Mon historique
Bien vendre son logement

Le diagnostic immobilier DPE : ce qu'il faut retenir

bureau avec maisons miniatures et une calculatrice

Vous vous préparez à vendre votre bien immobilier et vous ne savez pas à quoi correspond un diagnostic DPE ? Réjouissez-vous, le Diagnostic de Performance Énergétique vous concerne ! Grâce au guide immobilier, découvrez tout ce qu’il faut savoir sur ce diagnostic DPE.

Qu’est-ce que le diagnostic DPE ?

Le diagnostic DPE vous renseigne sur la performance énergétique d’un logement, en estimant sa consommation d’énergie et son taux d’émission de gaz à effet de serre (GES). En fonction des résultats, le bien sera classé sur une échelle allant de A (logement économe / faible émission de GES) à G (logement énergivore / forte émission de GES) sur le même principe que pour l’électroménager.

En tant que vendeur, vous êtes dans l’obligation de communiquer le Diagnostic de Performance Énergétique (ou DPE) du logement concerné (maison ou appartement) dès la publication de l’annonce de mise en vente.

Bon à savoir

Cela s’applique également dans le cas du bailleur dès l’annonce de mise en location.

L’évaluation du diagnostic DPE prend en compte différents critères comme :

  • le nombre d’occupants ;
  • l’altitude et le climat local ;
  • les caractéristiques du bâti ;
  • le descriptif des équipements ;
  • les systèmes de chauffage fixes et de climatisation ;
  • la valeur isolante du bien.

Ensuite, les résultats du diagnostic DPE sont consignés dans un rapport, qui comprend également des recommandations générales sur les gestes éco-citoyens, de possibles travaux d’amélioration de la performance énergétique ou de réduction d’émission de gaz à effet de serre.

Bon à savoir

Le diagnostic DPE a une durée de validité de 10 ans sauf si vous faites réaliser des travaux modificatifs d'isolation, de chauffage, système d'eau chaude, de surfaces vitrées, etc.).

Un diagnostic DPE pour quoi faire ?

Le principal intérêt du diagnostic de performance énergétique est de vous informer sur la consommation énergétique théorique du logement et sur son taux d’émission de gaz à effet de serre. Vous pouvez ainsi avoir une visibilité sur les consommations d’énergie et sur les coûts qui en résultent.

Le diagnostic DPE a aussi vocation à vous sensibiliser sur la lutte contre l’effet de serre et les conséquences des surconsommations d’énergie sur le climat. Il comprend une partie "pédagogique" sur les gestes du quotidien permettant de réduire sa consommation d’énergie : fermer ses volets pour limiter le chauffage, opter pour des ampoules basses consommation pour alléger votre facture, etc.

Il contient aussi des préconisations de travaux d’économie d’énergie : quel type, à quel coût, pour quel retour sur investissement, quelles sont les économies possibles, avec quel crédit d’impôts…

Bon à savoir

Cette notation ne prend pas en compte les habitudes de vie des occupants du logement. Votre consommation réelle peut être différente de celle indiquée dans le rapport, notamment en fonction de la température des pièces, de votre gestion de l’eau...

Le montant du Prêt à Taux Zéro est fixé en fonction de l’étiquette de performance énergétique du bien acquis. Moins votre bien consomme, plus le montant de votre PTZ est élevé.

Qui fait le diagnostic DPE ?

Le diagnostic DPE doit impérativement être réalisé par un diagnostiqueur certifié par un organisme accrédité par la COFRAC. L’expert doit être indépendant vis-à-vis des entreprises liées aux bâtiments et aux agences immobilières. Le diagnostiqueur devra également posséder une assurance professionnelle car le DPE est un véritable acte juridique qui exonère le vendeur de la responsabilité des vices cachés.

Un diagnostic immobilier DPE seul coûte de 100 à 250 €, selon la surface de votre logement, votre région, etc. Lors d’une transaction, il est souvent inclus dans un dossier de diagnostics techniques qui comprend l’ensemble des diagnostics obligatoires.

Bon à savoir

Si vous faites réaliser votre Diagnostic de Performance Énergétique à titre informatif, hors transaction immobilière, vous pourrez bénéficier d’un crédit d’impôt de 50% sur le coût du diagnostic.

NOS ARTICLES LIÉS