Conseils en investissement immobilier

Comment calculer la rentabilité de votre investissement locatif ?

Publié le

maisons monopoly sur billets de banque

Vous êtes tenté par l’acquisition d’un bien en vue de le louer, ou vous souhaitez calculer la rentabilité de votre patrimoine locatif ? Différentes méthodes de calcul de rendement existent, vous permettant ainsi d’obtenir des estimations plus ou moins précises. Une étape indispensable pour évaluer vos futurs gains, et l’opportunité de votre projet.

Le taux de rentabilité d’un investissement locatif : un indice variable à ne pas négliger

Se constituer un patrimoine immobilier, tout en générant de véritables rentes mensuelles : l’investissement locatif est un placement qui semble avoir tout bon. Mais pour que l’opération se révèle fructueuse, mieux vaut mettre toutes les chances de son côté en misant sur des biens réellement rentables.

Dans un premier temps, il est judicieux de calculer la rentabilité d’un investissement locatif en utilisant la méthode la plus basique. Pour cela, il suffit de diviser le loyer annuel par le prix du logement, et de multiplier le résultat par 100. Vous obtenez ainsi la rentabilité brute, soit la performance approximative de l’investissement locatif.

Afin d’obtenir la rentabilité nette de frais et de charges, il vous faut soustraire au total des loyers annuels la taxe foncière, les frais de gestion, une éventuelle assurance loyers impayés ou encore les honoraires de syndic. Vous pouvez également compter une estimation des travaux d’entretien ou le manque à gagner d’une éventuelle vacance locative. Le pourcentage obtenu varie le plus souvent entre 2 à 7 % : plus le chiffre est élevé, plus vos bénéfices seront importants…

La rentabilité nette-nette : le calcul le plus juste du rendement d’un investissement locatif

Si les deux précédents calculs de rentabilité d’un investissement locatif vous offrent un rapide sommaire de l’opportunité de votre opération, la méthode nette-nette permet d’obtenir un résultat sur mesure.

Vous incluez en effet dans votre calcul l’imposition de vos futurs revenus locatifs, mais aussi les avantages fiscaux auxquels vous pourrez prétendre en fonction de la nature de votre projet : dispositifs de défiscalisation Loi Pinel, Censi-Bouvard, statuts LMP ou LMNP si vous décidez de louer en meublé etc.

Dispositif Pinel : calculez votre économie d'impôts
Simulation gratuite et sans engagement, votre résultat en moins de 2 min !
Bon à savoir

Même s’il s’agit d’un précieux indicateur, le taux de rentabilité d’un bien n’est pas une fin en soi. D’autres critères sont à prendre en compte, par exemple, l’estimation de la plus-value lors de la revente du logement. Vous avez l’impression de vous perdre dans un océan de chiffres et de pourcentages ? Un expert en investissement immobilier Nexity peut vous accompagner lors de l’élaboration de votre plan de financement, étape par étape.

NOS ARTICLES LIÉS