de la signature de l’acte définitif de vente.

Quels frais pour le vendeur ?

Le vendeur d’un bien immobilier doit tenir compte des frais suivants : 

  • Les diagnostics techniques obligatoires
  • Les charges de copropriĂ©tĂ©
  • Les frais d’agence
  • La fiscalitĂ© (taxe sur la plus-value)
  • La quote-part sur la taxe foncière
NOS ARTICLES LIÉS